Les albums

39,69 €
31,29 €

Classique - Paru le 9 septembre 2013 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
On connait les affinités de longue date qui lient le pianiste franco-libanais à la musique de Beethoven. Le voilà qu'il s'offre pour ses 55 ans, une deuxième intégrale au disque des Sonates du Maître de Bonn. Une gageure et une prouesse, car ce dernier enregistrement a été réalisé en un laps de temps très court à la ferme de Villefavard en Haute-Vienne. "J'ai placé la barre très haut" avoue le pianiste, "pour aller plus loin et plus profondément qu'il y a 20 ans dans l'oeuvre de Beethoven, particulièrement dans les dernières sonates composées à l'âge que j'ai maintenant." Réalisée sur un très beau Bechstein choisi par l'artiste, cette nouvelle intégrale cherche à cumuler l'effort et la spontanéité. Une somme magnifique dont nous sommes désormais les témoins. FH
30,78 €
21,98 €

Concertos pour clavier - Paru le 10 novembre 2017 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
L'interprétation des cinq concertos de Beethoven proposée par Jean-François Heisser et son orchestre de chambre permet d'apprécier l'évolution de l'écriture de Beethoven pendant la dizaine d'années décisives de leur composition, à cheval sur le XVIIIe et le XIXe siècle : soit comment le pianiste-improvisateur-virtuose des deux premiers Concertos conçus à la fin du Siècle des Lumières, dans le sillage de Mozart et de Haydn, s'affirme comme un compositeur dès le début du XIXe siècle par le Troisième Concerto pour culminer avec les surprises des deux derniers. © Mirare
20,89 €

Classique - Paru le 10 janvier 2012 | Mirare

Livret
Réédition de l’enregistrement légendaire des six Partitas de Bach par Zhu Xiao-Mei paru il y a maintenant plus de 10 ans. Après son enregistrement des Variations Goldberg, nous connaissons les affinités qui lient Zhu Xiao-Mei à Johann Sebastian Bach. Une fois de plus on est conquis par sa profondeur et son respect total de la partition. Un disque incontournable pour les mélomanes.
19,99 €

Musique de chambre - Paru le 30 janvier 2004 | Mirare

Distinctions 4F de Télérama - Choc de Classica
18,99 €

Classique - Paru le 2 septembre 2008 | Mirare

Distinctions 4F de Télérama
Zhu Xiao-Mei, piano
18,99 €

Classique - Paru le 16 avril 2013 | Mirare

Livret
26,59 €
18,99 €

Quatuors - Paru le 28 janvier 2013 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
À l’aube du XXe siècle, Paris vécut plus que toute autre ville la métamorphose des arts des temps modernes. Les vibrations de couleurs et de lumières sur les toiles de Monet, de Seurat et de leurs contemporains furent changées en sons dans l’œuvre de Debussy, dont le Quatuor ouvrait la voie à une esthétique nouvelle. Dix ans plus tard, Ravel en cristallisera le style, comme pour aller au bout de la pensée de son aîné. Entre ces deux fleurons du répertoire français, le Premier quatuor de Saint-Saëns se révèle une œuvre formidablement attachante, à la fois pleine de charme, d’humour et d’élégance. Les Modigliani s’affirment de plus en plus comme un des meilleurs quatuors français de sa génération. On attendait avec impatience ce nouvel enregistrement des célébrissimes quatuors de Debussy et Ravel. Notre attente est comblée grâce à la beauté plastique, sinueuse et puissante de leur interprétation. Il s’en dégage une grande force, beaucoup de jeunesse et de passion. Et quelle excellente idée que ce couplage avec le Quatuor n°1 de Camille Saint-Saëns, si admiré de Maurice Ravel. Son étiquette tenace de vieux compositeur ringard commencerait-elle enfin à disparaître ?
16,99 €

Classique - Paru le 9 avril 2010 | Mirare

Livret
La pianiste chinoise s’est fait un compagnon de vie, Bach. Régulièrement elle y revient. Après le Deuxième Livre il y a quelques années, elle nous offre aujourd’hui le Premier Livre du Clavier bien Tempéré. Un jeu d’une sérénité étonnante, et d’une lumière revigorante. Une émotion indicible passe ici…
23,79 €
16,99 €

Musique de chambre - Paru le 23 février 2015 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica - Prises de son d'exception
"... Bertrand Cuiller restitue avec son intensité lyrique et sa finesse coutumière les pièces de clavecin de Jean-Philippe Rameau. [...] Eblouissant quand il met en perspective des épisodes d'un rondeau (La Triomphante) ou fait montre d'un humour pince-sans-rire (La Poule), Bertrand Cuiller sait aussi dévoiler l'âme qui se cache derrière les rubans et les soieries (La Livri) ou la virtuosité (Les Tricotets). Si l'année Rameau 2014 laisse un bilan discographique désespérément maigre, elle peut compter cet enregistrement parmi ses trésors." (Classica, avril 2015 / Philippe Venturini) " Un claveciniste sous tensions. Du chant partout, intarissable. Mais aussi une imagination, un art du tableau expressif qui nous valent, sous les doigts de Bertrand Cuiller, l'intégrale la plus diverse et colorée des quatre Livres de Rameau. " (Diapason, avril 2015 / Ivan A. Alexandre)
16,99 €

Musique de chambre - Paru le 28 novembre 2002 | Mirare

Distinctions 5 de Diapason - Choc du Monde de la Musique - 10 de Répertoire - 4F de Télérama - Joker de Crescendo
Préludes & Fugues, BWV 847 à BWV 869 / Pierre Hantaï, clavecin
16,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 8 janvier 2009 | Mirare

