Les albums

13,49 €
8,99 €

Musiques du monde - Paru le 12 octobre 2018 | Glitterbeat Records

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Ce puzzle (Quebra Cabeça), patiemment construit par le big band Bixiga 70 prouve, tout au long des onze pièces qui le constituent, que la scène musicale de leur ville de São Paulo est l’une des plus chaudes de la planète. Les racines africaines des dix instrumentistes sont très présentes, l’afrobeat nigérian, le highlife ghanéen, les grands guitaristes maliens ou les rythmes malinkés les ont de toute évidence nourris. Mais comme souvent avec les Brésiliens et leur incroyable faculté à pouvoir tout ingurgiter sans perdre leur identité, ces influences qu’ils ont mélangées à du funk vintage, du jazz, du rock psychédélique saupoudré d’effets numériques ressortent de leur chaudron métamorphosées en un plat qu’eux seuls peuvent revendiquer. Soutenu par une batterie et des percussions africaines endiablées, le rythme est haletant et ne ralentit qu’au dernier et romantique morceau (Portal). Les cuivres se payent la part du lion, les guitares, agiles comme des gazelles-caméléons, changent souvent de costume, la basse est souple comme une liane et les claviers vintage ont une mémoire d’éléphant. Chaque morceau fait l’effet d’un kaléidoscope et le tout s’enchaîne comme un manifeste métis du partage festif. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz
10,49 €
6,99 €

Afrique - Paru le 14 septembre 2018 | Glitterbeat Records

Hi-Res Livret
Une grosse vingtaine de lames de métal posées sur une caisse en bois : la mbira, rebaptisé piano à pouce en Occident, est un instrument répandu dans de nombreux pays d’Afrique sous diverses formes et appellations. Depuis la nuit des temps, la mbira déroule ses notes cristallines pour communiquer avec les esprits, les morts, les animaux, les plantes ou mes pierres, mais son usage est réservé aux hommes. Subjuguée à l’adolescence par son pouvoir magique, la Zimbabwéenne Stella Chiweshe eut toutes les peines du monde à s’en faire enseigner la pratique ou façonner son propre instrument. Son obstination et son talent finirent par payer et elle devint une star nationale et l’une des rares artistes de son pays à faire une carrière internationale. L’expérience l’a aussi poussée à devenir une fervente défenseur de la cause féministe. Cette collection de morceaux principalement chantés témoigne de ses débuts discographiques et rassemble, comme son nom l’indique, ses premiers 45 tours enregistrés entre 1974 et 1983, inédits en dehors du Zimbabwe. Ces chansons mystiques décrivent les soubresauts de l’âme. Le thème du morceau-titre, Kasahwa, se résume par : “la plus profonde douleur émotionnelle est comme une arête de poisson coincée dans la gorge.” Il est ailleurs question des effets des herbes de guérison (Mayaya) ou encore sur Ratidzo le délicieux instrumental qui introduit cet album, de “gérer ce que les gens considèrent comme impossible à réaliser”. Au-delà du nettoyage technologique dont les bandes ont bénéficié à Londres, il est frappant de constater que cette musique sans âge promène notre imaginaire de façon aussi décisive que s’ils avaient été enregistrés la semaine dernière. © Benjamin MiNiMuM/ Qobuz
13,49 €
8,99 €

Europe - Paru le 13 octobre 2017 | Glitterbeat Records

Hi-Res Livret Distinctions Songlines Five-star review

Le label

Glitterbeat Records dans le magazine