Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD9,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2002 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Une messe est dite glagolitique, tout simplement, lorsque la liturgie est écrite en vieux slave et en caractères glagolitiques. Une messe est dite glagolitique, aussi, lorsqu’il s’agit de LA Messe glagolitique de Janáček, l’unique messe musicale utilisant ce texte – si le rédacteur de ces lignes se trompe, tapez-lui sur les doigts. Cet invraisemblable ouvrage de 1927 est l’œuvre d’un compositeur vieux de soixante-dix ans, certes, mais qui n’a rien perdu de sa verdeur (d’ailleurs, n’est-il pas depuis peu tombé raide amoureux d’une jeune femme de trente-huit ans sa cadette ?) et qui est enfin célèbre – la reconnaissance ne lui étant venue qu’à l’âge de soixante-et-un ans avec Jenůfa. On y trouve des tournures typiques du compositeur, cette sorte de minimalisme obstiné des décennies avant les minimalistes états-uniens, ces thématiques éclatantes, ces harmonies obsessives, et cette curieuse intervention quasi-hystérique de l’orgue solo. Autrement dit, le plus grand Janáček. Un des enregistrements les plus idéaux est celui réalisé en 1965 par Rafael Kubelik. L’enregistrement est complété par Le Journal d’un disparu, un cycle de mélodies pour ténor, alto et chœur de femmes avec accompagnement au piano ici, chanté en allemand dans la version de Max Brod. © SM/Qobuz
CD21,49 €

Symphonies - Paru le 1 juin 2017 | Universal Music Australia Pty. Ltd.

Distinctions Diapason d'or
« Jadis repiquée en CD dans de très médiocres conditions (bois et cordes âpres et rêches, timbales sourdes et lointaines, spatialisation imprécise, etc.), cette somme majeure, longtemps introuvable, connaît enfin une réédition à sa hauteur. [...] le cycle enregistré en 1956/1957 à la Sofiensaal de Vienne par Rafael Kubelik et les Wiener Philharmoniker, sous la direction artistique de John Culshaw, tient une place à part. Nettement plus inspiré que lors de son remake avec la Radio bavaroise (Orfeo), Kubelik s’y révèle un grand styliste. Il communique aux pupitres viennois, et pas seulement aux cordes, une rare vitalité ; la qualité permanente du phrasé lui permet de soutenir une expression intense sans recourir jamais à l’emphase. Tout chante et respire. [...] Si, malgré une belle mise en valeur de la trame rythmique et de la dynamique contrastante, la 4e manque un rien d’arrièreplans tragiques, ceux-ci sont omniprésents dans une fulgurante 3e, avec la reprise dans l’Allegro con brio, souhaitée par Brahms. [...] La vigueur, l’éloquence de l’articulation et la transparence des plans sont une splendeur [...] » (Diapason, novembre 2017 / Patrick Szersnovicz)
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2002 | Audite

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Cet enregistrement du Chant de la terre réalisé en concert à Munich, le 27 février 1970, est proprement miraculeux. Resté longtemps ignoré, car appartenant aux archives d'une radio allemande, il n'a été publié qu'en 2002 seulement en suscitant partout l'adhésion. La direction inspirée du grand mahlérien qu'était Rafel Kubelik donne une tension dramatique à toute l'oeuvre avec un duo de solistes à mettre sur le même pied que le tandem Ferrier/Patzak dirigé par Bruno Walter. Waldemar Kmentt et Janet Baker donnent une interprétation idéale de ces poèmes chinois plus ou moins bien adaptés en allemand par Hans Bethge, avec des couleurs s'accordant particulièrement. L'héroïsme de Kmentt, le timbre si particulier et reconnaissable entre tous de Janet Baker qui donne à l'Abschied un ton de résignation tout à fait bouleversant, voilà qui fait de cet enregistrement un moment privilégié digne de toute discothèque qui se respecte. FH
CD5,99 €

Musique symphonique - Paru le 29 octobre 2014 | Les Indispensables de Diapason

Livret Distinctions Diapason d'or
Les Indispensables de Diapason N° 64 Note de Diapason : Un souffle entêtant et soudain de la bande — réalisée à partir des disques acétate originaux, gravés par la Radiodiffusion néerlandaise lors du Festival de Hollande le 16 juin 1951 — survient à 4’46’’de la 4e track, affectant la fréquence haute du spectre. Afin de préserver l’intégrité de ce document, nous avons renoncé à toute correction qui aurait endommagé l’ensemble du signal sonore. Mais passé quinze secondes, le songe vous reprend.
CD17,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 février 2015 | Myto Historical

Livret Distinctions 4 étoiles Classica
Boris Christoff (Boris Godounov) - Josephine Veasey (Feodor) - Joan Carlyle (Xenia) - John Lanigan (Shuisky) - Geraint Evans (Shchelkalov) - Joseph Rouleau (Pimen)... - Orchestra and Chorus of the Royal Opera House - Rafael Kubelik, direction
HI-RES13,49 €
CD9,49 €

Classique - Paru le 17 juin 2016 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
CD11,49 €

Classique - Paru le 18 mars 2011 | Sony Classical

CD53,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret
Oeuvres de Beethoven, Dvorak, Hartmann, Kubelik, Martinon, Mendelssohn, Mozart, Schönberg, Stravinski, Tcherepnine, Weber - Rafael Kubelik, direction
CD17,49 €

Musique symphonique - Paru le 26 août 2011 | Sony Classical

Mozart : Symphonies Nos. 35 à 41 - Schumann : Symphonies Nos. 1 à 4, Manfred-Ouverture - Bruckner : Symphonies Nos. 3 & 4 - Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise - Rafael Kubelik, direction
CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2004 | Universal Music Division Decca Records France

CD11,49 €

Classique - Paru le 27 août 2010 | Sony Classical

CD13,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1957 | Decca Music Group Ltd.

CD19,49 €

Classique - Paru le 11 octobre 2010 | Warner Classics

CD11,49 €

Classique - Paru le 18 mars 2016 | Sony Classical

CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 janvier 2000 | Audite

HI-RES2,49 €
CD2,49 €

Musique symphonique - Paru le 1 janvier 1961 | BnF Collection

Hi-Res Livret
CD4,99 €

Classique - Paru le 4 avril 2017 | Mangora Classical

CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | Audite

CD4,99 €

Classique - Paru le 4 juillet 2017 | Mangora Classical

CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1999 | Audite