Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2005 | Verve Reissues

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1959 | Verve Reissues

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Durant l’été 1959, Oscar Peterson et ses fidèles complices Ray Brown et Ed Thigpen se promènent dans le vaste et fabuleux catalogue de Cole Porter pour en extraire douze pépites qu’ils revisitent avec un raffinement exquis. Le swing feutré est redoutable, les balais d’Ed Thigpen font figure de caresses hypnotiques, aucune note de Ray Brown n’est de trop et Peterson déroule l’étendue de son art pianistique comme jamais. Ces chansons ont beau avoir été reprises des centaines et des centaines de fois, on se lasse difficilement de la lecture qu’en donne ici ce trio à l’entente inégalable. © MD/Qobuz
A partir de :
HI-RES10,79 €
CD8,09 €

Jazz - Paru le 31 janvier 2014 | MPS

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Enregistrés en 6 volumes pour le label MPS en 1968, la série des disques d'Oscar Peterson sous l'appellation "Exclusively For My Friends", dans le salon du producteur allemand du label, Hans Georg Brunner-Schwer, en présence de quelques amis, fait souvent partie des disques préférés pour les amateurs de ce pianiste hors-normes. Et ce pour différentes raisons : la qualité des prises de sons, la décontraction de ces sessions et l'excellence des rythmiques auxquels fait appel le pianiste (Ray Brown à la contrebasse avec Ed Thigpen à la batterie ou Sam Jones à la contrebasse avec Louis Hayes ou Bobby Durham à la batterie) enfin, la qualité elle-même du piano : un Bösendorfer. Des disques qui restent des références absolue en terme de piano jazz.
A partir de :
CD15,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1975 | Fantasy Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Ayant cédé ses parts dans la société qu'il avait fondé, Verve, le producteur Norman Granz a néanmoins conservé son écurie et produit ses poulains dans les années 70 au sein d'un nouveau label, Pablo. Une production excellemment bien enregistrée et des rencontres, certes impromptues, mais enthousiasmantes. Ici, ce virtuose d'Oscar Peterson au piano accompagne et dialogue avec un Dizzy Gillespie en pleine forme. Du très haut niveau pour une musique jubilatoire. JMP©Qobuz
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1964 | Verve Reissues

Hi-Res
A partir de :
CD13,49 €

Jazz - Paru le 15 février 1960 | Verve Reissues

A partir de :
CD13,49 €

Ambiance - Paru le 1 janvier 1995 | Telarc

Enregistré en 1995 alors qu’Oscar Peterson n’avait plus rien à prouver, cet album d’airs de Noël pourrait apparaître comme une inutile kitscherie de plus, mais le Maharadjah du jazz se tire brillamment de l’exercice, interprétant avec grâce et légèreté quatorze morceaux classiques comme « White Christmas », « Jingle Bells » ou « Santa Claus Is Coming to town ». Sans prétendre révolutionner la musique, Oscar Peterson apporte vie et sensibilité à ces versions d’airs parfois rebattus, dont il fait la bande-son idéale pour une soirée de Noël délicate et romantique. © ©Copyright Music Story Nikita Malliarakis 2015
A partir de :
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1963 | Verve

Enregistré en 1962, cet album présente dix-sept titres, pour la plupart relativement brefs, sur lesquels Oscar Peterson est accompagné de ses complices habituels Ray Brown (contrebasse) et Ed Thigpen (batterie). Globalement jazz, le disque se permet quelques incursions du côté du gospel (avec le morceau « Hymn to Freedom ») et des reprises que l’on n’attendait pas dans un registre jazzy, comme une surprenante version de « Volare » de Domenico Modugno. Dans sa globalité, cet album ne présente pas du jazz très pointu par rapport au registre habituel d’un maître comme Oscar Peterson, mais demeure tout de même fort agréable à l’oreille. © ©Copyright Music Story Nikita Malliarakis 2016
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1959 | Verve Reissues

Hi-Res
L’univers de Frank Sinatra et celui du jazz furent souvent indissociables. Rien de surprenant donc à ce que l’un des plus grands pianistes de l’histoire du jazz fasse chanter des chansons que le plus célèbre des crooners a souvent interprétées… Entouré de sa rythmique fétiche (le contrebassiste Ray Brown et le batteur Ed Thigpen), Peterson fait swinguer comme jamais des standards qu’on ne se lasse jamais d’entendre et de ré-entendre. © MD/Qobuz
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1959 | Verve

Hi-Res
Paru dans sa riche année 1959 durant laquelle il enregistrera de nombreux albums, ce disque du trio d’Oscar Peterson exclusivement consacré au répertoire de Gershwin est une preuve supplémentaire de l’intelligence musicale du pianiste canadien lorsqu’il s’agit de revisiter les auteurs du Great American Songbook. Epaulé par Ray Brown et Ed Thigpen, Peterson trouve le ton juste et l’approche bien lui pour rendre singulière des chansons ayant été reprises par la terre entière. Pas une note de trop, aucune faute de goût et une entente de rêve entre les trois musiciens : voilà un disque magnifique alternant entre swing implacable et ballades de fin de soirée, sensuelles et enivrantes. © MD/Qobuz
A partir de :
HI-RES10,79 €
CD8,09 €

Jazz - Paru le 31 janvier 2014 | MPS

Hi-Res
Cet album est le dernier que Peterson réalisera avec le producteur et ingénieur du son Hans Georg Brunner-Schwer et le premier avec le bassiste danois Niels-Henning Ørsted Pedersen (en remplacement du bassiste tchèque George Mraz) dont la collaboration durera pendant 35 ans. La fabuleuse technique d'Oscar Peterson comme son style éblouissent, des titres lents et calmes (comme Smile, Just Squeeze Me, Wheatland) à la valse jazz (Where Do We Go From Here), jusqu’à son éclatante signature (dans Younger Than Springtime, Soft Winds, On the Trail).
A partir de :
CD6,99 €

Jazz - Paru le 25 octobre 2013 | Jazz Classics

Enregistré à Paris en 1959, cet album donne l’occasion à Oscar Peterson de rendre hommage à l’une de ses idoles, réinterprétant douze titres de The Voice, avec un brio qui a fait dire à certains fans que Peterson était au jazz ce que Chopin était à la musique classique. Tout en se méfiant de l’hyperbole, on reconnaîtra sans aucune mauvaise volonté que cet album est une réussite exceptionnelle, un matériel musical à la classe sans pareille rencontrant un interprète en état de grâce, qui réussit sur certains titres comme « It Happened in Monterey » ou « I Get a Kick Out of You », des envolées d’une sensibilité particulièrement précieuse. When legend meets legend. © ©Copyright Music Story Nikita Malliarakis 2015
A partir de :
HI-RES10,79 €
CD8,09 €

Jazz - Paru le 31 janvier 2014 | MPS

Hi-Res
A partir de :
CD10,79 €

Jazz - Paru le 9 juillet 2020 | Ossonpete Music Records

A partir de :
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Jazz - Paru le 3 janvier 2020 | Jube Legends

Hi-Res
A partir de :
HI-RES10,79 €
CD8,09 €

Jazz - Paru le 31 janvier 2014 | MPS

Hi-Res
A partir de :
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1997 | Verve

A partir de :
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1999 | Telarc

A partir de :
HI-RES10,79 €
CD8,09 €

Jazz - Paru le 31 janvier 2014 | MPS

Hi-Res
A partir de :
HI-RES10,79 €
CD8,09 €

Jazz - Paru le 31 janvier 2014 | MPS

Hi-Res

L'interprète

Oscar Peterson dans le magazine