Artistes similaires

Les albums

11,49 €
9,99 €

Pop - Paru le 7 novembre 2014 | Parlophone UK

Hi-Res Livret
Même si l’expression « nouveau Pink Floyd » agacera certains puristes et/ou pinailleurs, force est de reconnaitre que les 18 titres de The Endless River sont sortis des cerveaux de David Gilmour, Nick Mason et (en partie) Richard Wright, trois membres qu’on le veuille ou non du mythique Flamant Rose qui brise ici vingt (longues) années de silence discographique. Quinzième album studio, cette Rivière sans fin est essentiellement instrumentale et basée sur des sessions du disque Division Bell de 1993/1994 avec Gilmour, Mason et Wright. Un opus qui se conclut par Louder Than Words, unique chanson du disque, dont les paroles sont signées Polly Samson, Madame Gilmour à la ville. « Au cours de 2013, précise le guitariste du groupe, nous avons ajouté de nouvelles parties aux pistes de 1993, en avons réenregistré d’autres et avons utilisé les nouvelles techniques de studio pour faire sonner l’ensemble comme un disque de Pink Floyd du XXIe siècle. » En plus d’avoir été conçu de manière atypique, The Endless River est le premier album du Floyd depuis la mort en 2008 de Richard Wright, son mythique claviers. C’est surtout une orgie de solos de guitare 100% gilmouriens, parfois planants, parfois bluesy, et de parties de claviers tout aussi habitées du défunt Wright. Pink Floyd s’amuse aussi, ça-et-là, à s’auto-citer : un bout d’Another Brick In The Wall (Part 2) de The Wall ici, un soupçon de Summer ’68 d’Atom Heart Mother, là, des effluves de Wish You Were Here, un peu plus loin, et ainsi de suite. En cela, le groupe jette ici un regard neuf sur des idées surgies du siècle dernier. Comme un écho du passé en quelque sorte. Une nostalgie qui n’empêche guère The Endless River d’être un disque passionnant, bien au contraire. On sait les albums signés Pink Floyd toujours empreints de sensations voyageuses, entre effluves new age et pulsions psychédéliques. The Endless River confirme toutes ces caractéristiques en offrant un véritable trip qui ne ressemble à aucun autre. Embarquement immédiat. © CM/Qobuz
28,49 €
24,49 €

Pop - Paru le 7 novembre 2014 | Parlophone UK

Hi-Res Livret + Vidéos
Même si l’expression « nouveau Pink Floyd » agacera certains puristes et/ou pinailleurs, force est de reconnaitre que les 18 titres de The Endless River sont sortis des cerveaux de David Gilmour, Nick Mason et (en partie) Richard Wright, trois membres qu’on le veuille ou non du mythique Flamant Rose qui brise ici vingt (longues) années de silence discographique. Quinzième album studio, cette Rivière sans fin est essentiellement instrumentale et basée sur des sessions du disque Division Bell de 1993/1994 avec Gilmour, Mason et Wright. Un opus qui se conclut par Louder Than Words, unique chanson du disque, dont les paroles sont signées Polly Samson, Madame Gilmour à la ville. « Au cours de 2013, précise le guitariste du groupe, nous avons ajouté de nouvelles parties aux pistes de 1993, en avons réenregistré d’autres et avons utilisé les nouvelles techniques de studio pour faire sonner l’ensemble comme un disque de Pink Floyd du XXIe siècle. » En plus d’avoir été conçu de manière atypique, The Endless River est le premier album du Floyd depuis la mort en 2008 de Richard Wright, son mythique claviers. C’est surtout une orgie de solos de guitare 100% gilmouriens, parfois planants, parfois bluesy, et de parties de claviers tout aussi habitées du défunt Wright. Pink Floyd s’amuse aussi, ça-et-là, à s’auto-citer : un bout d’Another Brick In The Wall (Part 2) de The Wall ici, un soupçon de Summer ’68 d’Atom Heart Mother, là, des effluves de Wish You Were Here, un peu plus loin, et ainsi de suite. En cela, le groupe jette ici un regard neuf sur des idées surgies du siècle dernier. Comme un écho du passé en quelque sorte. Une nostalgie qui n’empêche guère The Endless River d’être un disque passionnant, bien au contraire. On sait les albums signés Pink Floyd toujours empreints de sensations voyageuses, entre effluves new age et pulsions psychédéliques. The Endless River confirme toutes ces caractéristiques en offrant un véritable trip qui ne ressemble à aucun autre. Embarquement immédiat. A noter que cette Deluxe Edition comprend trois titres bonus TBS9, TBS14 et Nervana, ainsi que 7 vidéos. © CM/Qobuz
20,49 €

Rock - Paru le 7 novembre 2014 | Parlophone UK

L'interprète

Pink Floyd dans le magazine