Catégories :

Les albums

HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique de chambre - Paru le 22 mai 2020 | Klarthe

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 29 novembre 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret
Fruit d’une amitié complice née d’une rencontre à l’occasion d’un concert à deux pianos réunissant les deux artistes à Buenos Aires, c’est tout naturellement que les deux concertistes ont eu l’idée et l’envie de réunir leurs deux cultures et répertoires pour célébrer Les Années Folles ! L’occasion de replonger dans la magie d’une période glorieuse, heureuse et fertile musicalement... insouciante souvent, frénétique parfois, comme en témoigne l’effusion de légèreté qu’elle offre comme un bouquet musical aux mille couleurs, sonorités et visages... Une ode à la vie pétillante et la célébration d’une période dont l’écho résonne encore à nos oreilles dans une douce nostalgie qui fait du bien ! © Klarthe
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 4 octobre 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique de chambre - Paru le 13 septembre 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret Distinctions 5 étoiles de Classica
Jeux de cordes et tectonique des continents Le quatuor Bela fait partie de ces rares ensembles de musique de chambre multi récompensés pour leur travail sur le répertoire classique et qui, pourtant, restent totalement ouvert à des rencontres extra européennes avec des traditions musicales voisines. On les a vu avec le percussionniste Youssef Hbeish et le lusthiste Ahmad Al Khatib ou dans le duo Sabil avec lesquels ils visitent la musique modale orientale avec jubilation. On les retrouve ici accompagnant avec poésie et ferveur le joueur de Ngoni malien, Moriba Koïta : la profondeur de la musique pour corde mandingue et la suavité des cordes du quatuor tissent les mailles d'un tissu musical chatoyant, portées par un sens du partage équilibré et sans cesse à l'écoute de l'autre. Une belle rencontre au-delà des latitudes et des styles qui porte un nom : Musique ! (© Klarthe)« Atypiques et imprévisibles, les musiciens du Quatuor Béla séduisent par des propositions à la croisée des chemins, toujours portés vers la musique d’aujourd’hui dans son approche la plus tranchante. [...] ils interprètent des musiques africaines dont ils élargissent la dimension soliste par leurs cordes, accompagnés par le grand musicien malien Moriba Koïta adepte de la musique mandingue qui joue du n’goni, guitare traditionnelle malienne, et du tama, tambour d’Afrique de l’Ouest [...]» (Classica, avril 2020 / Romaric Gergorin)
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 29 mars 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret
¡España! propose un parcours à travers l'art et l'âme du chant espagnol sous ses formes musicales les plus diverses.Il serait difficile de résumer l'immense patrimoine mélodique issu de la pluralité des régions et de la longue histoire dece beau pays, mais le prisme des compositeurs espagnols des XIXe et XXe siècles paraît un choix des plus judicieux et représentatifs. Dans le sillage de Felipe Pedrell (1841-1922), compositeur et musicologue émérite trop souvent oublié du folklore castillan, ceux-là se sont employés à (ré)intégrer le patrimoine sonore populaire dans la musique "savante", et à en dégager le caractère typiquement hispanique. © Klarthe
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 mars 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret
En dix années d’existence, le quatuor Opus 333 est devenu un véritable ambassadeur de la tradition française des cuivres. En France et partout dans le monde, ce surprenant quatuor de musique de chambre séduit par sa grande complicité musicale et son audace à transcrire les plus belles pages des répertoires classique et contemporain. Pour leur dixième anniversaire, Opus 333 fait escale en Espagne ! La mélancolie de l’Oriental de Granados répond à la puissance virtuose et cuivrée des Danses espagnoles de La Vida breve de Falla. La solaire Granada éclaire la trépidante Asturias d’Albéniz… Un second opus qui confirme le talent de ce quatuor unique ! © Klarthe
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Classique - Paru le 15 mars 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 23 novembre 2018 | Klarthe

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Duos - Paru le 16 novembre 2018 | Klarthe

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Duos - Paru le 11 mai 2018 | Klarthe

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 3 novembre 2017 | Klarthe

Hi-Res Livret
Musique de scène pour instruments à vent, "In Nacht und Eis" regroupe deux pièces bien distinctes : Anakrôn 2 qui est écrit pour quintette à vent et la pièce éponyme In Nacht und Eis pour double quintette et percussions. Ces deux œuvres peuvent être jouées en version concert ou avec réci-tant/film. De style contemporain tonal, il s'agit de deux commandes reçues à dix ans d'intervalle et qui donnent aux instruments à vent quelques nouveautés dans leur répertoire respectif. © Klarthe
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 septembre 2017 | Klarthe

