Les albums

7272 albums triés par Date : du plus récent au moins récent
8,99 €
5,99 €

Classique - À paraître le 11 mai 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
8,99 €
5,99 €

Classique - À paraître le 11 mai 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
5,99 €

Classique - À paraître le 11 mai 2018 | Naxos

Livret
8,99 €
5,99 €

Musique de chambre - À paraître le 11 mai 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
8,99 €
5,99 €

Classique - À paraître le 11 mai 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
17,99 €
11,99 €

Musique de chambre - À paraître le 11 mai 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
8,99 €
5,99 €

Classique - À paraître le 11 mai 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
5,99 €

Classique - À paraître le 11 mai 2018 | Naxos

Livret
8,99 €
5,99 €

Classique - À paraître le 11 mai 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
8,99 €
5,99 €

Classique - À paraître le 11 mai 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
8,99 €
5,99 €

Musique de chambre - À paraître le 11 mai 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
8,99 €
5,99 €

Classique - À paraître le 11 mai 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
8,99 €
5,99 €

Classique - À paraître le 11 mai 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
5,99 €

Musique de chambre - Paru le 13 avril 2018 | Naxos

Livret
8,99 €
5,99 €

Classique - Paru le 13 avril 2018 | Naxos

Hi-Res Livret
Au début du XXe siècle, le format du duo de guitares devait souffrir du même problème que la guitare solo : un manque radical d’œuvres postromantiques écrites par des compositeurs autres que des guitaristes. Le duo Presti-Lagoya, par exemple, réussit à persuader quelques compositeurs tels que Mario Castelnuovo-Tedesco ou Joaquín Rodrigo d’écrire spécifiquement pour leur duo, mais le répertoire resta quelque peu maigre pendant fort longtemps. Voici donc quelques belles raretés, l’une du Cubain Leo Brouwer, dont The Book of Signs de 2003, construit en bonne partie sur le thème des 32 Variations de Beethoven ; le style de Brouwer emprunte tout autant aux rythmes afro-cubains qu’à l’écriture rigoureuse des compositeurs d’aujourd’hui. Certes, Brouwer est lui-même guitariste et sa maîtrise de l’instrument, de ses possibilités y compris les plus extravagantes, lui permet de savoir jusqu’où il peut aller trop loin dans l’exigence vis-à-vis des solistes ! Quant au compositeur italo-uruguayen Paulo Bellinati, il signe avec son Concerto Caboclo une œuvre aussi cosmopolite que le laisse entendre le titre – en portugais du Brésil, « caboclo » désigne un descendant mêlé amérindien-européen ou africain-amérindien – dans laquelle on entend tout autant l’héritage d’un Baden-Powell et la richissime musique folklorique brésilienne, que celui de Villa-Lobos et d’autres de cette trempe. Le Brasil Guitar Duo, qui se produit entre autres avec les orchestres de Houston et de Dallas, et à travers toutes les Amériques, nous propose ici deux créations phonographiques mondiales de très belle tenue. © SM/Qobuz

Les Collections

Le label

Naxos dans le magazine