Les albums

Jazz contemporain - À paraître le 6 avril 2018 | MPS

9,71 €10,79 €
7,28 €8,09 €

Jazz - Paru le 16 février 2018 | MPS

Hi-Res

Jazz contemporain - Paru le 9 février 2018 | MPS

9,71 €10,79 €
7,28 €8,09 €

Jazz - Paru le 29 décembre 2017 | MPS

Hi-Res
9,71 €10,79 €
7,28 €8,09 €

Jazz - Paru le 15 décembre 2017 | MPS

Hi-Res
9,71 €10,79 €
7,28 €8,09 €

Jazz - Paru le 15 décembre 2017 | MPS

Hi-Res
9,71 €10,79 €
7,28 €8,09 €

Jazz - Paru le 15 décembre 2017 | MPS

Hi-Res
9,71 €10,79 €
7,28 €8,09 €

Jazz - Paru le 15 décembre 2017 | MPS

Hi-Res
7,28 €8,09 €

Jazz - Paru le 1 décembre 2017 | MPS

9,71 €10,79 €
7,28 €8,09 €

Jazz - Paru le 1 décembre 2017 | MPS

Hi-Res
9,71 €10,79 €
7,28 €8,09 €

Jazz - Paru le 1 décembre 2017 | MPS

Hi-Res
9,71 €10,79 €
7,28 €8,09 €

Jazz - Paru le 17 novembre 2017 | MPS

Hi-Res
9,71 €10,79 €
7,28 €8,09 €

Jazz - Paru le 17 novembre 2017 | MPS

Hi-Res
9,71 €10,79 €
7,28 €8,09 €

Jazz - Paru le 27 octobre 2017 | MPS

Hi-Res
La gigantesque discographie de Bill Evans est telle que certains de ses albums ont trop rapidement rejoint les oubliettes. Publié en 1974 par le label allemand MPS, Symbiosis est de ces disques méconnus à redécouvrir d’urgence. Enregistré au studio CBS de la 30e rue à New York les 11, 12 et 14 février 1974, il rappelle déjà l’intérêt du pianiste pour la musique classique et le Third Stream, ce courant échappé du cerveau de Gunther Schuller synthétisant musique classique européenne et jazz. Composée par Claus Ogerman qu’Evans avait engagé en 1965 pour son album Bill Evans Trio With Symphony Orchestra, cette œuvre concertante pour trio de jazz et orchestre symphonique mêle passages totalement écrits et improvisés. Ecriture tonale et écriture sérielle se rencontrent tout au long de cet enregistrement pour un résultat qui fera dire à Glenn Gould, dans une de ses émissions de radio, que Symbiosis est œuvre « remarquable et merveilleuse ». Gould ajoutera qu’Ogerman a ici une « inventivité harmonique ahurissante » mais, concernant Bill Evans, qu’il y a « trop de contradiction entre les pianotages improvisés, ou supposément improvisés, de quelqu'un d'aussi doué que Bill Evans, et l'échafaudage structurel très sophistiqué érigé par Ogerman. » Epaulé par ses fidèles Eddie Gomez à la contrebasse et Marty Morell à la batterie, Bill Evans est loin d’être aussi peu inspiré que le dit son confrère canadien. La forme sans doute singulière pour ne pas dire ovni de l’ensemble en dérouta plus d’un à l’époque. Mais, le temps aidant, on reste tout de même assez époustouflé par la beauté et l’intelligence des changements de rythmes et de couleurs. Comme par l’œuvre elle-même. © MD/Qobuz
9,71 €10,79 €
7,28 €8,09 €

Jazz - Paru le 6 octobre 2017 | MPS

Hi-Res

Le label

MPS dans le magazine