Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Phil Collins

Batteur, chanteur et songwriter au succès phénoménal, Phil Collins se fait d’abord connaitre en tant que membre clé du groupe de rock progressif Genesis puis à travers une carrière solo dans laquelle ses compositions pop empreintes de soul font de lui une superstar des années 80.

Phil Collins naît à Londres en 1951 et commence d’abord sa carrière en tant qu’acteur alors qu’il n’est qu’un enfant dans la comédie musicale londonienne Oliver!. Il apparait également dans le film A Hard Day’s Night des Beatles parmi les centaines d’enfants hystériques qui acclament les musiciens sur scène. Le jeune Collins se met à apprendre la batterie, influencé notamment par Ringo Starr et Buddy Rich, et intègre plusieurs groupes au succès modéré. C’est lorsqu’il intègre le groupe de rock progressif Genesis en 1970 que sa carrière s’envole.

Avec ses concept-albums finement élaborés, le groupe rencontre un certain succès aussi bien au Royaume-Uni qu’aux Etats-Unis. En 1974, le chanteur Peter Gabriel quitte soudainement la formation et, après de nombreuses auditions ratées pour trouver son remplaçant, c’est finalement Phil Collins qui reprend son rôle. Sous sa direction, le son de Genesis s’en voit profondément modifié et tend vers des arrangements plus simplifiés. Cette nouvelle recette porte ses fruits et les albums …And Then There Were Three… et Duke sont de véritables consécrations pour le groupe britannique. Tout en remplissant ses fonctions au sein de Genesis, Phil Collins trouve également le temps de jouer au sein du groupe de jazz fusion Brand X et de se lancer, à partir de 1981, dans une carrière solo.

Celle-ci démarre avec l’album Face Value qui constitue l’une des grandes surprises de l’année et se vend encore mieux que n’importe quel disque de Genesis. La décennie ne sera qu’une suite de succès pour Phil Collins qui parvient à alterner entre ses travaux en solitaires et sa participation au groupe. Hello, I Must Be Going! (1982), No Jacket Required (1985) et … But Seriously (1989) viennent magnifiquement s’intégrer à sa discographie ainsi que le disque We Can’t Dance de Genesis. C’est à partir de 1993 avec Both Sides que le succès commence peu à peu à décliner.

En 1996, Phil Collins annonce son départ de Genesis en 1996 afin de se concentrer uniquement sur sa carrière solo. Dance Into the Light sort rapidement après et ne fait pas l’unanimité. La compilation …Hits sort ensuite en 1998 et remporte un vif succès, notamment grâce à la reprise de la chanson de Cindy Lauper, True Colors. Il participe ensuite à la bande-originale du film de Walt Disney, Tarzan pour lequel il écrit notamment le titre You’ll Be in My Heart. TestifyGoing Back en 2010 dans lequel Collins revisite les hits de la Motown qui l’ont tant influencé.

Phil Collins doit ensuite faire face à un coup dur : suite à une opération de luxation des vertèbres, il annonce avoir perdu toute sensibilité au niveau des doigts, puis, en 2010, il déclare devoir arrêter au moins momentanément la batterie à cause de ses problèmes de dos. En 2015, il signe avec Warner Music pour remasteriser ses huit albums solos et publier des chansons inédites déjà enregistrées. © LG/Qobuz

Lire plus

Discographie

35 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums