Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

CD1,07 €

Jazz - Paru le 20 novembre 2020 | ACT Music

HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 13 novembre 2020 | ACT Music

Hi-Res Livret
CD1,07 €

Jazz - Paru le 6 novembre 2020 | ACT Music

HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 30 octobre 2020 | ACT Music

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 30 octobre 2020 | ACT Music

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 30 octobre 2020 | ACT Music

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 30 octobre 2020 | ACT Music

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz contemporain - Paru le 25 septembre 2020 | ACT Music

Hi-Res Livret
Cogiter sur la solitude est parfois plus aisé quand on est… seul ? C’est ainsi que se présente Michael Wollny sur Mondenkind. Pas tout à fait seul en réalité car entouré de fortes personnalités comme Alban Berg, Rudolf Hindemith, Sufjan Stevens, Tori Amos et le groupe canadien Timber Timbre. En revisitant des pièces de cet éclectique casting qui traverse les décennies, le pianiste allemand aborde sa réflexion sur la solitude avec une ouverture d’esprit qui l’a toujours caractérisée. Ses propres compositions restent pour les deux tiers au cœur de cet album solo abordé aussi comme une quête sonore. Le son de son instrument. Du studio Teldex à Berlin où il a été enregistré en avril 2020. Et surtout de son rapport à la musique classique, qui est au cœur de ce beau disque aux allures de voyage intérieur. © Max Dembo/Qobuz
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 25 septembre 2020 | ACT Music

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 25 septembre 2020 | ACT Music

Hi-Res Livret
HI-RES1,39 €
CD1,07 €

Jazz - Paru le 25 septembre 2020 | ACT Music

Hi-Res
HI-RES1,39 €
CD1,07 €

Jazz - Paru le 25 septembre 2020 | ACT Music

Hi-Res
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 28 août 2020 | ACT Music

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 28 août 2020 | ACT Music

Hi-Res Livret
A l’aube des années 2010, Vincent Peirani et Émile Parisien se croisent dans le quartet de Daniel Humair. Étincelle immédiate et Belle Époque gravera dans la cire en 2014 une amitié décuplée sur cet Abrazo chaud et beau. Un corps à corps de notes et de sons livré comme un tango improvisé. Une évidence puisque deux pièces sont signées Astor Piazzolla, l’intouchable maître du genre. Deux autres génies exotiques, Xavier Cugat et Jelly Roll Morton, viennent se glisser dans les partitions de l’accordéoniste niçois et du saxophoniste cadurcien dont la complicité n’a jamais été aussi flamboyante. Ils se croisent, s’évitent, se percutent, se chamaillent, rigolent, s’enlacent, se prélassent et on voudrait que ça ne s’arrête jamais. Et si l’ombre de Piazzolla – ou de son esprit – plane souvent tel un condor au-dessus de leurs têtes, Peirani comme Parisien ont assez de bouteille et de génie créatif pour faire parler leur propre poudre, notamment sur quatre compositions originales. Ce sublime disque en duo se referme sur une relecture féérique assez inattendue d’Army Dreamers de Kate Bush arrangé avec beaucoup de poésie par Peirani… Abrazo c’est l’étreinte, le baiser, l’accolade aussi. Difficile de trouver titre plus juste. © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES8,59 €14,39 €(40%)
CD6,49 €10,79 €(40%)

Jazz - Paru le 28 août 2020 | ACT Music

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 28 août 2020 | ACT Music

Hi-Res
CD5,99 €

Jazz - Paru le 28 août 2020 | ACT Music

Livret
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Jazz - Paru le 31 juillet 2020 | ACT Music

Hi-Res
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 29 mai 2020 | ACT Music

Hi-Res Livret
HI-RES10,79 €17,99 €(40%)
CD8,09 €13,49 €(40%)

Jazz - Paru le 24 avril 2020 | ACT Music

Hi-Res Livret
Pour leur périple aux couleurs d’une Amérique où ils ont désormais jeté l’ancre, l’harmoniciste Grégoire Maret et le pianiste Romain Collin ont embarqué avec eux un illustre régional de l’étape : Bill Frisell. Mais le guitariste n’a pas simplement la particularité de venir d’outre-Atlantique. Depuis toujours, son jazz – est-ce d’ailleurs toujours du jazz ? – est imprégné des musiques classiques locales, qu’il s’agisse de country, de folk ou de blues. Et les récents albums de Frisell n’ont cessé d’ébranler avec finesse ces musiques roots… A l’exception du mythique Wichita Lineman de Jimmy Webb popularisé par Glen Campbell et repris par la Terre entière, le répertoire de cet Americana ne comprend pas de standards mais essentiellement des thèmes signés des trois complices.En prime, une relecture de Re: Stacks de Bon Iver et de Brothers in Arms de Dire Straits. Guitare acoustique, électrique et banjo pour Frisell, piano, Moog et harmonium pour Collin, le ruine babine de Maret peut dérouler son chant mélodique au possible dans un univers fait d’espaces et de silences. Le trio joue d’ailleurs énormément avec les espaces, les grands espaces même, que la mythologie de la musique jouée laisse entrevoir. L’harmonica est un instrument tellement typé et véhiculant un imaginaire tellement codifié qu’il n’est jamais facile de s’en extraire. C’est pourtant la grâce qui habite les trois musiciens qui permet d’oublier les éventuelles casseroles et d’accoucher d’un disque féerique et aérien. © Marc Zisman/Qobuz

Le label

ACT Music dans le magazine