Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES21,99 €
CD15,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2000 | A&M

Hi-Res
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Pop - Paru le 7 décembre 2018 | A&M

Hi-Res
Les grands classiques des Carpenters refont surface dans un sublime mélange d’harmonies vocales et d’arrangements symphoniques. Pour ce projet de 2018, les studios d’Abbey Road ont accueilli Richard Carpenter en personne. Après leur dernier album de 1981, Made in America, voilà une œuvre semi-posthume (sa sœur Karen étant décédée en 1983 à seulement 32 ans) qui réveille une nostalgie certaine ainsi que toute la profondeur de ce groupe pop mythique flirtant avec l’easy listening, mais très ancré dans la culture américaine des 70's, notamment à travers les grands classiques Close to You, Rainy Days and Mondays ou We’ve Only Just Begun.Avec cet album, le patrimoine des Carpenters continue à vivre de façon originale. Les producteurs ont conservé les voix des enregistrements d’origine et certaines parties instrumentales en les emballant dans les violons flambant neufs du Royal Philharmonic Orchestra de Londres. Des cordes qui soulignent avec goût, grâce à des arrangements plutôt classieux, le romantisme de cette pop intemporelle. © Clotilde Maréchal/Qobuz
A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2000 | A&M

A partir de :
CD13,49 €

Ambiance - Paru le 13 octobre 1978 | A&M

A partir de :
CD18,99 €

Ambiance - Paru le 15 janvier 1984 | A&M

A partir de :
CD9,49 €

Pop - Paru le 19 août 1970 | A&M

Signé sur A & M, auteur d'un premier album passé inaperçu mais réédité sous le titre de la reprise des Beatles « Ticket To Ride » qui s’est faite à peine remarquer, le duo et son entourage cherche la bonne chanson qui imposera leur formule, et c’est le co-fondateur de A & M, le musicien Herb Alpert, qui la déniche. Sur une mélodie de Burt Bacharach et un texte de Hal David, « (They Long To Be) Close To You » avait d’abord été la face B du « Blue Guitar » de l’acteur chanteur Richard Chamberlain en septembre 1963, puis Dionne Warwick l’avait adoptée dans son troisième album en 1964 ; contre l’avis d’un Richard Carpenter dubitatif, Alpert les convainc de l’enregistrer. En remplaçant Karen par Hal Blaine à la batterie, et en engageant le trompettiste Chuck Findley pour ajouter la « touche Burt Bacharach ». Le résultat est une splendeur ; les radios grandes ondes (« adultes ») fondent dessus et en font un n°1 le 25 juillet 1970. Close To You est une perle musique soft pop de Karen et Richard Carpenter, le duo qui établit les canons du genre pour les années 70 ; belles voix reconnaissables, mélodies mémorisables, et harmonies travaillées (doublement, voire triplement des pistes de voix). De « We’ve Only Just Begun » le deuxième hit, composé par Paul Williams, à la complexité de « Another Son » en passant par « Reason To Believe » de Tim Hardin, « I’ll Never Fall In Love Again » et sa trentaine d’harmonies vocales, ce disque est ce qu’on trouve de mieux fait dans l’histoire de la musique populaire contemporaine.                                                                                                        © ©Copyright Music Story Jean-Noël Ogouz 2016
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Pop - Paru le 7 décembre 2018 | A&M

Hi-Res
Les grands classiques des Carpenters refont surface dans un sublime mélange d’harmonies vocales et d’arrangements symphoniques. Pour ce projet de 2018, les studios d’Abbey Road ont accueilli Richard Carpenter en personne. Après leur dernier album de 1981, Made in America, voilà une œuvre semi-posthume (sa sœur Karen étant décédée en 1983 à seulement 32 ans) qui réveille une nostalgie certaine ainsi que toute la profondeur de ce groupe pop mythique flirtant avec l’easy listening, mais très ancré dans la culture américaine des 70's, notamment à travers les grands classiques Close to You, Rainy Days and Mondays ou We’ve Only Just Begun.Avec cet album, le patrimoine des Carpenters continue à vivre de façon originale. Les producteurs ont conservé les voix des enregistrements d’origine et certaines parties instrumentales en les emballant dans les violons flambant neufs du Royal Philharmonic Orchestra de Londres. Des cordes qui soulignent avec goût, grâce à des arrangements plutôt classieux, le romantisme de cette pop intemporelle. © Clotilde Maréchal/Qobuz
A partir de :
CD22,49 €

Pop - Paru le 10 février 2004 | A&M

A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 9 novembre 1973 | A&M

A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 19 août 1970 | A&M

Signé sur A & M, auteur d'un premier album passé inaperçu mais réédité sous le titre de la reprise des Beatles « Ticket To Ride » qui s’est faite à peine remarquer, le duo et son entourage cherche la bonne chanson qui imposera leur formule, et c’est le co-fondateur de A & M, le musicien Herb Alpert, qui la déniche. Sur une mélodie de Burt Bacharach et un texte de Hal David, « (They Long To Be) Close To You » avait d’abord été la face B du « Blue Guitar » de l’acteur chanteur Richard Chamberlain en septembre 1963, puis Dionne Warwick l’avait adoptée dans son troisième album en 1964 ; contre l’avis d’un Richard Carpenter dubitatif, Alpert les convainc de l’enregistrer. En remplaçant Karen par Hal Blaine à la batterie, et en engageant le trompettiste Chuck Findley pour ajouter la « touche Burt Bacharach ». Le résultat est une splendeur ; les radios grandes ondes (« adultes ») fondent dessus et en font un n°1 le 25 juillet 1970. Close To You est une perle musique soft pop de Karen et Richard Carpenter, le duo qui établit les canons du genre pour les années 70 ; belles voix reconnaissables, mélodies mémorisables, et harmonies travaillées (doublement, voire triplement des pistes de voix). De « We’ve Only Just Begun » le deuxième hit, composé par Paul Williams, à la complexité de « Another Son » en passant par « Reason To Believe » de Tim Hardin, « I’ll Never Fall In Love Again » et sa trentaine d’harmonies vocales, ce disque est ce qu’on trouve de mieux fait dans l’histoire de la musique populaire contemporaine.                                                                                                        © ©Copyright Music Story Jean-Noël Ogouz 2016
A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 1 mai 1973 | A&M

Trônant au volant de sa nouvelle Ferrari « Daytona » devant la maison de ses parents à Downey dans la banlieue de Los Angeles, Richard Carpenter est toujours associé avec son vieux copain le parolier John Bettis pour une évocation nostalgique de la musique qui a bercé leur adolescence ; c’est l’admirable « Yesterday Once More » porté par la magnifique voix de sa petite sœur. Il fait confiance à nouveau au talent d’auteur compositeur de Leon Russell avec cet autre joyau vocal qu’est « Sing », dont il existe une version en Espagnol (« Canta »). Et Richard rend hommage à cette frange de la culture musicale anglo-saxonne tout au long de la deuxième moitié de l’album avec un « medley » (l’un des premiers du genre, donnant une idée à notre Lauent Voulzy national…), avec notamment le « Fun, Fun, Fun, » des Beach Boys, complétant ainsi la preuve de son admiration pour ses trois « B » et de leur influence sur sa propre inspiration : Burt Bacharach, Beatles et Beach Boys. Dommage que les paroles, présentes sur le LP, soient absentes de toutes les rééditions en CD.                                                                                                        © ©Copyright Music Story Jean-Noël Ogouz 2016
A partir de :
CD35,99 €

Pop - Paru le 15 octobre 2002 | A&M

A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 27 septembre 2005 | A&M

A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 27 septembre 2005 | A&M

A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 9 octobre 1969 | A&M

Réédition quasi-immédiate de l’album précédent avec les mêmes titres mais une pochette différente, suite au petit succès rencontré par la reprise de The Beatles, « Ticket To Ride ». © ©Copyright Music Story 2016
A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 6 juin 1975 | A&M

A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 1997 | A&M

A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2000 | A&M

A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 11 juin 1976 | A&M

The formula behind the Carpenters' albums was starting to get fairly routine -- a hit single and an oldie or two (which sometimes was the single) surrounded by some well-produced soft pop/rock, driven by electric piano, strings, and a guitar solo or two cropping up. "There's a Kind of a Hush" and "Breaking Up Is Hard to Do" are the two most memorable tracks on this pleasant, well-sung, and well-played, but basically bland, album, A Kind of Hush. There are virtues here -- "You" has a good guitar solo by Tony Peluso, and the vocals on "Sandy" are radiant, but this record was where the real rot began to set into the Carpenters' fortunes, in terms of remaining connected to rock. Instead of covering Leon Russell's or Carole King's contemporary material, they're doing songs like "Can't Smile Without You" -- the latter is very sweetly sung by Karen Carpenter, and gets a lyrical but spare arrangement from Richard Carpenter, but they needed something more credible to the under-30 audience (and especially material that, if not attractive to guys in that age range, at least wouldn't make them self-conscious about listening to it with their girlfriends) on this album, and it wasn't here. If you close your eyes, it's possible to imagine Captain & Tennille, not to mention Debby Boone, taking lessons from this release, although Karen's voice was still beyond comparison with any of them. © Bruce Eder /TiVo
A partir de :
CD13,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 1981 | A&M

L'interprète

The Carpenters dans le magazine