Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

A partir de :
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 5 juin 2020 | Glossa

A partir de :
HI-RES26,99 €
CD17,99 €

Classique - Paru le 2 juin 2017 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik - 5 Sterne Fono Forum Jazz
C’est plutôt pour ses 91 quatuors à cordes, ses 110 quintettes avec deux violoncelles, ses 12 quintettes avec deux altos, 3 quintettes avec contrebasse et 6 sextuors à cordes dont la composition s'étend de 1771 à 1795 que Boccherini s’est taillé une place dans la postérité. Mais le musicien a aussi expérimenté d'autres combinaisons, dont douze quintettes avec piano et rien moins que 42 trios à cordes. Ce sont ces trios, fort délaissés par les musiciens et les mélomanes de nos jours, que s’est penché l’ensemble La Retirata – qui joue sur instruments et selon les modes d’exécution d’époque –, en l’occurrence deux de l’Op. 35 écrits en 1781 et publiés l’année suivante. A cette époque, Boccherini était compositeur en titre de l’infant Luis de Borbón qu’il avait suivi dans une demi-retraite à quelque vingt-cinq lieues de Madrid (l’infant avait eu une liaison avec une demoiselle de la basse noblesse, inadmissible pour la cour espagnole) ; il le resterait jusqu’en 1785 lorsque, coup sur coup, moururent l’épouse du compositeur puis l’infant, ce après quoi il s’en retourna à Madrid. La maturité de ces œuvres témoigne du grand art instrumental développé par Boccherini depuis des décennies, son inépuisable inspiration mélodique, son audace harmonique certaine et l’indicible charme de son inclassable langage. On remarquera que le violoncelle, loin de se cantonner à la seule basse, se voit souvent confier des parties quasi-concertantes aux côtés desquelles les deux violons font office d’accompagnement, un génial tour de force d’écriture qui témoigne, bien sûr, que le compositeur fut l’un des plus fameux violoncellistes de son temps. L’ensemble La Retirata, plutôt que de se limiter aux éditions habituelles (trop souvent chargées d’erreurs, d’approximations et d’ajouts d’éditeurs tout à fait hors de propos), a préféré se reposer sur les manuscrits les plus anciens disponibles, une excellente initiative. © SM/Qobuz
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 28 avril 2015 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
C’est à l’époque de sa pleine maturité, à l’âge de cinquante ans – on est en 1793 – que Boccherini composa ce recueil de dix trios à cordes violon-alto-violoncelle, un format fort exigeant s’il en est. Bien qu’écrits à Madrid, ces six perles étaient destinées au roi de Prusse, Frédéric Guillaume II dont il était « compositeur de notre chambre ». Boccherini, qui a écrit par ailleurs une bonne soixantaine de trios pour deux violons et violoncelle – sans alto donc – se tourne ici vers une écriture autrement plus riche, harmonique, moins directement mélodique, et dont le parfait équilibre atteste de la grande expertise instrumentale du compositeur. Bien qu’Espagnol de fondation, l’ensemble à géométrie variable La Réal Cámara, autour de son fondateur Emilio Moreno qui se saisit ici de la partie l’alto, est pour l’occasion aux deux tiers japonais, puisque violon et violoncelle sont deux amis nippons – tandis que le CD a été enregistré au pays du Soleil-Levant ! Une magnifique lecture de quelques œuvres de grande tenue de Boccherini. © SM/Qobuz
A partir de :
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 juillet 2014 | Glossa

A partir de :
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 3 juillet 2012 | Glossa

Livret
A partir de :
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2007 | Glossa

A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Glossa

Les Collections

Le label

Glossa dans le magazine
  • Hervé Niquet, une rencontre-podcast
    Hervé Niquet, une rencontre-podcast Le chef Hervé Niquet raconte l’histoire de la sublime Messe à 40 et 60 voix d’Alessandro Striggio, sommet de sophistication datant du XVIe, qu’il vient d’enregistrer avec le Concert Spirituel chez ...
  • Niquet et le mythe Striggio
    Niquet et le mythe Striggio Quand le Concert Spirituel d'Hervé Niquet s'attaque à la fameuse Missa sopra Ecco si beato giorno à 40 et 60 voix d'Alessandro Striggio...