Les albums

11,49 €

Classique - Paru le 2 décembre 2016 | Klarthe

Livret
Bien qu’il soit plus connu comme chef d’orchestre et encore plus comme professeur de direction d’orchestre, Jean-Sébastien Béreau (* 1934) est également compositeur de grand talent. Disciple de Milhaud et de Messiaen, il déroule un style moderne, mais dans lequel transparaît toujours l’âpre lyrisme de sa personnalité. Jeune professeur de musique au Lycée Chaptal de Paris, il eut comme élève Pierre-Yves Artaud à qui il suggéra de s’intéresser à la flûte. De cette amitié née voici cinq décennies sont issues trois des quatre présentes œuvres, destinées à la flûte ou, dans le cas de Jaïs (2003), à plusieurs flûtes puisqu’elle fait appel à un orchestre de flûtes ! L’Orchestre Français de Flûtes, en l’occurrence, dirigé par le compositeur en personne. L’auditeur découvrira deux œuvres bien plus anciennes, Noir asile de 1969 pour flûte et piano et Nervures de 1967 pour piano solo (ce dernier ouvrage conçu pour son épouse, la pianiste portugaise Ana Telles), ainsi que La Redousse (2011) pour flûte et piano. Comme pour tant de compositeurs qui ont traversé la période de l’avant-garde des années 70, Béreau écrivait dans les années 60 une musique bien plus rigoureuse qu’au cours des dernières années, inévitable retour aux fondamentaux lyriques et chantants de la musique… © SM/Qobuz