Artistes similaires

Les albums

14,99 €
9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 mai 2012 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
Paolo Pandolfo, viole de gambe
29,99 €
19,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 septembre 2017 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Avec son nouvel enregistrement dédié aux Fantaisies de Telemann, Paolo Pandolfo continue d’explorer des voies rarement fréquentées par la viole de gambe. Après Kind of Satie, Pandolfo démontre une fois encore sa versatilité – que ce soit dans le cadre du répertoire traditionnel où au-delà. Ici, Pandolfo se plonge dans l’oeuvre innombrable de Georg Philipp Telemann, un compositeur uni par une telle affinité avec la diversité musicale du temps qu’il fut capable d’écrire pour des instruments qu’il ne maîtrisait pas. Comme dans le cas des divers recueils de Fantaisies pour instrument seul qu’il adaptait à la demande du marché d’amateurs florissant à Hambourg. L’une de ces séries de 12 Fantaisies sans accompagnement – pour la viole de gambe – composée vers 1735, que l’on croyait perdue, a été retrouvée très récemment. C’est donc une magnifique occasion pour les gambistes contemporains d’explorer et de revivifier ces oeuvres écrites pour un instrument qui, dans les années 30 du XVIIIe siècle, commençait à décliner. Structurées selon les trois mouvements traditionnels, ces Fantaisies abondent en langages variés, depuis l’écriture contrapontique et les références au style galant jusqu’aux différents reflets des influences françaises et italiennes. Paolo Pandolfo, qui signe un texte incisif dans le livret, a aussi inclus la Sonate en ré majeur (1728) provenant de Der getreue Music-Meister, qui était la seule oeuvre connue de Telemann pour la viole de gambe seule, tandis que le musicologue Peter Wollny aborde, dans son essai, le développement compositionnel de Telemann. © Glossa
9,99 €

Musique de chambre - Paru le 4 janvier 2011 | Glossa

Livret Distinctions 5 de Diapason
15 ans après sa première intégrale des trois sonates pour viole de gambe et clavecin, Paolo Pandolfo retourne à présent à ce répertoire avec une approche plus forte, tournée vers la "conversation musicale", avec son ami le claveciniste Markus Hünninger. Le programme est complété par des airs des deux Passions de Bach, avec notamment le contre-ténor Michael Chance.
14,99 €
9,99 €

Musique de chambre - Paru le 3 mai 2019 | Glossa

Hi-Res Livret
Certains madrigaux et chansons parmi les plus populaires du XVIe siècle ont servi de modèle à des versions richement ornementées « alla bastarda » pour la viole de gambe. Cet enregistrement présente les œuvres vocales originales aux côtés des versions instrumentales d’une extraordinaire virtuosité, formant une première cime – sans doute jamais surpassée – de la littérature pour la viole de gambe. Paolo Pandolfo est, depuis vingt-cinq ans, l’un des violistes les plus importants de sa génération. Il a défriché en profondeur le répertoire de son instrument et l’a ouvert à de nouveaux horizons. Sa large discographie témoigne d’une connaissance profonde de tous les aspects du répertoire de son instrument. Pandolfo a enregistré non seulement les œuvres les plus importantes pour viole de gambe, mais s’est illustré aussi dans le cadre de projets plus personnels à travers lesquels il mêle son expérience acquise durant sa jeunesse comme contrebassiste et guitariste à des compositions et improvisations influencées par le jazz et le répertoire historique. Avec les diminutions « bastarda », sa virtuosité exubérante sert une musique d’une grande beauté. Dans ce projet assez particulier, avec des instruments construits ad hoc, Pandolfo s’entoure de certains des meilleurs interprètes actuels dans le domaine de la musique ancienne (Boysen, Granata, Chemin, Pedrini) et d’un ensemble vocal exquis, La Pedrina. © Glossa
9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 janvier 2008 | Glossa

Il y a quelques années, Paolo Pandolfo publiait ce programme magnifique dédié aux Suites pour viole de gambe de Carl Friedrich Abel, compositeur allemand et l'une des dernières grandes figures de la viole en Europe au XVIIIe siècle. Témoignant d'un jeu dynamique et extrêmement coloré, le gambiste italien signe ici l'un des grands albums baroques des dix dernières années.
14,99 €

Classique - Paru le 6 septembre 2011 | Glossa

Livret
Marin Marais et Antoine Forqueray représentent les deux figures de proue de le viole de gambe française, le premier jouant comme "un ange" et le second comme "un diable", selon leur contemporain Hubert le Blanc. Jean-Baptiste Forqueray, le fils, a compilé plusieurs pièces deux ans après la mort de son père, parmi lesquelles ces redoutables Pièces de viole avec la basse continue de 1747, dédiées à Henriette de France. Cet album, il y a 15 ans, a propulsé la carrière de Paolo Pandolfo, en compagnie de Guido Balestracci, Rolf Lislevand, Eduardo Eguez et Guido Morini.
14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2001 | Glossa

9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 janvier 2005 | Glossa

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 29 janvier 2016 | Glossa

Hi-Res Livret
La première « révolution » à laquelle Marin Marais nous fait assister est d’ordre social : il est né, en 1656, dans une famille modeste, d’un père cordonnier ; et pourtant il sera rapidement admis dans le cercle le plus convoité de France, celui de la cour, puisqu’il deviendra Ordinaire de la Chambre du Roi à l’âge de vingt-trois ans. La deuxième révolution maraisienne est d’ordre musical : lui et quelques autres musiciens français diffuseront leurs compositions non plus dans l’alcôve de la copie manuscrite privée, mais par le truchement de la publication imprimée. En 1686 déjà, il met sur le marché ses Pièces à une et à deux violes, puis trois ans plus tard un recueil de basses continues pour le recueil antérieur ; on se trouve donc maintenant dans un nouveau monde, celui de la viole « accompagnée » et non plus seulement de la très-aristocratique viole solo (la « viole-luth » autonome). Pour mieux comprendre l’évolution, le gambiste Paolo Pandolfo et ses acolytes Amélie Chemin à la seconde gambe, Thomas Boysen au théorbe et à la guitare baroque, ainsi que Markus Hünninger au clavecin, nous proposent les deux modes : des pièces du recueil ancien de 1686, d’autres du nouveau genre développé en 89. Fascinante mise en parallèle de deux mondes si proches et pourtant tellement différents ! © SM/Qobuz
9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 janvier 2006 | Glossa

9,99 €

Classique - Paru le 3 juin 2014 | Glossa

9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 janvier 2004 | Glossa

9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2000 | Glossa