Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

A partir de :
CD6,99 €

Pop/Rock - Paru le 21 février 2014 | L'Autre Distribution

A partir de :
CD8,99 €

Musiques du monde - Paru le 12 novembre 2012 | L'Autre Distribution

A partir de :
CD8,99 €

Jazz - Paru le 5 novembre 2012 | L'Autre Distribution

Distinctions Le top 6 JAZZ NEWS
A partir de :
CD21,99 €

Ambiance - Paru le 8 octobre 2012 | L'Autre Distribution

A partir de :
CD8,99 €

Chanson française - Paru le 17 septembre 2012 | L'Autre Distribution

Le Soleil Brille pour Tout le Monde ? n'est pas un album comme les autres. Nevchéhirlian y met en slam des textes de Jacques Prévert - dont quelques inédits - avec la bénédiction de Eugénie Bachelot-Prévert petite fille du poète. Tout commence par l'adaptation par Nevchéhirlian de « Tentative de description d'un dîner de tête à Paris France » pour le documentaire Jacques Prévert, Paroles d'un Insoumis. Le résultat est suffisamment probant pour que naisse le projet d'un album.Restant dans la veine de l'insoumission, c'est un Prévert totalement actuel qui est adapté par Nevchéhirlian. On pourrait croire qu'il s'agit de chants du mouvement des Indignés, « Marche ou crève », « Travailleurs, attention », « Il ne faut pas rire avec ces gens-là » ont une dimension quasi révolutionnaire évidente. La mise en musique de Nevchéhirlian met également en lumière le rythme naturel des textes de Prévert, leur langue veloutée, acérée, son allant poétique, une poésie du simple et du quotidien, une poésie écologique en quelque sorte.Le Soleil Brille pour Tout le Monde ? possède un charme particulier qui doit beaucoup à la voix profonde sans être grave de Nevchéhirlian, elle fait vivre les textes sans les voler, support idéal à des mots qui ont déjà une vie intense. Promenade dans un univers où les images n'ont pas besoin de support cathodique Le Soleil Brille pour Tout le Monde ? est un album rare. Et précieux comme les vers si libres de Prévert. © ©Copyright Music Story Francois Alvarez 2015
A partir de :
CD6,99 €

Accordéon - Paru le 17 septembre 2012 | L'Autre Distribution

A partir de :
CD9,99 €

Musiques du monde - Paru le 21 mai 2012 | L'Autre Distribution

Nothing is potentially more exciting than a musical fusion of two very different cultures. Of course, one thing that makes such a project exciting is the possibility that it will result in musical disaster, and one might be forgiven for expecting exactly that outcome from a fusion of reggae, hip-hop, and Balkan brass band music. Throw in some regionally specific politics and you only make the recipe more volatile. As it turns out in this case, however, the results are mostly very tasty. A sonic and conceptual model for this group would seem to be Asian Dub Foundation, who very successfully blended bhangra, reggae, hip-hop, and jungle in the U.K. in the 1990s (less successfully in the 2000s), and indeed there are tracks on Wild Wild East that reference the ADF formula more or more explicitly: the especially hip-hoppy "Warning" and the especially dubwise "Move Ya," for example. But other songs explore less familiar territory: "90's Surprise" is a weird sort of funk with a slow and rather disjointed groove, while "Whistleblower" has a straight-up vintage punk feel and "U.S.A." moves on a stiff-legged beat around which the horns do a minor-key dance. Music that's this much fun can make it easy to overlook lyrics that say things like "Celebrate the riot/Pull the government down" -- lines that should perhaps give a thoughtful person pause. © Rick Anderson /TiVo
A partir de :
CD11,99 €

Musiques du monde - Paru le 26 mars 2012 | L'Autre Distribution

Ici, un rythme alaoui envoûte et invite à la danse, plus loin la synthèse joyeuse du raï oranais et du chaâbi algérois rappelle que ces musiciens offrent depuis 1995 ses plus belles pages au métissage musical, et définissent, depuis le Maroc, l’Algérie, et le 14ème (arrondissement de Paris) une impertinente identité nationale. Ainsi pouvait-on s’exclamer, il y a peu, face à la bande d’un ancien accompagnateur de Cheb Mami (le bassiste Youssef Boukella), et des feux de joie perpétuellement sublimés par le saxophone irradié d’Emmanuel Le Houezec, le chant roboratif d’Ahmed Bensidhoum, les synthétiseurs ondoyants de Toufik Mimouni, et les sauts de cabris français, portugais, algériens, marocains et tunisiens de tous les autres. En coulisses, on déplorait que la fièvre des concerts de l’Orchestre National de Barbès ait quelque mal, à traverser les parois insonorisées des studios d’enregistrement, au gré de leurs précédents albums. Et puis, que l’idée est bonne, l’orchestre décide de célébrer ses quinze années d’existence par un best of en format double album, certes, mais enregistré face aux audiences (enthousiastes et dansantes, les audiences) de Milan et Londres, Paris et Quimper, Constantine ou Abu Dhabi. Aux impatients qui réclament « La Rose Valse » et ses mélismes en écho de Lili Boniche, on rétorquera qu’en version publique – et donc plus longue – c’est encore mieux. Et que ceux qui avaient fondu d’émotion face à la reprise du « Sympathy For the Devil » des Rolling Stones se rassurent : ils frémiront de nouveau ici grâce à un chorus de saxophone, et aux crépitements de youyous parfaitement appropriés. Dix-huit chansons et autant d’invitations à la fête. Mais une fête humaniste, consciente, engagée, tout à la fois apologie des différences et invitation à l’appariement des cultures : un régal. © ©Copyright Music Story Christian Larrède 2015
A partir de :
CD8,99 €

Musiques du monde - Paru le 26 mars 2012 | L'Autre Distribution

A partir de :
CD9,99 €

Musiques du monde - Paru le 27 février 2012 | L'Autre Distribution

A partir de :
CD2,49 €

Chanson française - Paru le 27 février 2012 | L'Autre Distribution

A partir de :
CD9,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2012 | L'Autre Distribution

Fruit d'une rencontre au sommet entre le violoncelliste électrique Eric Longsworth, le joueur de kora Chérif Soumano et le percussionniste et chanteur Jean Luc Di Fraya, le World Kora Trio propose un univers musical polyculturel fécond. Mus par une soif commune de découvrir et d'échanger, ces trois musiciens provenant d'horizons divers font bagage commun pour donner vie ce disque, flottant entre tradition et modernité. Une adroite démonstration de world/jazz placée sous le signe de l'exploration.
A partir de :
CD26,99 €

Musiques du monde - Paru le 7 novembre 2011 | L'Autre Distribution

La Caravane Passe a attiré le chaland par ses vrais-faux mariages parisiens, concerts festifs assortis de numéros de cirque et de prestations dansantes prétextes à une grande nouba en plein 18ème arrondissement.Après un amarrage à Plèchti où la troupe a produit deux albums dont un fort joyeux Velkom Plèchti ! à consommer sans modération, l'orchestre revient avec tout son barda musical apporter une large rasade d'histoires insolites (« Zinzin Moretto »), de personnages velus (« Moustache on the Stage ») et de parodies hilarantes (« Like a Sex Toy », « Paint It Black »). Tous les styles passent à la moulinette LCP : rock alternatif aux accents Mickey 3d (« Babakool Babushka »), hip-hop, electro... Rien ne semble arrêter La Caravane Passe qui marie les genres, l'humour et la chronique sociale avec doigté dans un banquet qui réunit Rachid Taha (« Perdu ta langue »), R.Wan, de Java (« Zinzin Moretto »), Erika Serre et Marko Markovic (« Bulibasha ») et le Ziveli Orkestar (« One Kolo Beyond »), le tout mis en forme par Camille Ballon. De quoi alimenter de bonnes festivités. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015
A partir de :
CD8,99 €

Chanson française - Paru le 7 novembre 2011 | L'Autre Distribution

Distinctions Coup de coeur de l'Académie Charles Cros
Le Soleil Brille pour Tout le Monde ? n'est pas un album comme les autres. Nevchéhirlian y met en slam des textes de Jacques Prévert - dont quelques inédits - avec la bénédiction de Eugénie Bachelot-Prévert petite fille du poète. Tout commence par l'adaptation par Nevchéhirlian de « Tentative de description d'un dîner de tête à Paris France » pour le documentaire Jacques Prévert, Paroles d'un Insoumis. Le résultat est suffisamment probant pour que naisse le projet d'un album.Restant dans la veine de l'insoumission, c'est un Prévert totalement actuel qui est adapté par Nevchéhirlian. On pourrait croire qu'il s'agit de chants du mouvement des Indignés, « Marche ou crève », « Travailleurs, attention », « Il ne faut pas rire avec ces gens-là » ont une dimension quasi révolutionnaire évidente. La mise en musique de Nevchéhirlian met également en lumière le rythme naturel des textes de Prévert, leur langue veloutée, acérée, son allant poétique, une poésie du simple et du quotidien, une poésie écologique en quelque sorte.Le Soleil Brille pour Tout le Monde ? possède un charme particulier qui doit beaucoup à la voix profonde sans être grave de Nevchéhirlian, elle fait vivre les textes sans les voler, support idéal à des mots qui ont déjà une vie intense. Promenade dans un univers où les images n'ont pas besoin de support cathodique Le Soleil Brille pour Tout le Monde ? est un album rare. Et précieux comme les vers si libres de Prévert. © ©Copyright Music Story Francois Alvarez 2015
A partir de :
CD5,99 €

Dub - Paru le 10 octobre 2011 | L'Autre Distribution

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
A partir de :
CD5,99 €
ADN

Dub - Paru le 10 octobre 2011 | L'Autre Distribution

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
A partir de :
CD8,99 €

Électronique - Paru le 10 octobre 2011 | L'Autre Distribution

A partir de :
CD5,99 €

Pop/Rock - Paru le 23 mai 2011 | L'Autre Distribution

Distinctions Sélection Les Inrocks
Misteur Valaire ce n'est ni de l'électro, ni du hip-hop. Ce n'est pas du jazz ou du rock. En fait, c'est un mélange complètement déjanté de tout ça, avec des cuivres, de l’échantillonnage et assez de beat pour vous faire danser toute la nuit! Golden Bombay leur troisième album plus pop que les deux précédents rassemble une belle brochette d’invités chantants (Fanny Bloom de la Patère Rose, James Di Salvio et Liquid de Bran Van 3000, Gigi French, Senja Sargeant du groupe country féminin Ladies of the Canyon et Béni bbq).
A partir de :
CD9,99 €

Jazz - Paru le 28 mars 2011 | L'Autre Distribution

A partir de :
CD8,99 €

Blues - Paru le 28 mars 2011 | L'Autre Distribution

Voici un album qui ne manquera pas d’étonner. Certes, il comporte du swing exécuté dans les règles de l’art (« Romance », « Swingstone ») mais Poum Tchack se frotte, sur ce troisième album, à de nouvelles règles. Par exemple en mettant parfois le piano au premier plan, pour quelques moments délicieusement surprenants de la part de ce sextette habitué à une autre forme de jazz.Il y a aussi du rock et des cordes frottées différemment qu’à l’accoutumée (la reprise assez osée de « I’ll Never Fail You »). Car si les guitaristes Olivier Dambezat et Alexandre Morier ont jusqu’ici convaincu un large public avec leur jeu en notes piquées, c’est avec la rage brute d’accords plaqués qu’ils ont décidé d’émouvoir sur cet album conçu à la gloire et à l’image de l’une des plus grandes chanteuses de l’histoire, dont la vie fut tout sauf un long fleuve tranquille. Pour les soutenir dans leur démarche, la chanteuse new yorkaise Natalia M. King vient pousser quelques vocalises aux côtés d’Olivier Dambezat tandis qu’à la production et au mixage, on retrouve Gilles Grivolla et Philippe Gaillot (Césaria Evora, Noir Désir, Claude Nougaro). Même s’il pêche parfois par son aspect chaotique (ce chant éructé parfois maladroitement sur des mots immortalisés par l’immense Lady Day, fera parfois grincer des dents), Billie est mené tambour battant et avec une passion communicative. Au final, Poum Tchack signe un disque qui ne manque ni d’audace ni de coeur, et c’est bien le plus important. © ©Copyright Music Story Anne Yven 2021