Artistes similaires

Les albums

21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 16 novembre 2018 | Verve

Hi-Res Distinctions 5 Sterne Fono Forum Jazz
55,99 €

Soul - Paru le 19 octobre 2018 | Craft Recordings

Distinctions 4F de Télérama
6,99 €

Piano solo - Paru le 29 mars 2018 | Les Indispensables de Diapason

Distinctions Diapason d'or
4,04 €

Jazz - Paru le 31 août 2018 | MPS

Distinctions 5 Sterne Fono Forum Jazz
8,99 €

Musiques du monde - Paru le 2 novembre 2018 | Hors Cadres

Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
5,99 €

Musique de chambre - Paru le 27 septembre 2018 | Les Indispensables de Diapason

Distinctions Diapason d'or
9,99 €

Musique de chambre - Paru le 24 août 2018 | New Focus Recordings

Livret Distinctions 5 de Diapason
« Ce florilège de pièces récentes nous enchante encore plus que « Dystemporal ». Anthony Cheung a mûri, l’affinage de son écriture éclaire le discours comme la forme. [...] Les origines et la culture chinoises de Cheung se manifestent dans More Marginalia (2014) : le sheng, le guzheng, le pipa et l’erhu deviennent les alter ego ambigus des instruments occidentaux, et viceversa. Avec toute la subtilité qui est la sienne, il évite tout dérapage exotisant [...] La microtonalité finement dosée à laquelle recourt volontiers Cheung se manifeste aussi dans les Bagatelles (2014) pour piano et quatuor à cordes, où sa nécessité paraît évidente. Signature de Winston Choi, le mélange consubstantiel de souplesse et de réactivité supersonique démultiplie la vitalité communicative de ces miniatures. Assurément, on reparlera de l’inventivité musicale d’Anthony Cheung. » (Diapason, février 2019 / Pierre Rigaudière)
8,99 €

Electro - Paru le 4 mai 2018 | SaVg.Records

4,04 €

House - Paru le 19 décembre 2018 | BLC Recordings

12,99 €

Funk - Paru le 23 novembre 2018 | Soul Jazz Records

Alors que le bouillonnant mouvement Black Power agite l’Amérique entre 1969 et 1975, les musiciens afro-américains traduisent eux aussi en musique le vent de révolte ambiant. Et cette compilation aux petits oignons orchestrée par le label Soul Jazz Records en est l’impeccable B.O. Se carambolent ici des pépites habitées et engagées qui sont signées par l’Art Ensemble of Chicago (emmenée ici par la chanteuse Fontella Bass pour le mythique Theme de Yoyo), le trompettiste Don Cherry, le groupe Funkadelic de George Clinton ou bien encore Gil Scott-Heron et Gary Bartz. Jazz radical, funk urbain et prémices du hip hop, tout ici fleure bon le groove qui lève le poing et enflamme les corps. Un coup de zoom magique sur la Great Black Music en pleine guerre du Vietnam. © Marc Zisman/Qobuz
1,07 €

Electro - Paru le 21 octobre 2018 | Phileas - TT.Music

21,49 €
14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 14 décembre 2018 | Universal Records

Hi-Res
1,07 €

Electro - Paru le 21 octobre 2018 | Zankel - Eube.Records

1,07 €

Electro - Paru le 21 octobre 2018 | Chica - Bellos.Music

4,04 €

Electro - Paru le 19 octobre 2018 | Taifunys-Records

8,99 €

Electro - Paru le 25 août 2018 | SaVg.Records

26,99 €
19,49 €

Jazz - Paru le 29 juin 2018 | Verve Reissues

Hi-Res
Pas la peine de revenir sur les 1 548 facettes de Leonard Bernstein, chef, compositeur, pédagogue, animateur, auteur, etc.. Comme Gershwin, Bernstein a tâté de tous les genres musicaux et les a, lui aussi, tous influencés ! Au point que sa musique soit devenue une sorte de BO de l’Amérique, de Broadway à la pop en passant par le jazz. Le jazz justement. En pleine année du centenaire Bernstein, le label Decca propose de compiler l’amour des plus grands musiciens et chanteurs, d’hier et d’aujourd’hui, pour l’art de l’auteur de West Side Story. L’intérêt de ce Jazz Loves Bernstein est surtout de réunir des classiques et des pièces moins connues. De Billie Holiday dans Big Stuff (extrait de Fancy Free) à Diana Krall et Mark Whitfield pour Some Other Time (de la comédie musicale On the Town), le spectre est assez large. On trouve ici des pépites comme le Tonight de West Side Story interprété avec beaucoup de chaleur par Billy Eckstine, ou, extrait de la même œuvre, Maria et I Feel Pretty magnifiés par Sarah Vaughan. D’autres pointures comme Oliver Nelson, Oscar Peterson en trio, Bobby Scott, Eric Reed, Mel Tormé, Carmen McRae, Bill Charlap, Maynard Ferguson et Bob James revisitent à leur manière des chansons et des thèmes entrés dans le patrimoine pour se les approprier. A l’image de Lucky to Be Me chanté par la Suédoise Monica Zetterlund épaulée par le pianiste Bill Evans. © Marc Zisman/Qobuz
21,49 €
14,99 €

Chanson française - Paru le 6 avril 2018 | Universal Music Division Polydor

Hi-Res
14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 18 mai 2018 | UMGRI Interscope

Livret