Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES14,99 €
CD12,49 €

Jazz - Paru le 18 octobre 2019 | Wagram Music - 3ème Bureau

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
Yesun témoigne de l’épanouissement artistique de l’un des pianistes les plus doués de la planète. Le Cubain Roberto Fonseca construit sa route magique depuis l’enfance, quatre ans pour les percussions, huit pour le piano. Impliqué dans le Buena Vista Social Club, il a pris la relève de Ruben Gonzalez au piano et accompagné Ibrahim Ferrer ou Omara Portuando. Compagnon de route de la Cap-Verdienne Mayra Andrade ou de la Malienne Fatoumata Diawara, ces expériences et sa curiosité naturelle lui ont permis d’assimiler en profondeur l’essence des musiques de son île natale et de leurs sources africaines, mais aussi celles de la musique classique occidentale, du jazz et des musiques urbaines (rock, hip-hop, électro…). Yesun profite de cet universalisme, arbitré par une écriture et une virtuosité élégantes et des amitiés de haut vol. La trompette singulière du Libanais Ibrahim Maalouf enrichit Cachucha, le saxophone savant de l’Américain Joe Lavano (Bill Frisell, John Zorn…) enflamme Vivo, et le chant de la suave rappeuse cubaine Danay Suárez envoûte Cadenas.Caméléon sensible et alerte, Roberto Fonseca passe du grand piano Fazoli aux pianos électriques (Clavinet, Rhodes, Wurlitzer), des synthés (Moog, Prophet) aux percussions, des congas au micro de chant. Il rend hommage à la soul (Motown), aux musiques cubaines (Aggua, Mambo pa la niña, Clave) et à un certain romantisme européen (Por Ti) où son piano se fait tendresse. A chaque fois, soutenu par sa garde rapprochée, le batteur Raúl Herrera et le contrebassiste Yandy Martínez-Rodriguez, Fonseca est précis et lumineux, singulier et inimitable. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz

L'interprète

Roberto Fonseca dans le magazine