Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

A partir de :
HI-RES2,49 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 20 octobre 2021 | Impulse!

Hi-Res
A partir de :
HI-RES2,49 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 15 septembre 2021 | Impulse!

Hi-Res
A partir de :
HI-RES2,49 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 26 août 2021 | Impulse!

Hi-Res
A partir de :
CD1,99 €

Jazz - Paru le 26 août 2021 | Impulse!

A partir de :
HI-RES13,49 €
CD9,49 €

Jazz - Paru le 13 août 2021 | Impulse!

Hi-Res
A partir de :
CD9,49 €

Jazz - Paru le 13 août 2021 | Impulse!

A partir de :
HI-RES2,49 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 23 juillet 2021 | Impulse!

Hi-Res
A partir de :
HI-RES2,49 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 30 juin 2021 | Impulse!

Hi-Res
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 14 mai 2021 | Impulse!

Hi-Res
Shabaka Hutchings joue d’un instrument qui ressemble à un point d’interrogation (à l’envers) : le saxophone. Et sa musique questionne et chamboule la frange réactionnaire des amateurs de jazz : non, il ne joue pas les standards, non, il ne fait pas étalage de sa virtuosité potentielle, oui, il connaît l’histoire du jazz, mais il préfère en raconter une autre, plus personnelle. Ce qui l’intéresse dans le jazz, c’est peut-être le « zz », comme dans zigzag, cette graphie en ligne brisée qui se répète et grésille. Dans Sons Of Kemet (deux batteurs, un saxophoniste, un joueur de tuba), il joue avec ses obsessions préférées : le rythme, le passé, le futur, l’homme (et la femme) noir(e) dans l’histoire, l’Afrique…  Black to the Future est le quatrième album du groupe. Passé Field Negus, un premier morceau en forme de préambule slammé par le poète Joshua Idehen, Shabaka Hutchings retrouve sur Pick Up Your Burning Cross le style et le son des Sons Of Kemet : les cuivres qui sonnent comme des trompes, la pulsation rythmique saccadée, le cœur qui s’affole. On dirait de la techno jouée avec des instruments acoustiques, ou la musique de carnaval de sa Caraïbe natale. Puis Think of Home, sorte de ritournelle reggae, révèle le versant mélodique du groupe. Tout l’album va se dérouler dans cette alternance de morceaux plutôt rythmiques ou mélodiques, ouverts à des chanteurs (Lianne La Havas, Kojey Radical, D Double E) et de nouveaux arrangements – une trompette et un saxophone alto sur For the Culture, des sons qui évoquent les flûtes et les sifflets un peu partout. Crédité aux woodwinds (les vents et les bois), Shabaka ne fait pas que jouer de son saxophone comme d’une foreuse, creusant en vrille. Il joue aussi à l’horizontal et vers le haut, le ciel. Moins frontal mais tout aussi intense que les précédents albums du groupe, Black to the Future ouvre une nouvelle perspective foisonnante. © Stéphane Deschamps/Qobuz
A partir de :
CD18,99 €

Jazz - Paru le 14 mai 2021 | Impulse!

Livret
Avec Blue Note et Verve, Impulse! est un des plus célèbres labels de jazz. Une maison qui hébergea bien évidemment John Coltrane mais aussi les musiciens les plus aventureux des 60's et qui fête ses 60 ans en 2021. Difficile d’encager toute la philosophie de cette écurie et pourtant, Impulse Records: Music, Message and the Moment y parvient grâce à ce panorama de 25 titres. Le rouge et le noir étant déjà pris, Impulse! sera orange et noir. Pour tous les fans de jazz, l’association de ces deux couleurs est synonyme d’un nom ponctué d’un point d’exclamation : Impulse!. Un label, une marque, une identité, un look, une époque et des musiciens. Surtout un musicien, John Coltrane, qui enregistrera sous cet étendard, de 1961 jusqu’à sa mort en juillet 1967, certains de ses albums les plus marquants. Une personnification telle que le label deviendra « The house that Trane built » (la maison construite par Trane). Huit années les plus habitées dans la carrière du saxophoniste. Celles durant lesquelles le genre musical vivra une révolution formelle qui le mènera vers le free-jazz le plus furieux.Comme le souligne cette compilation, le label sera indissociable de cette parenthèse libertaire avec Coltrane mais aussi d’autres épées du mouvement comme Archie Shepp, Pharoah Sanders, Marion Brown, Albert Ayler, Charlie Haden, Dewey Redman ou encore Yusef Lateef, tous présents sur cette compilation. Impulse! offre alors l’une des BO de cette Amérique des 60's en plein dans la tourmente. Celle du conflit vietnamien et du mouvement pour les droits civiques célébrés sur des chefs-d’œuvre tels qu’Alabama de Coltrane, Attica Blues d’Archie Shepp, We Shall Overcome de Charlie Haden & the Liberation Orchestra ou bien encore The Rights of All d’Oliver Nelson, quatre temps forts du disque. De vrais cris de guerre à mettre en parallèle avec des séquences plus spirituelles, transcendantales et afro-futuristes signées Albert Ayler (Music Is the Healing Force of the Universe), Pharoah Sanders (The Creator Has a Master Plan) et Alice Coltrane (Blue Nile). Un impeccable tour d’horizon de l’âge d’or d’un label majeur du XXe siècle entraînant le jazz dans l'ère du Black Power, de l'afrocentrisme et de l'expansion spirituelle. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
CD13,49 €

Jazz - Paru le 14 mai 2021 | Impulse!

Shabaka Hutchings joue d’un instrument qui ressemble à un point d’interrogation (à l’envers) : le saxophone. Et sa musique questionne et chamboule la frange réactionnaire des amateurs de jazz : non, il ne joue pas les standards, non, il ne fait pas étalage de sa virtuosité potentielle, oui, il connaît l’histoire du jazz, mais il préfère en raconter une autre, plus personnelle. Ce qui l’intéresse dans le jazz, c’est peut-être le « zz », comme dans zigzag, cette graphie en ligne brisée qui se répète et grésille. Dans Sons Of Kemet (deux batteurs, un saxophoniste, un joueur de tuba), il joue avec ses obsessions préférées : le rythme, le passé, le futur, l’homme (et la femme) noir(e) dans l’histoire, l’Afrique…  Black to the Future est le quatrième album du groupe. Passé Field Negus, un premier morceau en forme de préambule slammé par le poète Joshua Idehen, Shabaka Hutchings retrouve sur Pick Up Your Burning Cross le style et le son des Sons Of Kemet : les cuivres qui sonnent comme des trompes, la pulsation rythmique saccadée, le cœur qui s’affole. On dirait de la techno jouée avec des instruments acoustiques, ou la musique de carnaval de sa Caraïbe natale. Puis Think of Home, sorte de ritournelle reggae, révèle le versant mélodique du groupe. Tout l’album va se dérouler dans cette alternance de morceaux plutôt rythmiques ou mélodiques, ouverts à des chanteurs (Lianne La Havas, Kojey Radical, D Double E) et de nouveaux arrangements – une trompette et un saxophone alto sur For the Culture, des sons qui évoquent les flûtes et les sifflets un peu partout. Crédité aux woodwinds (les vents et les bois), Shabaka ne fait pas que jouer de son saxophone comme d’une foreuse, creusant en vrille. Il joue aussi à l’horizontal et vers le haut, le ciel. Moins frontal mais tout aussi intense que les précédents albums du groupe, Black to the Future ouvre une nouvelle perspective foisonnante. © Stéphane Deschamps/Qobuz
A partir de :
HI-RES2,49 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 23 avril 2021 | Impulse!

Hi-Res
A partir de :
HI-RES2,49 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 30 mars 2021 | Impulse!

Hi-Res
A partir de :
CD1,99 €

Jazz - Paru le 30 mars 2021 | Impulse!

A partir de :
HI-RES3,49 €
CD2,49 €

Jazz - Paru le 20 novembre 2020 | Impulse!

Hi-Res
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 13 mars 2020 | Impulse!

Hi-Res
En 2016, Shabaka Hutchings faisait son entrée chez Impulse! avec Your Queen Is a Reptile, enregistré sous pavillon Sons Of Kemet. Depuis ses débuts, le saxophoniste star de la foisonnante scène jazz britannique a enchaîné les piges (Sun Ra Arkestra, Heliocentrics, Anthony Joseph, Floating Points) et multiplié les groupes (The Comet Is Coming, Melt Yourself Down). Avec Shabaka & The Ancestors, il se frotte à des musiciens de Johannesburg pour un jazz hétéroclite et engagé, mêlant spiritualité et sensations chamaniques. Quatre ans après Wisdom of Elder, We Are Sent Here by History poursuit l’aventure sud-africaine. A nouveau entouré d’une rythmique aussi surpuissante que subtile composée du bassiste Ariel Zamonsky, du batteur Tumi Mogorosi et du percussionniste Gontse Makhene, de souffleurs inspirés (le sax alto Mthunzi Mvubu et le trompettiste Mandla Mlangeni) et des pianistes Nduduzo Makhathini et Thandi Ntuli, Shabaka tend des ponts toujours aussi solides entre un jazz hérité de Sun Ra, Pharoah Sanders et Don Cherry et un vaste nuancier de musiques africaines. Les chants zoulous (We Will Work (On Redefining Manhood)) comme les textes chantés par Siyabonga Mthembu, traitant aussi bien d’écologie que des rapports hommes/femmes, renforcent ce torrent de musique. Car We Are Sent Here by History (supérieur à son prédécesseur) est l’instantané d’une époque avec ses interrogations sur l’avenir de ses protagonistes. Mais aussi un traité de valeurs et de sons pour affronter l’avenir. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
HI-RES2,49 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 21 février 2020 | Impulse!

Hi-Res
A partir de :
CD1,99 €

Jazz - Paru le 21 février 2020 | Impulse!

A partir de :
HI-RES2,49 €
CD1,99 €

Jazz - Paru le 31 janvier 2020 | Impulse!

Hi-Res
A partir de :
CD1,99 €

Jazz - Paru le 31 janvier 2020 | Impulse!

Le label

Impulse! dans le magazine