Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES17,49 €
CD13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 2 mars 2018 | 4AD

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
Les querelles intestines et l'héroïne au creux du bras de sa jumelle n'auront pas ébranlé la plus détendue des rockeuses : Kim Deal. Nirvana à tétons et au grunge couillu, les Breeders avivaient le rock indépendant, rappelant que s'il n'y en avait pas pour les accueillir, il existait bien une scène féminine. Implosant en 1993 après le bien nommé Last Splash, le quatuor voyait Kim retourner aux Pixies quand Kelley rentrait en désintox. Deux autres albums, Title TK en 2002 et Mountain Battles en 2008, rappelaient que la bête pouvait encore bouger… Depuis un concert en 2013 nourrissant des espoirs de reformation, les deux sœurs, la bassiste Josephine Wiggs et le batteur Jim MacPherson ont repris le chemin des studios pour All Nerve. Démêlé de grunge ressuscitant des 90's destroy, cet opus éclair (33 minutes) claque un savoir-faire éprouvé. Si la recette guitare-basse-batterie sales et distorsions vocales ne provoquent pas l'effet Cannonball qui aura fait leur gloire, All Nerve porte les stigmates des décennies douloureuses qui l'ont suivi. En témoignent les ballades distordues Space Woman, Dawn: Making an Effort, Blues at the Acropolis. Sombre et nerveux. © Charlotte Saintoin/Qobuz
A partir de :
CD13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 30 août 1993 | 4AD

A partir de :
CD13,99 €
Pod

Alternatif et Indé - Paru le 29 mai 1990 | 4AD

Excitant et fort prometteur, le premier album de Kim Deal et Tanya Donnelly s’élève en mai 1990 aussitôt au-dessus des deux dernières productions de leurs groupes respectifs, les Pixies et les Throwing Muses. Le producteur Steve Albini réfrène pour une fois ses ardeurs et rassemble l’impétuosité punk rock de la première, ici à la guitare plutôt qu’à la basse dans les Pixies, et la sensibilité pop de la seconde. Les styles musicaux y sont donc variés (du hard de « Hellbound » sur l’avortement, au popisant « Fortunately Gone » en passant par le mélodique « Doe »). Une chronique dithyrambique dans le New York Times suscite un intérêt immédiat pour le disque mais ses ventes restent confidentielles, sauf en Grande Bretagne où il a été enregistré. Deux ans après sa sortie, une remarque flatteuse de Kurt Cobain dans le Melody Maker viendra trop tard, tandis que le producteur déclarera en 2007 qu’il s’agissait de l’une de ses meilleures réalisations. Petite ombre au tableau : que vient faire ici une reprise inutile bien qu’iconoclaste du « Happiness Is A Warm Gun » des Beatles ?                                                                                                        © ©Copyright Music Story Jean-Noël Ogouz 2016
A partir de :
CD13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 20 mai 2002 | 4AD

A partir de :
CD1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 mai 2002 | 4AD

A partir de :
CD13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 8 avril 2008 | 4AD

Kim Deal se surpasse en ne faisant patienter les fans des Breeders que six années, au lieu des neuf précédentes séparant Last Splash de Title TK. Une fois encore la cheville ouvrière du groupe a multiplié les studios d’enregistrement et les ingénieurs sur une longue période de gestation, tout en conservant les musiciens de l’album postérieur, et en rejoignant les Pixies durant deux ans. Ce quatrième effort en dix huit ans a montré le bout de son nez en décembre 2007 soit cinq mois avant sa sortie dans les bacs, avec la possibilité aux internautes seuls d’écouter « We’re Gonna Rise » en avant-première sur le portail MySpace du groupe, suivi par « Bang On ». Si le ton semble donné avec la dégringolade vocale et la marche forcée de la batterie sur le morceau d’ouverture « Overglazed », Kim Deal s’adonne vite à son sport favori : dérouter l’auditeur avec ses collages savants (les albums précédents ne nous avaient pas habitués à tant de pistes superposées -« overdubs »-) et les mélanges de genres pour des chansons très courtes, la plus longue ne dépassant pas les quatre minutes (treize titres pour leur record de briéveté d’un disque, trente six minutes). Pari réussi, car on se prend à en ré-écouter en boucle la plupart, porté par la superbe voix de l’inclassable et imprévisible Kim Deal, nous laissant encore une fois sur notre fin avec le dernier sujet, « Mountain Battles » et sa mélodie qui s’échappe.                                                                                                        © ©Copyright Music Story Jean-Noël Ogouz 2016
A partir de :
CD3,24 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 avril 1992 | 4AD

A partir de :
CD1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 9 août 1993 | 4AD

A partir de :
CD1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 29 avril 2002 | 4AD

A partir de :
HI-RES1,99 €
CD1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 mars 2021 | 4AD

Hi-Res
A partir de :
CD8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 2018 | Suck It & C

A partir de :
CD13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 2 mars 2018 | 4AD

Les querelles intestines et l'héroïne au creux du bras de sa jumelle n'auront pas ébranlé la plus détendue des rockeuses : Kim Deal. Nirvana à tétons et au grunge couillu, les Breeders avivaient le rock indépendant, rappelant que s'il n'y en avait pas pour les accueillir, il existait bien une scène féminine. Implosant en 1993 après le bien nommé Last Splash, le quatuor voyait Kim retourner aux Pixies quand Kelley rentrait en désintox. Deux autres albums, Title TK en 2002 et Mountain Battles en 2008, rappelaient que la bête pouvait encore bouger… Depuis un concert en 2013 nourrissant des espoirs de reformation, les deux sœurs, la bassiste Josephine Wiggs et le batteur Jim MacPherson ont repris le chemin des studios pour All Nerve. Démêlé de grunge ressuscitant des 90's destroy, cet opus éclair (33 minutes) claque un savoir-faire éprouvé. Si la recette guitare-basse-batterie sales et distorsions vocales ne provoquent pas l'effet Cannonball qui aura fait leur gloire, All Nerve porte les stigmates des décennies douloureuses qui l'ont suivi. En témoignent les ballades distordues Space Woman, Dawn: Making an Effort, Blues at the Acropolis. Sombre et nerveux. © Charlotte Saintoin/Qobuz
A partir de :
CD1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 25 octobre 1993 | 4AD

A partir de :
CD1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 2 septembre 2002 | 4AD

A partir de :
CD1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 9 mars 2008 | 4AD

A partir de :
CD8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 15 mars 2020 | SHOCKWAVES

A partir de :
HI-RES1,99 €
CD1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 3 octobre 2017 | 4AD

Hi-Res
A partir de :
CD1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 mars 2021 | 4AD

A partir de :
CD1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 3 octobre 2017 | 4AD