Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES20,99 €
CD16,79 €

Rock - Paru le 10 avril 2020 | Nuclear Blast

Hi-Res
Neuvième opus de Nightwish, Human. :II: Nature. ne rompt aucunement avec le métal symphonique épique et grandiloquent de la formation finlandaise. Cette dernière, particulièrement inspirée, en profite même pour livrer le premier double album de sa discographie, regroupant dix-sept titres pour un peu plus d’une heure vingt de musique. Il fait suite au très réussi Endless Forms Most Beautiful, paru en 2015 et qui avait donné lieu à une immense tournée suivie d’une année sabbatique. Celle-ci, qui intervenait au moment où le groupe se disait « vide » et à court d’inspiration, pouvait laisser craindre aux fans une fin de parcours prématurée. Mais c’est en réalité tout l’inverse qui s’est produit : le vannes se sont rouvertes de manière spectaculaire et la période d’enregistrement se déroula finalement comme dans un rêve. Ce groupe aux mille visages, qui a su se réinventer et survivre à de nombreux changements de personnel tout au long de sa carrière, n’a pourtant pas fait dans la simplicité : si le premier disque renferme des des morceaux interprétés en groupe, le second abrite pas moins qu’une symphonie, intitulée All the Works of Nature Which Adorn the World. Parmi les plus belles réussites de ce nouveau chapitre discographique figurent notamment l’efficace « Noise » ou l’exalté « Tribal », avec son violon oriental et ses intenables percussions, dont la construction rythmique est en tous points phénoménale, au même titre que « Pan » ou encore « Shoemaker », encore plus surprenants de ce point de vue-là. Au niveau du chant aussi, Nightwish bouleverse les codes, comme sur le premier morceau, « Music », sur lequel la voix semble totalement s’affranchir de la musique pour vivre sa vie de manière autonome. Enfin, Nightwish prouve une nouvelle fois ses affinités avec la musique celtique sur le très bon « How’s the Heart » qui pousse le bouchon un peu plus loin que ce que ne l’avait fait quelques plages plus tôt le plaisant « Harvest ». Aussi riche qu’intense, la partie symphonique de Human. :II: Nature. démontre toute la vitalité et la créativité d’un groupe qui n’en finit plus de surprendre. © ©Copyright Music Story Ollmedia 2020
A partir de :
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Rock - Paru le 9 mars 2018 | Nuclear Blast

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Rock - Paru le 6 août 2021 | Nuclear Blast

Hi-Res
A partir de :
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Rock - Paru le 27 mars 2015 | Nuclear Blast

Hi-Res
A partir de :
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Rock - Paru le 24 mars 2017 | Nuclear Blast

Hi-Res Livret
A partir de :
CD8,49 €

Rock - Paru le 17 septembre 2005 | Spin-Farm Oy

Sorti à une époque où l'avenir de Nightwish semblait incertain en raison du départ soudain de la chanteuse charismatique Tarja Turunen, Highest Hopes est une collection de meilleurs tubes complète, qui illustre toute la première décennie de succès du groupe de pop-metal finlandais. Le disque de 16 titres prouve que Nightwish est assurément cohérent, en termes de qualité et de style général, tout au long des cinq ans et demi d'albums studio enregistrés à cette période. À l'exception de leur première tentative d'album, Nightwish a gardé le même talent de composition de métal puissant et de ballades émouvantes à toutes les étapes de sa carrière. Ajoutez une exécution instrumentale immaculée, et cette compilation est la preuve que la fusion novatrice de puissant métal mélodique, d'orchestration symphonique, de paroles romanesques de Nightwish et (bien sûr) la voix de soprano de Tarja Turunen restent inégalées. © Eduardo Rivadavia /TiVo
A partir de :
CD8,99 €

Rock - Paru le 2 décembre 2011 | Nuclear Blast

Livret
Cet album tant attendu, le septième du groupe de metal symphonique finlandais, fait suite à Dark Passion Play (2007). Il accompagne un long-métrage du même nom sur un compositeur âgé qui se rappelle son enfance sur son lit de mort . C'est le deuxième album où figure la nouvelle chanteuse Anette Olzon, qui a remplacé Tarja Turunen en 2007, au prix d'importantes querelles. Anette Olzon fait la part belle à un chant plus abouti, et la musique est plus théâtrale, grandiloquente et mélodique que jamais. L'album inclut le single "Storytime". © TiVo
A partir de :
CD8,99 €

