Catégories :

Les albums

HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Zouk & Antilles - À paraître le 25 septembre 2020 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Zouk & Antilles - À paraître le 21 août 2020 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
CD2,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 10 juillet 2020 | Heavenly Sweetness

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musiques du monde - Paru le 18 juin 2020 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
Il y a à Barcelone un cercle privé, « La Crème Gracia Club » qui réunit, en toute légalité, des amateurs de cannabis. L’endroit est cosy et la musique, qui accompagne le cheminement des volutes de fumée, invite au voyage. Les productions ouatées du Français Blundetto (Max Guiguet) y sont particulièrement prisées et y squattent souvent les platines. Ne pouvant tirer aucun bénéfice de leur activité, les gérants du lieu, désirant renouveler leur stock de vibrations sonores, ont proposé à l’ancien programmateur de Radio Nova de financer l’enregistrement d’une nouvelle collection de pépites de la sono mondiale à la sauce Blundetto.Clin d’œil inversé à son Bad Bad Things (2010) initial, ce nouvel album reprend les ingrédients qui ont fait sa marque de fabrique. Rythmiques sensuelles et variées, arrangements colorés, parfumés par les épices rares d’invités cosmopolites, redessinent la carte du monde. Le Brésilien Leonardo Marques démarre le périple en douceur sur Menina Mulher da Pele Preta, puis passe le relais à la Marocaine Hindi Zara (Feel the Cold) qui revient plus tard nous charmer sur les moelleux riddims de Fly High. Dans l’intervalle des cuivres élégants, des basses profondes et des claviers inspirés signent des cartes postales musicales afro, latino ou caribéennes. Sur Tengo Fe, les cordes de basse, de guitare et vocales du membre fondateur d’Antibalas et des Daktaris, Chico Mann inoculent le soleil cubain de ses origines. A mi-parcours, Blundetto salue ses mécènes et la douceur de vivre espagnole avec Barcelona qui accueille le flow du rappeur new-yorkais Crime Apple et Sunday in the Club. La mission est parfaitement accomplie et Good Good Things porte bien son nom. Détente, bien-être et évasion sont au rendez-vous de ce collier de tracks aux grooves suaves.© Benjamin MiNiMuM/Qobuz
HI-RES1,99 €
CD1,29 €

Jazz - Paru le 3 juin 2020 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
HI-RES1,99 €
CD1,29 €

Dub - Paru le 20 mai 2020 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
CD3,99 €

House - Paru le 8 mai 2020 | Heavenly Sweetness

HI-RES1,99 €
CD1,29 €

Musiques du monde - Paru le 28 avril 2020 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
CD9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 24 avril 2020 | Heavenly Sweetness

Distinctions 4F de Télérama
HI-RES4,49 €
CD2,99 €

House - Paru le 10 avril 2020 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musiques du monde - Paru le 31 janvier 2020 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
Onze années séparent Soleil Kréyol de son prédécesseur Home (2009). Dans l’intervalle, David Walters a parcouru le monde et ses musiques pour la série documentaire Les Nouveaux Explorateurs et produit le remarquable projet Nola Is Calling autour des Black Indians de La Nouvelle-Orléans. Nourri de ces expériences, il revient en son nom avec un troisième album enregistré à New York avec le renfort du Lyonnais Bruno Patchworks (Voilààà, Da Break…), producteur passionné comme lui de fusions ensoleillées et d’instrumentations vintage. Le credo de David Walters n’a pas changé et s’affiche clairement au fronton de ce Soleil Kréyol. Il synthétise avec un grand sourire les racines des musiques qui l’ont bercé funk, hip-hop, cultures caraïbes et africaines. Il revisite à nouveau le classique haïtien Mèsi Bondyé, déjà présent sur son Awa de 2005, fait tandem avec le Nigérian Femi Kuti pour Bwè Dlow, mais aussi avec le trompettiste Ibrahim Maalouf (Pa Lé) ou le violoncelliste Vincent Ségal sur le morceau titre. Chaloupes zouk ou disco, cuivres ou claviers funky, accordéon voyageur et chants fruités composent le dynamique cocktail. Une vraie cure de vitamines ! © Benjamin MiNiMuM/Qobuz
HI-RES4,49 €
CD2,99 €

House - Paru le 24 janvier 2020 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
HI-RES1,99 €
CD1,29 €

Électronique - Paru le 21 janvier 2020 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
HI-RES1,99 €
CD1,29 €

House - Paru le 14 janvier 2020 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
CD1,99 €

Soul - Paru le 13 décembre 2019 | Heavenly Sweetness

CD1,29 €

Musiques du monde - Paru le 4 décembre 2019 | Heavenly Sweetness

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 15 novembre 2019 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
La carrière du Guadeloupéen Erick Cosaque s’est principalement déroulée dans l’Hexagone. Si, dans sa musique, les rythmes du tambour gwoka, hérités des esclaves venus d’Afrique, ne sont jamais loin, ils se mêlent volontiers aux influences soul, jazz, funk ou encore zouk. Toujours il chante son pays, en français : Guadeloupe, Île de mes amours, Heureux noir ou Lundi bon matin mais le plus souvent en créole. Cette compilation retrace près de 20 ans de carrière, durant lesquels, à la tête de différents groupes (Voltages 8, Cadence Gilles ou X7 Nouvelles Dimensions), il n’a cessé de réactualiser son identité. L’influence des bandes-son de la Blaxploitation s’entend dans Kominiké (coup de frein dramaturgique de voiture, basse rebondie et claviers électrisants), le rire d’intro de Zombie Dance évoque immanquablement celui de Thriller avant de laisser la place à des chœurs façon Chic et une guitare à la Shaft. Avant de se transformer en zouk A Koz Don Biyé 100 F démarre sur un riff de guitare saturée des plus pop. Les saxophones ont un rôle important, débridés sur l’ad lib de Donatien, énergiques au cœur de Dé Chate Colé, funky le reste du temps. Si ses arrangements sont en sympathie avec l’ère du temps, les tambours agiles et la voix impérieuse d’Erick Cosaque marquent la permanence des valeurs ancestrales. Ce sont elles qui dominent la piste de danse. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz
HI-RES7,49 €
CD4,99 €

Jazz contemporain - Paru le 25 octobre 2019 | Heavenly Sweetness

Hi-Res
CD3,99 €

Zouk & Antilles - Paru le 20 septembre 2019 | Heavenly Sweetness

CD1,29 €

Musiques du monde - Paru le 28 juin 2019 | Heavenly Sweetness