Monument de l'histoire de la musique la Messe en si mineur, reste avec la Missa solemnis de Beethoven à laquelle on l'a souvent comparée, l'une des plus grandes manifestations de l'art religieux. A la fois pleine d'invention et étonnement poétique, cette œuvre gigantesque, somme de la science de Bach, se révèle par elle-même, pour devenir un mythe incontournable.
23,79 €
16,99 €

Classique - Paru le 8 septembre 2014 | Mirare

Hi-Res Livret
En remportant en 2010 le premier prix du Concours Chopin de Varsovie , la jeune pianiste russe (née en 1985) a inauguré un beau début de carrière qui l'a propulsée sur de très nombreuses scènes internationales et, notamment, sur celle de La Roque d'Anthéron où elle joue pour la première fois en 2011. "C'est vraiment quelqu'un qui a un tempérament, une pensée musicale très personnelle. L'interprétation qu'elle donne d'une oeuvre ne ressemble à aucune autre. C'est là qu'on voit la graine des très grands artistes: sans trahir la partition, ils donnent une vision d'eux-mêmes, avouait un René Martin subjugué." Fruit de cette collaboration, ce double album consacre une jeune artiste au tempérament de feu et aux doigts d'acier. Pour la poésie et le rêve il faudra attendre encore un peu... FH
25,49 €
16,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 31 mars 2011 | Mirare

Hi-Res Livrets Distinctions Hi-Res Audio
Des oeuvres religieuses de Bach, cette Passion est celle qui touche le plus par sa profonde intimité. Bach s’adresse à chacun de nous, reliant l’individu au récit sacré par une expression dramatique intense et par ses réflexions méditatives. En enregistrant ce chef-d’œuvre universel, Philippe Pierlot, à la direction du Ricercar Consort, poursuit son exploration des œuvres vocales de J.S. Bach entouré de grands solistes tels Carlos Mena, Stephan MacLeod ou Jan Kobow.
16,99 €

Classique - Paru le 20 février 2007 | Mirare

Œuvres de Czerny, Liszt & Heller / Jean-Frédéric Neuburger, piano
16,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 24 avril 2008 | Mirare

Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles du Monde de la Musique - 4F de Télérama
La destinée fatale des héros de l'antique Babylone, la plume de deux jeunes compositeurs réunis autour de Pirame et Thisbé font de cette tragédie lyrique un chef-d'oeuvre du Siècle des Lumières. Création mondiale à l'initiative d'Angers Nantes Opéra et de Stradivaria.
16,99 €

Classique - Paru le 25 septembre 2008 | Mirare

Œuvres de Bach, Chopin, Ravel, Liszt, Stravinski, Feinberg / Jean-Frédéric Neuburger, piano
16,99 €

Classique - Paru le 1 septembre 2006 | Mirare

23,09 €
16,49 €

Piano solo - Paru le 13 octobre 2017 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
23,09 €
16,49 €

Duos - Paru le 20 octobre 2017 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« [...] Voici une intégrale Beethoven, passionnante et déroutante, portée par le plus improbable des duos. Lui, c'est le violoncelliste autrichien Valentin Erben, soixante-douze ans, cofondateur du Quatuor Berg au sein duquel il joua trente-huit ans, fit dix fois le tour du monde et enregistra tout le répertoire pour quatuor ; elle, c'est la pianiste monégasque d'origine sri-lankaise, Shani Diluka, quarante et un ans, héritière de Martha Argerich, Maria-Joao Pires et Murray Perahia par la beauté de son jeu, son engagement et son brio [...]. On aurait voulu découvrir l'album à l'aveugle pour éprouver innocemment l'impression que provoque le duo, avec un piano tout en couleurs, vif, précis et d'une frémissante sensibilité, et un violoncelle intègre, fermement conduit et, de prime abord, passablement terrien. Beethoven façon La Belle et la Bête. Le contraste interpelle et fait tendre l'oreille. [...] (Diapason, janvier 2018 / Martine D. Mergeay)
23,09 €
16,49 €

Classique - Paru le 19 octobre 2018 | Mirare

Hi-Res Livret
On pourrait dire que cet éventail d’œuvres de Debussy – toutes plus ou moins orientées autour du piano – sont celles d’Achille (avant 1889), puis de Claude-Achille (de 1889 à 1892), enfin de Claude qui avait enfin décidé du prénom sous lequel son nom serait célèbre… Mais surtout, il est vrai, de l’époque Achille et Claude-Achille, avec les Ariettes oubliées de 1885 – l’acte de naissance de la nouvelle orientation du compositeur, désormais en rupture avec le romantisme tardif –, la Petite Suite pour piano à quatre mains de 1886-89, la Fantaisie pour piano et orchestre de 1890 (l’une des rares incursions du compositeur dans le genre concertant) et les Chansons de Bilitis de l’immédiat après-¬Faune. Le Prélude à l’après-midi d’un faune en question, d’ailleurs, est ici donné dans une version pour piano solo due à la plume du pianiste Jonas Vitaud lui-même, un joli tour de force pianistique soit dit en passant. Vitaud, pour les œuvres exigeant partenaires, s’entoure de Karine Deshayes pour Bilitis, Sébastien Droy pour les Ariettes, Roustem Saïtkoulov pour les pièces à quatre mains ; et, en guise de rareté, il nous propose d’entendre les trois Images oubliées de 1894 qui sont, en fait, des états primitifs de pièces connues plus tardives : Souvenir du Louvre qui deviendrait la Sarabande de Pour le piano, et Quelques aspects de « Nous n’irons plus au bois » parce qu’il fait un temps insupportable devenu Jardins sous la pluie. Fascinante est la comparaison entre les deux écritures, la première sous forme d’essai, la seconde si magnifiquement aboutie. © SM/Qobuz

Le label

Mirare dans le magazine