Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 16 février 2010 | CSO Resound

Livret Distinctions 4F de Télérama - Choc de Classica - Prise de son d'exception
Pulcinella - Symphonie en 3 mouvements - 4 Etudes / Roxana Constantinescu (mezzo), Nicholas Phan (tén.), Kyle Ketelsen (bar./b.) / Orchestre Symphonique de Chicago, dir. Pierre Boulez
CD11,49 €

Musique symphonique - Paru le 14 novembre 1994 | Sony Classical

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Vieux Sequins
Stravinski : Pétrouchka (version 1911), Le Sacre du printemps (version 1947)- New York Philharmonic Orchestra, The Cleveland Orchestra, Pierre Boulez
CD45,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Universal Music Division Decca Records France

Livret Distinctions 4F de Télérama - 4 étoiles de Classica
Plus de 13 heures de musique et l'occasion d'appréhender enfin l'œuvre complet de Pierre Boulez. Une somme proposée ici par DGG dans des interprétations quasi parfaites dirigées ou supervisées par le compositeur français. Une anthologie qui donne le vertige par sa variété, sa complexité et une modernité qui aura encore besoin de quelques décennies pour s'imposer. Un univers foisonnant et complètement fascinant. SH
CD15,99 €

Musique symphonique - Paru le 21 février 2014 | Sony Classical

Distinctions Choc de Classica
CD11,49 €

Intégrales d'opéra - Paru le 27 mars 2009 | Sony Classical

Distinctions Diapason d'or
CD53,99 €

Classique - Paru le 2 février 2015 | Universal Music Division Decca Records France

Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
L’aventure du Domaine musical : avec le recul du temps, on peut considérer qu’elle fut une nécessité. Encore fallait-il qu’un homme s’en charge, qu’au-delà de la conscience de cette nécessité, il trace les contours de l’action nouvelle et mette tout autant d’énergie que de conviction pour que les idées s’incarnent dans des réalisations clairement identifiables. Pierre Boulez était désigné, ou s’auto-désigna, pour cette mission.Quoique les manifestations se soient poursuivies après son départ, il est évident que les choix et les exigences du Domaine musical correspondaient très précisément aux choix et aux exigences de son fondateur, avec une remarquable constance pendant les douze années d’un inébranlable militantisme.Une passionnante collection d'enregistrement du Domaine musical.
CD125,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 janvier 2006 | Philips

Lorsque trois mythes s’entrechoquent : le mythe des Niebelungen, le mythe du Gesamtkunstwerk wagnérien, le mythe du « Ring du siècle » qui, à l’occasion du centenaire de la création de l’ouvrage à Bayreuth, fit à la fois scandale et tache d’huile dans le monde wagnéro-bayreuthien, on obtient cette intégrale parfaitement déroutante. Déroutante fut la mise en scène du regretté Patrice Chéreau, puisqu’il transféra les Dieux, les hommes, les nains et les héros dans un XIXe siècle évidemment inspiré des écrits de George Bernard Shaw (The Perfect Wagnerite, où le dramaturge replaça tout le drame dans son contexte social et politique d’une puissante et terrible modernité) ; déroutante fut également la direction musicale de Pierre Boulez, dont les tempi allants, ultra-allants, représentèrent une radicale rupture avec les amples lenteurs germaniques habituelles. Ajoutez à cela une conception hyper-analytique de l’orchestre, avec un brin d’irrespect pour les chanteurs qu’il traita plus comme des instrumentistes que comme des divas (il faut avouer que parfois, il est tentant pour un chef de remettre ces stars du gosier animaux à leur place…), et vous avez matière à un Ring d’exception, dans tous les sens du terme. L’enregistrement fut réalisé la dernière année de ce cycle, qui avait commencé en 1976 et s’était achevé en 1980. Superbissime prise de son, considérant que c’est du vrai direct pris sur scène. Et l’audition partition en main vous fera découvrir bien des détails d’orchestration que les lectures germanisantes ont tendance à noyer dans un surcroît de pâte sonore. On aime, on n’aime pas, on ne restera jamais indifférent. © SM/Qobuz
CD41,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Deutsche Grammophon (DG)

CD59,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret
Quand Deutsche Grammophon publia il y a bientôt 20 ans l'enregistrement de la Sixième Symphonie de Mahler dirigée par Pierre Boulez, le premier sentiment des mélomanes comme des critiques fut la surprise puis la curiosité. Que Boulez aborde un jour la musique postromantique semblait si improbable, lui l'interprète incontesté du répertoire du XXe siècle !... Mais l'adhésion de la critique internationale fut immédiate et unanime. Au fil du temps, ce vaste cycle qui regroupe symphonies et lieder enregistrés avec la collaboration des plus grands orchestres et des meilleurs solistes s'est affirmé comme une version incontournable de la discographie mahlérienne.
CD19,99 €

Classique - Paru le 30 octobre 2015 | Sony Classical

CD45,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Deutsche Grammophon (DG)

DG réédite l'intégralité des enregistrements que Pierre Boulez réalisa des ouvres de Stravinski, de ses premiers LP avec l'Ensemble Intercontemporain (Mélodies, Musique de chambre) à ses enregistrements plus récents à Cleveland. Un modèle de style !
CD25,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2013 | Sony Classical

CD53,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2009 | Deutsche Grammophon (DG)

CD11,49 €

Classique - Paru le 16 janvier 1995 | Sony Classical

CD11,49 €

Classique - Paru le 30 septembre 2003 | Sony Classical - Legacy

CD11,49 €

Classique - Paru le 20 août 2010 | Sony Classical

CD11,49 €

Classique - Paru le 29 janvier 2016 | Sony Classical

CD4,99 €

Classique - Paru le 3 mars 2014 | Sony Classical

CD11,49 €

Classique - Paru le 29 janvier 2016 | Sony Classical

CD13,49 €

Classique - Paru le 1 décembre 2004 | Deutsche Grammophon (DG)

Trois pianistes, trois orchestres : Une vision, celle de Pierre Boulez qui unifie des Bartok expert, droits, précis et colorés. Des versions qui à défaut d'être peut-être toutes de référence, sont du moins idéales et toujours passionnantes. J.B

L'interprète

Pierre Boulez dans le magazine
  • Boulez par Barenboim
    Boulez par Barenboim L'hommage au disque de Daniel Barenboïm à Pierre Boulez...
  • Boulez à facettes
    Boulez à facettes Une figure majeure de la musique savante du XXe siècle s'est éteinte...
  • Pierre Boulez est mort
    Pierre Boulez est mort Le compositeur, chef d'orchestre, penseur, écrivain et fondateur d’institutions s'est éteint à l'âge de 90 ans.
  • L'Institut français organise son premier Focus sur la musique contemporaine !
    L'Institut français organise son premier Focus sur la musique contemporaine ! Du 10 au 14 juin, Qobuz sera partenaire du premier Focus que l’Institut français consacre à la musique contemporaine. L’événement aura lieu à Paris dans le cadre du festival Manifeste de l’IRCAM et...
  • L’expo Pierre Boulez : on y était !
    L’expo Pierre Boulez : on y était ! A l’occasion de son 90e anniversaire, Pierre Boulez est «exposé» à la Cité de la Musique du 17 mars au 28 juin 2015. Une réussite aussi bien destinée aux novices qu'aux initiés, aux adorateurs comm...
  • QIBUZ / Lundi 7 avril 2014
    QIBUZ / Lundi 7 avril 2014 Indiscrétions, confidences, relectures, révélations et news : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?
  • Shredez les tous !
    Shredez les tous ! Des Beach Boys à Boulez, les savoureux massacres des vidéos shred...
  • QIBUZ / Lundi 26 décembre 2011
    QIBUZ / Lundi 26 décembre 2011 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • Pierre Boulez, entre la pyramide et Pleyel
    Pierre Boulez, entre la pyramide et Pleyel Ce mois-ci, Pierre Boulez dirigera l’Orchestre de Paris dans Schönberg et Bartók, le 20 sous la pyramide du Louvre et le 21 à la Salle Pleyel.
  • Andrew Kazdin est mort
    Andrew Kazdin est mort Le grand producteur, derrière la console des disques phares du label Columbia avec le New York Philharmonic dirigé par Pierre Boulez et ceux de Glenn Gould et Murray Perahia notamment, s’est éteint...