Artistes similaires

Les albums

23491 albums triés par Plus distingués et filtrés par 10,00 € à 20,00 €
12,99 €

Reggae - Paru le 26 mai 2017 | Soul Jazz Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Songlines Five-star review
On ne vantera jamais assez le splendide travail de réédition qu’effectue le label londonien Soul Jazz avec le catalogue de Studio One, le label le plus important de l’histoire du reggae, légué par son fondateur Coxsone Dodd. Remarqué dans les sphères du genre via les excellentes compiles 100 % Dynamite à la fin des 90’s, Soul Jazz a hérité des droits du label jamaïcain au tournant du millénaire, peu avant la mort de Coxsone en 2004. Pour la petite histoire, Coxsone, notoirement intraitable dès qu’il était question de business (il employait des avocats pour surveiller les violations de ses droits d’auteur – de l’argent perdu puisque toute la Jamaïque considère Studio One comme du domaine public), a été convaincu en écoutant les compilations jazz de Soul Jazz Records… Après une cinquantaine de références, la série se penche sur le groupe fondateur de la musique jamaïcaine moderne, les Skatalites, le house band de Studio One. Mené par le génial  tromboniste Don Drummond, la bande a backé les plus grands chanteurs de l'époque et comptait dans ses rangs les instrumentistes les plus doués du pays (Tommy McCook, Jackie Mittoo, Ernest Ranglin, Johnny “Dizzy” Moore, Lloyd Knibbs, Lloyd Brevett, Roland Alphonso…) et donnait le tempo des tendances musicales. Après avoir mis le ska sur le devant de la scène de 1963 à 1965, les Skatalites sont rentrées de tournée avec l'idée de ralentir le tempo, ce qui engendra le rocksteady. En 1965, le groupe se sépare après l’incarcération de Don Drummond pour le meurtre de sa femme. Les Skatalites s’éparpilleront par la suite mais l’essentiel était fait. Il est regroupé dans cette compilation avec les grands tubes du groupe, du Guns of Navarone à El Pussy Cat, ainsi que le Tell Them Lord des Wailers, trio vocal novice mené par le jeune Robert Marley, qui squattait souvent le canapé de Coxsone quand il ne savait pas où dormir… © Smaël Bouaici/Qobuz
18,49 €
13,49 €

Bandes originales de films - Paru le 1 janvier 2013 | Capitol Records (CAP)

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
13,49 €

Bandes originales de films - Paru le 3 mars 2014 | Abkco Music & Records, Inc.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Désormais véritables complices, le réalisateur Wes Anderson et le compositeur Alexandre Desplat montent d’un cran le niveau de leur collaboration avec cette partition jouissive de The Grand Budapest Hotel. Après avoir travaillé en 2009 sur la musique de Fantastic Mr. Fox et, trois ans plus tard, sur celle de Moonrise Kingdom, le Français a composé ici des thèmes et des motifs judicieux collant à la perfection à l’ambiance « vieille Europe » de la nouvelle fresque d’Anderson. Une énième preuve que Desplat s’impose comme l’un des plus brillants compositeurs de musique de films de sa génération. © MD/Qobuz
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 16 novembre 2018 | Verve

Hi-Res Distinctions 5 Sterne Fono Forum Jazz
13,49 €

Bandes originales de films - Paru le 1 janvier 2009 | Universal Music France Digital Only

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Si Quentin Tarantino s'est imposé comme l'un des réalisateurs les plus en vue des années 90, c'est aussi à travers sa culture de la bande originale, et celle de Pulp Fiction, parue en 1994, constitue l'une de ses plus appréciées. Faisant la part belle aux années 50 à 70, du "Lonesome Town" de Ricky Nelson au "Son of a Preacher Man" de Dusty Springfield en passant par le surf rock de Dick Dale ("Miserlou") ou des Lively Ones ("Surf Rider"), entrecoupés de dialogue du film, l'album propose en outre le "Let's Stay Together" d'Al Green ou le funk imparable du "Jungle Boogie" des Kool and the Gang ainsi qu'une reprise du "Girl, You'll Be a Woman Soon" de Neil Diamond qui vaut à Urge Overkill une exposition inespérée.
18,49 €
13,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2013 | Universal Music Division Mercury Records

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
18,49 €
13,49 €

Bandes originales de films - Paru le 17 décembre 2013 | The Secret Life of Walter Mitty

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
18,49 €
13,49 €

Jazz - Paru le 16 juin 2017 | Universal Music Division Decca Records France

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Jazz
L’influence de Charlie Parker sur tous les jazzmen a toujours été incommensurable. Bien au-delà même des seuls saxophonistes… C’est un peu ce qu’a voulu rappeler Larry Klein avec ce projet intitulé The Passion Of Charlie Parker. Le producteur décrit même cette entreprise comme une pièce de théâtre musicale retraçant l’histoire de sa vie, créant un langage musical permettant d’imaginer à quoi pourrait ressembler la musique de Bird s’il jouait ses morceaux aujourd’hui. « Pour les textes précise Klein, j’ai collaboré avec David Baerwald, connu pour son travail au sein du groupe David & David, l’un des rares songwriters en mesure d’écrire des textes épousant parfaitement les trajectoires mélodiques inhabituelles des compositions de Charlie Parker. Ensemble, nous avons tissé un fil narratif assurant la cohérence d’un album où les chansons sont interprétées par certains personnages tirés de la vie de Charlie Parker et, à trois reprises, par Bird lui-même, auquel l’acteur Jeffrey Wright prête sa voix… » On retrouve dans cette aventure le gang du saxophoniste Donny McCaslin, qui, avec le guitariste Ben Monder et le batteur Mark Giuliana, œuvra sur le dernier album de David Bowie, Blackstar. Un trio renforcé ici par d’autres jazzmen exigeants comme Eric Harland, Craig Taborn, Larry Grenadier et Scott Colley. Côté voix, Larry Klein a opté pour un bel éclectisme comprenant certains chanteurs avec lesquels il a travaillé par le passé : Barbara Hannigan, Gregory Porter, Melody Gardot, Luciana Souza, Madeleine Peyroux, Kurt Elling, Kandace Springs et Camille Bertault. L’originalité de cette Passion Of Charlie Parker a le mérite d’éviter au public un 4578e album de reprises polies voire taxidermistes de Bird. Mais c’est surtout, c’est l’esprit de ce disque comme sa réalisation qui en fait une œuvre intéressante, avançant loin des sentiers battus. © MD/Qobuz
16,99 €
12,99 €

Bandes originales de films - Paru le 9 juin 2017 | Lo-Max - Columbia

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 1 janvier 1972 | Hip-O (UC)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Bande originale du film "Cabaret" (1972), réalisé par Bob Fosse, avec Liza Minnelli, Michael York
13,49 €

Chanson française - Paru le 1 janvier 2011 | Universal Music Division Barclay

Livret Distinctions Sélection Les Inrocks
Deux ans après sa mort, Tels Alain Bashung montre, si besoin il y a, l’influence de cet artiste majeur de la chanson sur la nouvelle scène française : Noir Désir, Gaétan Roussel, M, Benjamin Biolay, Keren Ann, Vanessa Paradis, Stephan Eicher, Dionysos, Christophe, BB Brunes, Miossec, et Raphael ont tous répondu à l’appel. En choisissant un titre de son répertoire, ils ont fait entrer l’œuvre de Bashung dans la leur : par la grande porte.
13,49 €

Bandes originales de films - Paru le 1 janvier 1982 | Capitol Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Bande Originale du film "Rocky III" de et avec Sylvester Stallone (1982), composée par Bill Conti, avec aussi Talia Shire & Burt Young
17,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1998 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Une plongée dans l'univers d'un des compositeurs les plus singuliers et les plus novateurs de l'histoire de la musique. Solitaire absolu, incompris, méconnu il a travaillé "la matière sonore" à la manière des peintres qui mettent le sujet au second plan pour travailler dans la couleur elle-même. Selon Riccardo Chailly, "Varèse est sans conteste un inventeur qui a transmis à l’orchestre les sons gutturaux de la voix, avec une sauvagerie vivifiante." Pour cette intégrale, le chef italien a recherché les versions originales de plusieurs partitions conservées à New York. Il nous offre une vision d'une exceptionnelle clarté, pleine de sauvagerie et de couleur. FH
13,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2001 | Universal Music Division Decca Records France

Distinctions Discothèque Insolite Qobuz
Bandes Originales des films "Les Valseuses" de Bertrand Blier (1974 - avec Miou Miou, Gérard Depardieu & Patrick Dewaere) & "Calmos" de Bertrand Blier (1976 - avec Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, Bernard Blier), composée par Stephane Grappelli & Maurice Vander
14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 30 mars 2007 | Warner Bros. - Maverick

Distinctions Discothèque Insolite Qobuz
16,99 €

Bandes originales de films - Paru le 9 décembre 1997 | Maverick

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
22,49 €

Bandes originales de films - Paru le 1 janvier 2008 | Universal Music Division Decca Records France

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Bande originale du film "Orfeu Negro" de Marcel Camus (Palme d'Or au Festival de Cannes 1959) interprétée par Henri Crolla, Bateria De Escola De Samba, Agostinho Dos Santos, Chiquinho Acordeon, Luiz Bonfa, Banda De Frevo, Roberto Menescal
19,99 €

Classique - Paru le 16 novembre 2012 | Sony Classical

Distinctions 5 de Diapason
11,49 €

Musique symphonique - Paru le 25 mars 2016 | Sony Classical

Distinctions Diapason d'or
« ... c’est le dernier digipack, panaché d’« Escales symphoniques », qui doit entrer dans toutes les bonnes discothèques. Quatre CD de versions incontournables : les Escales d’Ibert, la Suite provençale de Milhaud, les Symphonies nos 2 et 5 d’Honegger, Bacchus et Ariane de Roussel par Munch voisinent avec La Péri de Dukas par Boulez, la curieuse Seven Star’s Symphony de Koechlin (un hommage à ses acteurs hollywoodiens préférés) par Judd et – cerise sur le gâteau – une Salammbô démoniaque imaginée pour le cinéma muet par Florent Schmitt, et ressuscitée par Mercier. » (Diapason, juin 2016 / François Laurent)
14,99 €

Rock - Paru le 10 décembre 2007 | Rhino

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Pour leur merveilleux film, Diablo Cody et Jason Reitman ont assemblé un tracklisting plus que parfait au sommet duquel trône l’immense hymne (miniature) des Moldy Peaches, Anyone Else But You. On suit les aventures de Juno collant à la perfection aux ritournelles signées Belle & Sebastian ou Kimya Dawson mais aussi aux classiques allant des Kinks à Buddy Holly en passant par le Velvet ou Sonic Youth. © CM/Qobuz