Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Suede

La Brit Pop des années 90 n’était pas exclusivement obsédée par les Beatles et les Kinks, non. Car derrière cette étiquette et, surtout, derrière les mastodontes Oasis et Blur, l’Angleterre recelait de multiples trésors rock’n’roll offrant d’autres singularités. Formé à Londres en 1989, Suede fut de ces groupes différents. L’obsession de la bande emmenée par Brett Anderson au chant et Bernard Butler à la guitare avait un nom : Bowie. Une influence qui est au cœur du premier album sobrement baptisé Suede et qui parait en mars 1993. Un disque qui plafonne au sommet des charts et décroche même le prestigieux Mercury Prize. Rappelant également le tandem Morrissey/Johnny Marr des Smiths, la paire Anderson/Butler fonctionne à la perfection. En coulisse pourtant le guitariste est en conflit avec tous les autres membres du groupe.

L’année suivante, Dog Man Star enfonce brillement le clou sauf que Butler quitte le navire avant la parution de ce second opus. Bernard Butler remplacé par Richard Oakes, Brett Anderson et les autres tentent de conserver le cap et publieront Coming Up en 1996 puis Head Music en 1999. Ces années ne sont guère totalement flamboyantes pour le chanteur qui développe une consommation croissante de drogues en tous genres… Mais avec A New Morning qui sort en septembre 2002, le succès n’est plus au rendez-vous et Suede ferme boutique l’année suivante. Brett Anderson se lance en solo avec un premier album, Bernard Butler, en 2007, suivi par Wilderness en 2008 et Slow Attack en 2009.

En 2010, Suede sort de son sarcophage pour une série de concerts. Une résurrection qui se conclut par un sixième album studio, Bloodsports, qui parait en 2013. Ce beau disque d’un comeback inespéré grimpe même dans les charts britanniques… A défaut de bien faire les choses, le hasard les rend parfois... troublantes ? Quelques jours seulement après la sortie de Blackstar, malheureusement dernier album de David Bowie, Suede publie Night Thoughts. Un Bowie dont la musique reste l'influence majeure de la bande de Brett Anderson, même en 2016 ! Le Bowie glam plutôt que le Bowie new wave ou soul. Avec ces Pensées nocturnes, Suede réaffirme sa passion pour les productions grandiloquentes (l’ouverture avec cordes) et les guitares flamboyantes (les riffs tranchants de Outsiders et No Tomorrow). Suede ressuscite une fois de plus l'âme de Ziggy Stardust et d'Aladdin Sane. Mais comme Brett Anderson n'a alors plus 20 ans (48 pour être précis lorsque parait Night Thoughts), il a mûri son art tout en restant fidèle à ses principes de jeunesse. Ce qui donne un disque impressionnant de maîtrise et de perfection. Et même si l'empreinte de son idole disparue reste plus que présente, il conserve sa touche personnelle, sa vision singulière d'un rock'n'roll exubérant et androgyne. Anderson abat même une touchante carte introspective et d’une belle lucidité en intitulant le premier titre de l'album When We Are Young (Quand nous sommes jeunes) et en bouclant cette cuvée 2016 par une chanson baptisée When We Were Young (Quand nous étions jeunes). © CM/Qobuz

Lire plus

Discographie

83 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 4
1 sur 4

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums