Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD17,99 €

Classique - Paru le 27 novembre 2007 | Naxos

Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc du Monde de la Musique
Oratorio en 2 parties / Ann Hallenberg (Anna), Anders J. Dahlin (Tobie), Sophie Karthäuser (Sara), Roberta Invernizzi (Raphaël), Nikolaï Borchev (Tobit) - Ensemble Vocal de Cologne - Capella Augustina - Andreas Spering, direction
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 2 avril 2013 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 30 octobre 2015 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
Parmi toute la production de Haendel pendant ses années italiennes, les duos et trios de chambre peuvent être considérés comme l’une des manifestations les plus fascinantes de la confluence entre Allemagne du Nord et Italie, entre le contrepoint germanique et l’art de la ligne sensuelle et jouissive des voix que le Caro Sassone a appris de ses amis et mentors Corelli et d’Alessandro Scarlatti. Les superpositions des voix, qui concordantes, qui discordantes, les riches ornementations, l’entrelacs des lignes, tout témoigne d’une stupéfiante osmose entre ce qu’il avait appris dans sa jeunesse saxonne et ce qu’il a vécu dans sa jeunesse italienne. Et pourtant, Haendel ne se borna pas à écrire des duos et trios de chambre lors de son séjour italien, puisqu’il en écrivit de retour à Hanovre puis même à Londres ; mais sur le présent album, l’ensemble La Risonanza et les quatre solistes ont choisi de nous donner les duos et trios dont on sait (ou pense savoir) qu’ils ont bel et bien été écrits en Italie, donc avant 1711. © SM/Qobuz
CD9,99 €

Opéra - Paru le 1 mai 2012 | Glossa

Livret Distinctions 4 étoiles Classica
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 4 février 2014 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
CD9,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 1 avril 2014 | Fra Bernardo

Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
CD69,99 €

Classique - Paru le 19 juillet 2019 | Glossa

Livret
CD11,99 €

Classique - Paru le 8 mars 2001 | Naxos

Livret
Gossec : Grande Messe des morts - Symphonie à 17 parties / Maïte Arruabarrena, Howard Crook, Claude Darbellay, Roberta Invernizzi - Chœur et Orchestre de la Radio Suisse-Italienne, dir. Diego Fasolis, Wolf-Dieter Hauschild
CD14,99 €

Cantates (profanes) - Paru le 5 juillet 2011 | Glossa

Livret
Ce second « Glossa Portrait » est dédié à une chanteuse qui commença à briller, dès les années 1990, Roberta Invernizzi. Au travers de cette sélection qui reprend une large sélection d’airs issus des enregistrements qu'élabora autour du "Caro Sassone" (Haendel) le claveciniste Fabio Bonizzoni, la soprano incarne avec une vivacité viscérale les personnagesarcadiens (mais au comportement très humain !) que sont Diana, Cloris, Amarilis, Lidia ou Fili. A écouter sans tarder !
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Opéra - Paru le 16 février 2018 | Glossa

Hi-Res Livret
Mirobolante Roberta Invernizzi ! L’éblouissante soprano ressuscite pour Glossa le compositeur baroque et, évidemment, italien Francesco Gasparini en interprétant quelques-unes de ses oeuvres vocales les plus spectaculaires. D’une intelligence égale à sa voix, Roberta prélève la sève des poèmes de Zeno, Piovene ou Salvi tout en s’ébattant avec une aisance époustouflante dans cette mer de musiques – créées à la fin du XVIIe siècle et à l’orée du suivant, elles influencèrent sans doute Handel, d’une vingtaine d’années plus jeune que Gasparini. Carlo Ipata, à la tête de ses Auser Musici, plonge lui aussi dans cette musique italienne avec un instinct infaillible – rappelons le tout aussi passionnant Il Bajazet pour Glossa – pour repêcher les meilleures arias à demi-oubliées d’un compositeur, Gasparini, qui écrivit environ soixante (!) opéras, sans compter oratorios et cantates. Pour Invernizzi, Ipata a donc fait un choix sur mesure d’oeuvres qui enthousiasmèrent les dilettantes fréquentant les soirées princières de Rome autant que le public payant des théâtres vénitiens. Dans ce disque tous azimuts, les arias proviennent d’opéras comme Il Roderigo et Amleto, d'oratorios comme L’oracolo del Fato et Atalia, pour rivaliser avec Andate o miei sospiri, cantate sans rivale (ou presque) écrite à l’occasion d’une de ces joutes dont le monde musical était alors si friand, et à laquelle participa aussi Alessandro Scarlatti. Un ravissant concerto pour flûte, écrit alors que notre compositeur enseignait à l’Ospedale della Pietà de Venise, complète ce récital vocal de haut vol. © Glossa
CD14,99 €

Classique - Paru le 18 octobre 2013 | Glossa

Livret
CD8,09 €

Classique - Paru le 30 août 2019 | Brilliant Classics

Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Opéra - Paru le 17 février 2017 | Glossa

Hi-Res Livret
Les reines d’Haendel sont tout à la fois les royales héroïnes de ses opéras – Bérénice, Cléopatre, Cléofide, Agrippine, Adélaïde, Ariane – que les cantatrices qui évoluèrent autour de lui à divers titres, musicaux bien sûr. Quatre reines du jeu de cartes personnel du compositeur ; celle de cœur fut probablement Margherita Durastanti, rencontrée dès le séjour italien mais engagée en 1720 seulement à Londres. Durastanti fut « évincée » par l’arrivée de Francesca Cuzzoni, que l’on pourrait comparer à la reine de pique. Aucune autre primadonna ne désespéra autant Haendel par ses caprices, son indiscipline, sa vanité et son égocentrisme… La reine de carreau serait Faustina Bordoni, l’une des plus extraordinaires chanteuses du XVIIIe siècle et l’une des rares prima donnas, avec Cuzzoni, capables de faire concurrence à la prééminence vocale et médiatique des castrats. Anna Maria Strada del Pò sera la reine de trèfle, la primadonna qui travailla le plus avec Haendel (vingt-quatre rôles, dont treize créations) et sans doute sa chanteuse préférée, celle qui lui causa le moins de tracas. Ces quatre dames couvrent plus ou moins tout le répertoire des reines lyriques de Haendel ; et elles sont ici reprises, représentées en quelque sorte, par la soprano italienne Roberta Invernizzi accompagnée par l’Accademia Hermans. © SM/Qobuz
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2006 | Glossa

CD9,99 €

Classique - Paru le 26 juin 2007 | RTSI Multimedia

CD9,99 €

Classique - Paru le 23 mai 2002 | Stradivarius

CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1997 | naïve classique

CD9,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 1 avril 2014 | Glossa

CD8,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | naïve classique

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 27 janvier 2015 | Glossa

Hi-Res Livret