Artistes similaires

Les albums

34,99 €48,99 €

Classique - Paru le 15 mai 2015 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions Diapason d'or
34,99 €55,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Diapason d'or
45,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or
45,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or
34,99 €55,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Diapason d'or
59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Diapason d'or
Pour fêter les 100 ans d’une œuvre aussi incendiaire, aussi forte et aussi nouvelle que "Le Sacre du Printemps" de Stravinsky, il fallait une publication semblable à sa démesure. C’est chose faite avec le coffret, un brin loufoque, publié par Decca et qui propose en 20 cds, une sorte d’inventaire historique des réalisations discographiques du monstre stravinskien. Ce qui pourrait paraître d’abord comme un gag, impression renforcée par la date de parution choisie… le 1er avril, est en fait un témoignage unique dans l’histoire de la musique, celui des premiers interprètes d’une œuvre totalement nouvelle déroutant musiciens et chefs d’orchestre et qui va petit à petit s’apprivoiser et s’imposer dans le monde entier. FH
29,99 €

Classique - Paru le 15 mai 2015 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions Diapason d'or
11,49 €

Musique symphonique - Paru le 25 mars 2016 | Sony Classical

Distinctions Diapason d'or
« ... c’est le dernier digipack, panaché d’« Escales symphoniques », qui doit entrer dans toutes les bonnes discothèques. Quatre CD de versions incontournables : les Escales d’Ibert, la Suite provençale de Milhaud, les Symphonies nos 2 et 5 d’Honegger, Bacchus et Ariane de Roussel par Munch voisinent avec La Péri de Dukas par Boulez, la curieuse Seven Star’s Symphony de Koechlin (un hommage à ses acteurs hollywoodiens préférés) par Judd et – cerise sur le gâteau – une Salammbô démoniaque imaginée pour le cinéma muet par Florent Schmitt, et ressuscitée par Mercier. » (Diapason, juin 2016 / François Laurent)
45,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or
Derrière le succès phénoménal du compositeur Richard Strauss se cache aussi un des plus grands chefs-d'orchestre de son époque. Ce volume est donc essentiel pour tous les passionnés de l'interprétation avec des enregistrements s'échelonnant ici sur 20 ans, entre 1921 et 1941. Strauss joue, au piano, ou dirige bien sûr ses propres oeuvres, ce qui constitue un témoignage incontournable pour les générations futures, mais aussi celles de ses illustres "confrères", Mozart, Weber, Wagner et, surtout, Beethoven, dont il grave en 1926, une passionnante Symphonie no 7 dont les tempi rapides et la légèreté rapprochent Strauss des baroqueux actuels en l'éloignant de ses confrères d'après-guerre qui ont singulièrement alourdi le langage beethovénien en lui donnant un pathos, dont l'Allemagne avait certainement besoin alors pour se relever de ses ruines, mais qui n'est plus de mise aujourd'hui. FH.
15,99 €

Musique de chambre - Paru le 16 novembre 2012 | Sony Classical

Livret Distinctions Diapason d'or
Johann Sebastian Bach : The Brandenburg Concertos - Violin Concertos BWV 1041-1043 & 1064R - Harpsichord Concerto BWV 1052 / Dir. & clav. Gustav Leonhardt - Tafelmusik, dir. & violon Jeanne Lamon
34,99 €55,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or
53,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Westminster

Livret Distinctions Diapason d'or
C'est une mine ! C'est une somme ! Que dis-je, c'est un monde ! que ces rééditions des grands enregistrements de Westminster. Créée en 1949 à New York sous la direction artistique du chef-d'orchestre d'origine tchèque Henry Swoboda, cette marque a tout de suite fondé sa notoriété sur des artistes de renom et sur une technologie du son très avancée, venant concurrencer les prestigieux labels Mercury (Living Presence) ou le fameux Decca Sound de ces années capitales pour la (haute) fidélité de la restitution sonore. C'est une joie sans mélange que de retrouver certaines Symphonies de Beethoven sous la baguette si originale, et si actuelle, de Hermann Scherchen ; la Neuvième dirigée par Pierre Monteux. Les fameux enregistrements de Haydn par le même Scherchen, des Symphonies de Mozart par Leinsdorf ou le célébrissime enregistrement des Planètes de Gustav Holst sous la direction de Sir Adrian Boult. Plus rares sont les enregistrement du chef polonais Arthur Rodzinski. On y trouve aussi Hans Knappertsbusch, Clara Haskil et même, le jeune Daniel Barenboim avec Laszlö Somogyi, un chef hongrois complètement oublié aujourd'hui, mais qui eut son heure de gloire. Ajouter à cela la violoniste Erica Morini et les tout premiers enregistrements du Quatuor Amadeus (1951) et vous comprendrez les trésors qui nous sont restitués. FH