Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Metal - Paru le 9 août 2019 | Roadrunner Records

Hi-Res
Rares sont les groupes qui assument leur identité tout en cédant à leurs envies au gré de leurs albums. Rester cohérent sans tomber dans la routine, voilà qui n’est pas simple, d’autant plus quand on s’appelle Slipknot et qu’on frise les vingt-cinq ans de carrière. Les natifs de l’Iowa reviennent avec We Are Not Your Kind en guise de suite au douloureux 5: The Gray Chapter. Ce précédent album s’en sortait bien : les musiciens de Slipknot savaient ce qu’ils faisaient, peut-être même trop. Car, déterminés à panser les plaies du passé, ils s’étaient enfermés dans une boulimie créative confortable, sans prise de risque. L’ennui nous guettait, l’obsession de la continuité prenant le pas sur une sincérité plus spontanée.Cette fois, We Are Not Your Kind renonce à servir la soupe. Ses quatorze morceaux ont une raison d’être et nous surprennent. Tout en revenant à des racines qui parleront aux aficionados avec des titres comme Nero Forte ou Orphan (on pense notamment à l’album éponyme Slipknot et à Iowa), le récital pioche aussi dans l’opus Vol.3 : (The Subliminal Verses) pour des mélodies plus tranquilles qui fleurissent l’atmosphère. Et quel plaisir d’entendre la voix de Corey Taylor dans Red Flag ou Unsainted, de le retrouver, criard, gagné par l’intensité des textes. Le saupoudrage d’effets pop qui « embellit » le tout ne plaira pas à tout le monde mais il dénote un véritable plaisir dans le soin apporté aux compositions et à leur enregistrement. Les instruments frappent aussi fort que les mots : c’est bien le moins que Slipknot pouvait faire !Torturé, vaillant, sensible, avant tout sincère, We Are Not Your Kind est un aveu qui saura toucher ceux qui s’impatientaient. L’âge venant, Slipknot finit par faire sien le credo qui dit : faire ce dont on a envie doit primer sur ce que l’on attend de nous. © Maxime Archambaud/Qobuz
CD55,99 €

Metal - Paru le 17 octobre 2014 | Roadrunner Records

CD14,99 €

Metal - Paru le 12 juin 1999 | Roadrunner Records

CD14,99 €

Metal - Paru le 15 octobre 2014 | Roadrunner Records

Pas de doute, le groupe de métal Slipknot a bien été formé par un bassiste et un percussionniste ; la mort de «Porky», alias Paul Gray, a d’ailleurs inspiré le nom de l’album, qui semble lui rendre hommage. Si «Porky» est décédé, la rythmique reste néanmoins soutenue avec une précision sans faille par Chris Fehn. La montée en puissance du premier titre Sarcastrophe prépare au reste de l’album, d’une force violente certaine. Des pistes comme AOV, The One That Kills The Least sont ce qu’on pourrait appeler du bon gros son, sans laisser de côté pour autant l’aspect mélodique, qui évoque certains titres de Serj Tankian.
CD14,99 €

Metal - Paru le 27 août 2001 | Roadrunner Records

CD19,49 €

Metal - Paru le 17 mai 2004 | Roadrunner Records

CD23,99 €

Metal - Paru le 7 décembre 2018 | Roadrunner Records

HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Rock - Paru le 16 mai 2019 | Roadrunner Records

Hi-Res
CD14,99 €

Metal - Paru le 22 août 2008 | Roadrunner Records

CD19,49 €

Metal - Paru le 24 mai 2004 | Roadrunner Records

CD14,99 €

Metal - Paru le 16 juillet 2012 | Roadrunner Records

CD26,49 €

Metal - Paru le 12 juin 1999 | Roadrunner Records

CD2,29 €

Rock - Paru le 31 octobre 2018 | Roadrunner Records

CD19,49 €

Metal - Paru le 15 octobre 2014 | Roadrunner Records

CD23,99 €

Metal - Paru le 16 juillet 2012 | Roadrunner Records

CD19,49 €

Metal - Paru le 22 août 2008 | Roadrunner Records

CD14,99 €

Metal - Paru le 20 octobre 2017 | Eagle Rock Entertainment

Le groupe de Des Moines (Iowa) assène enfin un live massif devant une foule mexicaine immense et déchaînée... Hystérique et historique ! Et d'un coup on retrouve la tradition des albums live un peu oubliée dans le hard rock et le metal. Étape majeure naguère pour tous les ténors du genre, l'album enregistré sur scène plus ou moins sans retouches a certes largement perdu de son attrait ces dernières années. Ce "jour des vers" (gusano est la traduction espagnole de maggot, nom affectueux donné aux fans du groupe par Shawn "Clown" Crahan) arrive à point nommé pour raviver un rite qui permet à la fois de résumer un parcours et de le resituer dans son époque. Galvanisée par sa toute première virée en territoire mexicain, avec son propre festival, le "Knotfest", la machine Slipknot écrase donc tout sur son passage avec des versions magnifiées de ses "classiques" comme des, trop rares, titres récents. The Devil In I, Custer ont en effet peu à envier aux inévitables Psychosocial, Duality, Vermilion ou People=Shit... Après les épreuves traversées, Slipknot a retrouvé toute sa splendeur, tout en donnant toujours cette impression, fausse s'il en est, de se lancer dans un joyeux bordel sans trop savoir où et comment il va atterrir. On ne pourra que saluer la performance de Corey Taylor dont le chant se bonifie avec le temps. Un double, comme le 9.0: Live de 2005 (qui, pour le coup, était trop long), n'aurait pas été du luxe, même si Day Of The Gusano affiche déjà près d'1h20 au compteur. Cela étant, le son, à la fois rutilant et on ne peux plus percutant, ne manquera pas de combler les plus exigeants. ©JPS/Qobuz
CD14,99 €

Rock - Paru le 1 novembre 2005 | Roadrunner Records

CD26,49 €

Metal - Paru le 1 novembre 2005 | Roadrunner Records

HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Rock - Paru le 22 juillet 2019 | Roadrunner Records

Hi-Res

L'interprète

Slipknot dans le magazine
  • Slipknot, pas notre genre ?
    Slipknot, pas notre genre ? Slipknot revient. Le nouvel album est irrévérencieux à souhait mais aussi très produit, léché. Tout en puisant à ses racines, le groupe ne se répète pas. Il fait ce qu'il veut, comme il veut. Ce qu...
  • QIBUZ / Lundi 10 septembre 2012
    QIBUZ / Lundi 10 septembre 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...