Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Robert Plant

On pourrait aisément commencer n’importe quel texte biographique consacré à Robert Plant par Il était une voix… Plus précisément celle d’un groupe mythique : Led Zeppelin. Entre 1968 et 1980, celui qui voit le jour à Birmingham le 20 août 1948 est le chanteur de ce qui reste considéré encore aujourd’hui comme l’un des plus grands groupes de l’histoire du rock’n’roll. Avec son complice guitariste Jimmy Page, Plant forme un binôme de génie à ranger aux côtés des Lennon/McCartney et autres Jagger/Richards. Grand aficionados de blues devant l’éternel (Robert Johnson, Buddy Guy, Muddy Waters…), Robert Plant est aussi un fan de rock 50’s (Elvis Presley, Gene Vincent…) mais aussi de musiques ethniques. On sent cet apport sur certains titres de Led Zeppelin (Kashmir en tête notamment).




En 1982, il entame sa vie post-zeppelinienne en solo avec l’album Pictures At Eleven. Suivront Principle Of Moments en 1983, Shaken 'N' Stirred en 1985, Now & Zen en 1988, Manic Nirvana en 1990 et Fate Of Nations en 1993. En 1994, Robert Plant retrouvent Jimmy Page pour l'album Unledded et s'embarquent pour une tournée internationale. Quatre ans plus tard, le duo récidive avec Walking Into Clarksdale… Le chanteur se retire partiellement et refait surface en 2002 avec Dreamland, et un nouveau groupe, Strange Sensation. Trois ans plus tard parait Mighty Rearranger, opus aux accents africains et electro. En 2007, il sort un album de reprises avec la chanteuse de country et de bluegrass Alison Krauss : Raising Sand superbe disque qui rafle cinq prix aux Grammy Awards, parmi lesquels le prix du meilleur album, le prix du meilleur single et le prix de la meilleure collaboration pop/meilleur duo.




Le 10 décembre 2007, Robert Plant participe à la reformation exceptionnelle de Led Zeppelin à l'occasion d'un concert caritatif en hommage à Ahmet Ertegun, fondateur du label Atlantic, à Londres… Après avoir longtemps évoqué l'enregistrement d'un second album avec Alison Krauss, le duo se sépare et Plant lance un nouveau projet solo, Band Of Joy, en hommage au groupe de son adolescence dans lequel il joua avec John Bonham… Pour cet album, il enrôle le guitariste Buddy Miller, pierre angulaire du son de Raising Sand.




Avec Lullaby And... The Ceaseless Roar, son dixième essai en solitaire, Robert Plant signe un disque qui, bien que renfermant toutes ses passions connues (le rock, le blues, la country, le folk, la musique celtique et les musiques ethniques), résonne avec une grande originalité et un éclectisme salvateur. Sa voix charismatique lie ces onze titres souvent attachants et adossés contre des mélodies solides. Côté instrumentarium, le chanteur de Led Zep s’est fait plaisir, laissant les Sensational Space Shifters qui l’épaulent déballer leur sublime quincaillerie faite de banjo, bendir, djembé, kologo et autres mini-Moog. Un album sublime digne de son auteur…




© MD/Qobuz
Lire plus

Discographie

38 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums