Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

The Libertines

L’une des figures les plus importantes du punk revival des années 2000, le groupe anglais The Libertines a eu une influence considérable sur le paysage musical du nouveau millénaire, re-hissant fièrement les drapeaux du rock et du punk. Mené par les charismatiques Pete Doherty et Carl Barât, le groupe est aussi célèbre pour son train de vie effréné et son goût prononcé pour la fête.

Pete Doherty et Carl Barât se rencontrent en 1997 par le biais de la grande sœur de premier. Les deux amis se rendent vite compte qu’ils partagent beaucoup d’affinités musicales et décident d’abandonner leurs études et de déménager vers Camden Road, à Londres. Ils forment ensemble un groupe initialement appelé The Strand qui devient rapidement The Libertines (en référence au libertinage et à l’écrivain français, le Marquis de Sade). John Hassall se joint ensuite à eux en tant que bassiste et le trio donne quelques concerts (sans batteur !) et enregistre une maquette de trois titres. Une juriste de la maison d’édition Warner Chappell décide de les manager et les Libertines enregistrent une maquette intitulée Legs 11.

Le batteur Gary Powell rejoint le groupe et Doherty et Barât commencent à composer ce qui constituera le répertoire de leur premier album. Les Libertines passent une audition chez Rough Trade, signent un contrat et se retrouvent à faire quelques premières parties de groupes tels que The Strokes et The Vines. C’est à l’ex-guitariste des Clash, Mick Jones, qu’est confié la réalisation de leur premier disque : Up the Bracket sort en 2002. Le disque est acclamé par la critique anglaise et le succès arrive soudainement, notamment grâce aux singles Time For Heroes et Boys in the Band.

Le comportement incontrôlable de Pete Doherty se fait rapidement ressentir. En juin 2003, la cohésion du groupe commence à se dissoudre lorsque Doherty décide de ne pas venir lors d’une tournée européenne obligeant le reste du groupe à jouer les concerts malgré son absence. Pendant ce temps-là, il décide de former un autre groupe qu’il appelle également The Libertines et qu’il renomme ensuite Babyshambles. Le mois suivant, alors que le reste des Libertines sont en tournée au Japon, Doherty se fait arrêter pour avoir cambriolé l’appartement de Carl Barât. Il plaide coupable et avoue son addiction à l’héroïne et à la cocaïne. Il se voit condamné à 2 mois de prison, écourtés pour bonne conduite. Doherty est de retour en novembre 2003 et le groupe peut enfin effectuer des concerts avec son lineup complet.

Malheureusement le comportement de Doherty empire avec le temps et ses différentes frasques posent de nombreux problèmes au groupe. Il est alors envoyé en cure de désintoxication au monastère Thamkrabok en Thaïlande. Seulement quelques jours plus tard, il s’enfuit et se rend à Bangkok avant de retourner à Londres. Il est alors une nouvelle fois arrêté par la police qui trouve une arme blanche sur lui. Le reste des Libertines décident alors de ne plus jouer avec lui tant qu’il ne contrôle pas ses nombreuses addictions.

C’est Anthony Rossomando qui est choisi pour le remplacer temporairement pour les prochains concerts. Le deuxième album éponyme sort finalement en 2004 et connait un succès retentissant, notamment grâce au single Can’t Stand Me Now. Au mois d’août de la même année Pete Doherty plaide coupable pour port d’arme illégal et les Libertines se voient une nouvelle fois obligés de faire leurs tournées sans le chanteur/guitariste. Carl Barât annonce peu après la dissolution officielle du groupe.

Il faudra attendre 2009 pour que Barât et Powell se réunissent avec Pete Doherty lors d’un concert à Londres. Un an plus tard, le groupe complet est de retour pour des prestations lors des festivals Leeds et Reading. Bien que Doherty se concentre alors sur sa carrière au sein des Babyshambles et que Barât forme un autre groupe intitulé The Jackals, les Libertines annoncent officiellement l’arrivée d’un troisième album studio. Ce tant attendu disque sort en 2015 et s’intitule Anthems for Doomed Heroes. © LG/Qobuz

Lire plus

Discographie

14 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums