Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Pierre de Bethmann

Parisien de formation musicale classique, Pierre de Bethmann s'est tourné assez tôt vers le monde du jazz. Poursuivant parallèlement ses études générales et le travail du piano, en repoussant régulièrement l'idée de choisir un métier trop tôt, il est d'abord diplômé de l'ESCP en 1987, puis complète son apprentissage musical par un an au sein du Berklee College of Music à Boston en 1989. De retour à Paris, il commence une carrière de consultant en management à partir de 1990, puis change radicalement d'orientation pour devenir musicien en 1995. Il est d'abord pianiste du trio Prysm, dont le parcours dépasse largement les frontières hexagonales (incluant quatre albums chez Blue Note) de 1994 à 2001. Il lance en 2001 le projet générique Ilium, décliné en quintet, septet puis quartet, avec lequel il sort cinq albums, les trois derniers pour le label Plus Loin Music.


La résidence qu'il mène depuis 2012 au sein de L'apostrophe, scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise, lui permet de se centrer sur trois projets menés en parallèle : un Medium Ensemble de 12 musiciens, dernière étape du projet Ilium, dont le disque sort en avril 2014 pour Plus Loin Music ; un nouveau trio avec Sylvain Romano et Tony Rabeson, lancé en 2012, formule qui l'emmène essentiellement à réexplorer le répertoire des standards avec deux maîtres du genre ; et le projet Shift, conçu comme une riche combinaison de claviers, batterie et percussions.


Depuis le début des années 2000, Pierre De Bethmann est un sideman fort apprécié. En plus de son investissement constant dans le monde du jazz contemporain, il a eu l’occasion de participer à d’autres types de projets musicaux, et ainsi de tourner avec le chanteur américain James Taylor en 1998 et 1999, le chanteur réunionnais Danyel Waro en 2002 et 2003, la chanteuse brésilienne Marcia Maria entre 2006 et 2008, ou de jouer avec le compositeur et organiste Thierry Escaich. Il enseigne au Département Jazz et Musiques Improvisées du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) depuis 2008, et intervient occasionnellement dans le cadre de diverses masterclasses. A son palmarès, Victoires du Jazz 2008 – Album de l’année (pour Oui), Prix Django Reinhardt 2004 - Musicien Français de l'Année Django d'Or 1998 - Formation de l'année (Prysm), Premier prix du Concours de La Défense en 1994.


Tout au long des années 2010's, il publie régulièrement des disques faisant l'hunanimité critique. Comme Essais (volume 1 et 2). Des standards, en quelque sorte. Longtemps après Prysm, parallèlement aux étapes successives du projet ilium, et tout en poursuivant une intense activité de sideman, il se remet donc au trio. Discrètement, parfois sous la forme pédagogique de concerts commentés, parfois pour jouer le grand répertoire, parfois pour défricher de nouvelles idées, toujours pour le simple plaisir de jouer ensemble. Deux partenaires exceptionnels cultivant la science du swing et du son comme un art de vivre (le contrebassiste Sylvain Romano et le batteur Tony Rabeson), un répertoire qui se façonne lentement au fil des concerts et dans lequel on croise aussi bien Herbie Hancock que Gabriel Fauré, Serge Gainsbourg et Charles Trénet, une quête de sens loin de tout intellectualisme, pour une formule qui se permet le plus grand des luxes : celui de prendre le temps…


C’est finalement plus que son jardin secret. Comme une sorte de nécessité. Son oxygène certainement. Et comme, c’est bien connu, sans oxygène… On connaît la suite. Bref, le trio piano/basse/batterie est viscéralement ancré dans l’ADN de Pierre de Bethmann. Enième preuve avec le deuxième volume de ses Essais, deux ans et de nombreux concerts après la parution du premier épisode. Avec le contrebassiste Sylvain Romano et le batteur Tony Rabeson, l’ex-Prysm explore une fois encore diverses traditions musicales, soumettant les choix de chacun à diverses options d’arrangement. Sommet de délicatesse et de groove maîtrisé, Essais / Volume 2 réunit des relectures de pièces piochées entre 1707 et 1985, écrites par divers compositeurs originaires des deux rives de l’Atlantique. Ici, Eric Dolphy croise aussi bien Ravel qu’Alain Goraguer, le Chant des partisans, Haendel, George Shearing et même Laurent Voulzy. A l'écoute, on se dit que le piano de Pierre de Bethmann est de plus en plus beau. La radicalité rythmique des années Prysm semble un lointain souvenir à la lumière de son interprétation d’un standard comme I Remember You. Autre époque, autre musique, autre nécessité. La science du swing et du son atteint ici de vrais sommets de raffinement. Comme une parenthèse enchantée pour stopper la vitesse vaine de l’époque... © Qobuz

Lire plus

Discographie

9 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums