Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD9,99 €

Classique - Paru le 6 mai 2014 | Steinway and Sons

Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 octobre 2019 | Steinway and Sons

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 juillet 2015 | Toccata Classics

Hi-Res Livret
Les deux grandes œuvres « purement » de Krenek sur ce premier volume appartiennent à sa première grande maturité : les années 50, mais il faut considérer que le bonhomme vécut de 1900 à 1991, ce qui lui laissa le temps de naviguer dans bien des langages. La Quatrième Sonate Op. 114 de 1948 date de l’exil états-unien du compositeur. Entre humour ravageur, atonalisme pondéré, allusions voilées aux classiques viennois des deux « écoles », et quelques discrets emprunts au jazz, c’est là une œuvre inclassable dans le cours de l’Histoire de la musique. Krenek se complaît à brouiller les pistes ; de même dans les délicieuses Variations George Washington de 1950, il lance un thème ancien qu’il s’amuse à varier à travers toute un ensemble de prismes toujours plus cocasses, une sorte de déconstruction cubiste de la matière. Enfin, le pianiste Stanislav Khristenko nous soumet la version personnelle krenekienne de la iSonateinachevée de Schubert, la Quinzième dite « Relique » ; non pas que le compositeur soit mort la plume à la main, puisqu’il s’agit d’une sonate de 1825 laissée de côté et jamais reprise. Les deux premiers mouvements nous sont parvenus en entier, les deux derniers sous forme d’esquisses et de brouillons que Krenek a alors assemblés et re-composés selon son âme et conscience. Il semble que les hardiesses harmoniques ne soient pas de Krenek mais bel et bien de Schubert qui, effrayé du cours des choses, aurait préféré attendre ou laisser tomber… mais le travail de Krenek est du plus haut intérêt musical. © SM/Qobuz
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 juillet 2012 | Oehms Classics

Livret
Le catalogue d'Ernst Krenek regorge de merveilles encore méconnues. En dehors de ses très beaux ouvrages lyriques (Jonny spielt auf, Der goldene Bock, etc.) et grands pièces orchestrales (ses Symphonies sont passionnantes, totalement négligées), son oeuvre pour piano regroupe des pièces d'une grande diversité formelle (Suites, Sonates, Klavierstücke, etc.), qui s'avèrent des petits instantanés de pure poésie, d'une grande franchise et fraîcheur. Le pianiste Stanislav Khristenko, au jeu aéré, et clair, est l'interprète parfait pour se plonger dans cet univers.
CD5,99 €

Classique - Paru le 2 décembre 2016 | Naxos

Livret