Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Piano solo - Paru le 22 juin 2018 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 5 Sterne Fono Forum Klassik
C’est sur un ample piano Fazioli, et enregistré en concert public en décembre 2017, que Vadym Kholodenko – qui remporta la Médaille d’or du prestigieux Concours Van Cliburn – nous propose un voyage à travers le monde fascinant, parfois inquiétant, toujours rutilant, de Scriabine. Le programme, du moins tel qu’il est présenté sur le CD, suit la chronologie de composition : on commence par des œuvres harmoniquement presque « sages », encore empreintes de Chopin et d Rachmaninov, pour s’acheminer peu à peu vers la libération totale de toute tonalité perceptible que représente Vers la flamme de 1914 – l’une des toutes dernières pièces de Scriabine –, un effrayant feu d’artifice pianistique construit sur un inexorable crescendo quasi orgasmique. Entre ces deux pôles, Kholodenko offre quelques séries de Préludes et d’Études, deux Sonates – la 4e de 1903 et la 5e de 1907, représentant la charnière dans le style d’écriture du compositeur – et des pièces isolées aux titres évocateurs que sont le Poème tragique et le Poème satanique. Un beau voyage à l’issue duquel l’auditeur sera à la fois comblé et vidé ! © SM/Qobuz
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 11 novembre 2013 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
CD12,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 3 septembre 2015 | harmonia mundi

Livret Distinctions 4 étoiles Classica
Aaah, voilà qui change de l’archi-rebattu couplage discographique des Concertos de Grieg et Schumann, tous deux en la mineur, l’un étant un le clone de l’autre… Le pianiste ukrainien Vadym Kholodenko, vainqueur du Prix Maria Callas d’Athènes (oui, oui, Callas ; à ne pas confondre avec le Maria Canals de Barcelone) puis, surtout, du prestigieux concours Van Cliburn de 2013, nous offre ici une juxtaposition bien plus intéressante, celle du Concerto de Grieg et du Deuxième de Saint-Saëns, exacts contemporains l’un de l’autre – 1869 et 1868 respectivement – et pourtant si radicalement différents, autant dans le langage que dans l’usage de la virtuosité. Kholodenko fut récemment artiste en résidence au Mariinsky, où Valery Gergiev le nomma « artiste du mois », distinction distinguée s’il en est… La critique était déjà unanime pour Kholodenko depuis bien avant sa Médaille d’or au Concours Van Cliburn, et dès lors, c’est un feu d’artifice de bravos : à l’auditeur de se faire sa propre religion, en particulier sur ce Saint-Saëns enlevé et élégant. © SM/Qobuz« Vadym Kholodenko interprète le Concerto en la mineur de Grieg et le Concerto n° 2 en sol mineur de Saint-Saëns avec un goût stylistique très sûr, sans jamais abuser de ses immenses moyens digitaux mis au service de la musique pure. Bien secondé par l'Orchestre de la Radio norvégienne dirigé par Miguel Harth-Bedoya, il fait preuve d'une aptitude à capter les climats, conjuguant sens de la respiration, fluidité du jeu, vérité des sentiments. D'une expression retenue, son art du clavier dosé jusqu'au refus de l'agressivité percussive retient l'attention dans ces pages pourtant rebattues. Un artiste à suivre.» (Classica, octobre 2016)
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 5 février 2016 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« Le jeune Vadym Kholodenko, médaille d’or du Concours Van Cliburn 2013, et le chef péruvien Miguel Harth-Bedoya entament leur intégrale des concertos pour piano de Prokofiev en affrontant l’éblouissant 2e (1913) et le singulier et aussi peu orthodoxe 5e (1932). Dans la gigantesque cadence du premier mouvement du Concerto no 2, souvent massacrée par les tapeurs, le pianiste ukrainien aère les cascades d’accord, les arpèges fulgurants. [...] Son engagement physique et la subtilité, la vigueur de son jeu vont droit au but avec une parfaite maîtrise digitale. L’invention harmonique et technique de cette page unique dans toute la littérature concertante est particulièrement mise en lumière. [...] Les élans sombres et lyriques, les brusques changements d’atmosphère bénéficient d’autant de force que de finesse. [...] Dans le Concerto no 5, d’un dynamisme plus contrôlé, l’élan et le respect de l’écriture rythmique sont leur boussole pour sortir la tête haute de cette architecture étrange et splendide.» (Diapason, mars 2016 / Patrick Szersnovicz)
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 15 février 2019 | harmonia mundi

Hi-Res Livret
Depuis la saison 2014-2015, Vadym Kholodenko (Médaille d’Or du Concours Cliburn de 2013) est le premier « artiste-partenaire » de l’Orchestre Symphonique de Fort Worth. Après un premier volume consacré aux Opus 16 et Opus 55 (Nos. 2 et 5), il complète son intégrale des concertos pour piano de Prokofiev avec trois oeuvres dont la composition s’étale en 1911 et 1930. Elles connurent des destins les plus ouverts : la popularité maximale du Troisième s’oppose à l’accueil mitigé réservé au Quatrième, « l’autre » concerto pour la main gauche. © harmonia mundi
CD9,99 €

Classique - Paru le 7 janvier 2014 | Delos

Livret
CD16,49 €

Pop - Paru le 20 juillet 2012 | Thorofon Records

CD15,99 €

Classique - Paru le 2 mars 2016 | EXTON

HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - À paraître le 5 juin 2020 | harmonia mundi

Hi-Res Livret