Hi-Res Livret
Quatre compositrices françaises, deux de notre temps – tout à fait vivantes, merci pour elles ! Ida Gotkovsky et Graciane Finzi –, deux du début du XXe siècle – Mel Bonis (apocope de Mélanie) et Lili Boulanger – se partagent l’affiche de cet album du Trio Empreinte, un ensemble assez rare puisqu’il rassemble une saxophoniste, une violoniste et une pianiste pour un répertoire assez restreint sans doute, mais tout à fait intéressant. L’on ne trouvera ni chez Gotkovsky ni chez Finzi trace des ravages (que certains considèrent comme des apports…) de l’avant-garde boulézienne, et si l’une comme l’autre jouent d’atonalité ou de micro-tonalité, cela reste dans la lignée d’un langage hérité de l’immédiat après-guerre, de Messiaen, de Dutilleux etc. Mel Bonis occupe une place un peu spéciale, puisqu’au cours de sa longue existence, elle côtoya Debussy, Franck, Satie, Chausson et Pierné. Et malgré certaines apparentes parentés sonores, elle ne côtoyait pas Poulenc à l’époque où elle composa sa Suite en Trio puisque l’œuvre date de 1899, l’année de naissance dudit Poulenc… Une compositrice plutôt en avant sur son temps donc, mais qui dut souffrir du fait qu’elle n’était « qu’une » femme à une époque où la chose hérissait encore chnoques et birbes. Enfin, Clairières dans le ciel de Lili Boulanger (cycle de mélodies pour voix et piano par ailleurs)à ne peut que donner à regretter encore plus que la musicienne soit morte si jeune. Voilà bien un répertoire un peu rare que l’on aura grand plaisir à découvrir, surtout joué de la sorte © SM/Qobuz
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Opérette - Paru le 9 juin 2017 | Klarthe

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Ah, voilà qui change radicalement des sempiternelles « redécouvertes » d’un n-ième navet de bel canto : il s’agit ici un bijou absolu signé Louis Beydts pour la musique, Sacha Guitry pour le livret, intitulé rien moins que La Société Anonyme des Messieurs Prudents (S.A.D.M.P.). Nous sommes le 3 novembre 1931, Sacha Guitry a concocté à l’adresse de son épouse Yvonne Printemps une immense fantaisie théâtrale comprenant rien moins que « six pièces et un opéra-bouffe », car en ces temps on n’avait pas peur de soirées longues, très longues ! Le couronnement de l’événement est l’opéra-bouffe de Beydts et Guitry, La S.A.D.M.P. qui met en scène quatre messieurs d’âges très divers qui se rencontrent sur le palier d’une dame dont ils croyaient jusque là être les seuls à bénéficier des faveurs. La dame – chantée par Yvonne Printemps – finit par se mettre aux enchères et l’arrangement final est que les messieurs se partageront la dame selon un prorata hebdomadaire, dans le cadre d’une Société anonyme… celle des messieurs prudents. Une musique truculente, tirée à quatre épingles, orchestrée à merveille, bourrée d’ensembles d’une extraordinaire tenue polyphonique, sert d’écrin au texte osé de Guitry qui, peut-être, a voulu ainsi faire comprendre à la belle Yvonne qu’il n’ignorait pas qu’elle avait déjà une affaire en cours avec Pierre Fresnay, rencontré quelques mois plus tôt, et avec qui elle finirait par s’échapper. Cela dit, l’une des petites scènes précédentes dans la soirée donnait la vedette à la jeune et pimpante Jacqueline Delubac sur qui Guitry avait déjà, disons, des vues, d’autant qu’il l’épousera peu après que Printemps l’ait quitté pour Fresnay. La musique de Beydts s’inscrit dans la très grande tradition de l’opérette à la française telle que défendue par André Messager (son maître, soit dit en passant), Reynaldo Hahn, Claude Terrasse ou encore le Honegger du Roi Pausole ; Honegger, justement, qui écrira « Je ne connais personne qui ait au même degré que Louis Beydts le respect de la facture musicale. Pour lui une œuvre d’art, qu’elle soit symphonie ou simple mélodie, est un objet rigoureusement délimité dans sa forme ... Que l’on écoute la ligne mélodique, les subtiles modulations, le raffinement sobre de l'harmonie, qui caractérisent la musique de Beydts, et l'on sentira combien il est un musicien actuel, aussi instruit que tout autre des exigences modernes, mais sachant allier une rigoureuse discipline à grâce et la science de l’esprit. » Beydts et Guitry continueront leurs aventures avec quelques autres perles comme celle-ci, tandis que le compositeur se taillera aussi une solide réputation dans le monde de la musique de cinéma, avec des chefs-d’œuvre tels que La Kermesse héroïque. L’Orchestre d’Avignon-Provence, les cinq chanteurs – Thomas Dolié, Mathias Vidal, Jérome Billy, Dominique Côté incarnant les quatre sociétaires et Isabelle Druet l’actif principal de société en question – s’en donnent manifestement à cœur joie. Pour compléter l’ouvrage, assez court – moins d’une heure –, on pourra entendre Hue! du même Beydts, qui servait de musique de scène pour l’une des pièces de la soirée du 3 novembre 1931. Louis Beydts, un compositeur français à remettre, enfin, à l’honneur. © SM/Qobuz
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 12 mai 2017 | Klarthe

Hi-Res Livret
Petits moments de douceur acidulée dans l’univers du classique ! Le label Klarthe nous propose avec ce nouvel album quelques moments bien célèbres de la comédie musicale américaine, de My Fair Lady à Candide en passant par West Side Story ou Peter Pan, incarnés par une jeune voix encore peu connue du grand public, mais déjà bien célèbre auprès des amateurs du genre. À trois ans, Fleur Mino (puisque c’est son nom) s’improvise maître d’œuvre et organise déjà des spectacles pour son proche entourage, à six ans, elle apprend à jouer du piano et, à douze ans, devient chef de choeur ! Artiste dans l’âme, Fleur Mino poursuit son cursus par un parcours classique et devient soprano. Un voyage à New York lui permet de découvrir l’univers de la comédie musicale américaine, dont elle tombe follement amoureuse. Elle intègre aussitôt une des plus grandes écoles internationales en ce domaine, l’AICOM (Académie Internationale de Comédie Musicale à Paris). Les années passent, les récompenses sont nombreuses et l’aura ne cesse de croître. Elle s’entoure ici de Kevin Amos, figure incontestée de la comédie musicale à Londres. (Texte label)
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 24 mars 2017 | Klarthe

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« Celui qui a entendu ma musique, celui-là doit se faire libre de toutes les misères humaines. » disait Beethoven. En enregistrant les Trio Opus 1 de Beethoven plus de deux cents ans après leur création, Le Trio Leos avait bien sûr le désir de s'inscrire dans cette longue tradition de conservation et de questionnement des grandes œuvres de l'histoire de la musique. Beethoven voulait abolir les frontières temporelles. Sa modernité d’hier est une impulsion, une force germinatrice toujours disponible. Christophe Hache, musicien de toutes les cultures (classique, jazz, musiques actuelles), témoigne dans Désinstallation de cette onde de choc originelle. Sa pièce, construite sur le thème du finale du deuxième trio, est à la fois résonance et amplification de l’énergie beethovenienne. (c) Klarthe
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 2 décembre 2016 | Klarthe

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 25 novembre 2016 | Klarthe

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica
[...] « Maya Villanueva est idéale ici par le ton, mais aussi l'atmosphère qu'elle sait créer dans chaque mélodie, d'un timbre aérien et clair, ici désincarné, et l'instant d'après, voluptueusement charnu. Le piano brillant, cristallin, mais aussi mélancolique, de Romain David sert parfaitement ces ambiances variées voguant de la sud-américanité vive à l'impressionnisme des Las horas, et le violoncelle, si cher à Ginastera, est pour moitié du CD un soubassement aussi solide que séduisant.» (Classica, février 2017 / Pierre Flinois)
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 4 novembre 2016 | Klarthe

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« [...] L’équipe de souffleurs soudée autour des frères Chabod défend ces musiques à la fois délicates et simples avec un raffinement discret et chaleureux. Aucun effet ne vient troubler l’idéal d’harmonie et d’humanisme cher au compositeur. [...] Quant aux spirituels Nocturnes, ils bénéficient de la complicité de trois voix charmeuses (dont celle de Karine Deshayes, pas moins) et des sombres roucoulements des instruments à vent. Tableau d’un Mozart intime, à la fois généreux et introverti, amusant et sérieux.» (Diapason, janvier 2017 / Jean-Luc Macia)
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 23 septembre 2016 | Klarthe

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 9 septembre 2016 | Klarthe

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica
Fichtre, ce n’est pas souvent qu’on donne les Lieder de Mahler… Alma Mahler, s’entend. Longtemps contrainte au silence musical par son mari, Alma se remit à composer à partir de 1910 quand un certain Freud (Siegmund) conseilla à Gustav de lâcher les baskets à sa chère et tendre s’il voulait sauver son mariage. Ces Lieder datent donc de cette époque, et ô surprise, on n’y trouve guère d’influence de l’encombrant époux ; c’est bien plus l’héritage de Zemlinsky, son ancien amant et professeur, qui se laisse sentir ici, et c’est tant mieux. Ils sont magnifiquement orchestrés par Colin et David Matthews. L’album propose d’ailleurs Six Lieder de Zemlinsky d’après Maeterlinck, écrits en 1910-1913, dans deux versions : l’original pour piano et chant, et une version très bien orchestrée par Gösta Neuwirth en première discographique mondiale. En guise de lien entre Alma Mahler et Zemlinsky (si l’on laisse de côté leur lien personnel), l’Orchestre Victor Hugo de Besançon propose un « condensé » de Pelléas et Mélisande de Debussy, signé Marius Constant. Et si l’on considère aussi que Mahler fut le Golaud de sa Mélisande d’épouse (on serait même tenté de voir Walter Gropius comme une sorte de Pelléas…), la boucle est on ne peut plus bouclée. © SM/Qobuz« Sobre mais généreuse, Isabelle Druet s'affirme dans ce programme poétique porté par un orchestre polychrome ou un piano subtil. [...] La réduction de Pelléas et Mélisande de Claude Debussy [...] est très bien servie par l'Orchestre Victor-Hugo Franche-Comté que dirige magistralement Jean-François Verdier. » (Classica, février 2017 / Hélène Pierrakos)