Rock - Paru le 6 décembre 2019 | Nuclear Blast

A partir de :
CD8,99 €

Rock - Paru le 29 novembre 2013 | Nuclear Blast

Livret
On peut voir la sortie du DVD, Blu-ray et CD Showtime, Storytime comme un cadeau de bienvenue de Nightwish à sa nouvelle chanteuse Floor Jansen. Un très beau cadeau même, puisque l'objet reprend la prestation du groupe finlandais de metal symphonique au festival Wacken Open Air en août 2013. Ce concert donné en clôture du Imaginaerum World Tour est donc venu introniser Floor Jansen comme sucesseur d'Anette Olzon, partie en octobre 2012.La version vidéo de Showtime, Storytime est composée du concert filmé par cent-ving caméra qui rendent parfaitement l'ambiance démente mise ce jour là par quatre-vingt-cinq mille fans conquis. Elle comprend également une partie documentaire baptisée Please Learn the Setlist in 48 Hours qui suit le déroulement de la tournée avec l'intégration au groupe de Floor Jansen en fil rouge. Pour la parie audio, c'est à un double CD en forme de best of scénique de Nightwish auquel on a droit. Ce que l'on peut dire c'est que Floor Jansen ne fera pas oublier Tarja Turunen, tâche où avait déjà échouée Anette Olzon. La Hollandaise pourvue d'une belle voix et d'une volonté de bien faire, manque de la puissance de Tarja qui projetait ses vocaux dans la stratosphère. Elle fait donc avec ses moyens, parfois un peu noyée dans le raffut fait par les fans. « Wish I Had an Angel », « I Want My Tears Back » ou « She Is My Sin » passent tout de même très bien et montrent un Nightwish plein de férocité.Déjà cinquième enregistrement live de Nightwish, Showtime, Storytime va permettre au groupe de souffler pour maintenant intégrer Floor Jansen en studio. Nightwish s'en donne le temps en ne prévoyant pas de nouvel album avant 2015. © ©Copyright Music Story Francois Alvarez 2016
A partir de :
CD17,99 €

Metal - Paru le 1 janvier 2007 | Spin-Farm Oy

Un véritable chef-d’oeuvre que cet album, qui réalise pleinement le mariage du metal gothique et de la musique symphonique, en des envolées lyriques soigneusement maîtrisées, où même la voix de Marco Hietala, nouveau chanteur masculin, atteint des qualités d’harmonie pouvant rivaliser avec celles de Tarja Turunen, avec qui il réalise de superbes duos. De très grands moments comme « Bless the Child », « Ever Dream » ou le gigantesque « End of All Hope » (dont le vidéo-clip permettait à Nightwish d’exhiber une esthétique vampiresque anti-chrétienne un peu facile, mais assez amusante) font de Century Child l’un des points les plus hauts de la discographie de Nightwish. © ©Copyright Music Story Nikita Malliarakis 2016
A partir de :
CD22,49 €

Metal - Paru le 1 janvier 2007 | Spin-Farm Oy

Premier véritable succès de Nightwish, Oceanborn est une belle réussite, bien que n’allant pas encore tout à fait au bout du potentiel de l’alliance entre metal et vibratos d’opéra. Soutenu par une musique à la fois costaude et dense et présentant déjà des qualités éthérées, l’album bénéficie de la présence, sur deux chansons (dont le très mémorable « The Pharaoh Sails to Orion ») de la présence au micro de Tapio Wilska, dont les grondements d’outre-tombe se marient, avec une surprenante harmonie, avec le lyrisme du chant de Tarja Turunen. Bien que le groupe ait fait mieux par la suite, cet album n’est pas loin de mettre dans le mille. © ©Copyright Music Story Nikita Malliarakis 2016
A partir de :
CD8,99 €

Rock - Paru le 7 juin 2004 | Nuclear Blast

A partir de :
CD13,49 €

Metal - Paru le 1 janvier 2007 | Spin-Farm Oy

Nightwish creuse encore un peu plus son potentiel avec ce troisième et superbe album, farci à plaisir de références à l’univers de l’heroic fantasy. Le groupe s’appuie plus que jamais sur l’originalité de la voix de Tarja Turunen, dont la prestation atteint le sublime avec la mémorable chanson-titre où son chant, soutenu par un vertigineux solo de guitare, semble ne jamais devoir s’arrêter. Avec ce morceau et d’autres comme « FantasMic », « She Is My Sin » ou « The Kinslayer », Nightwish affirme son originalité et recrée réellement l’identité du metal symphonique. L’album est puissant, mais aussi musicalement très abouti et d’un lyrisme aussi profond que contrôlé. © ©Copyright Music Story Nikita Malliarakis 2016
A partir de :
CD8,99 €

Rock - Paru le 28 septembre 2007 | Nuclear Blast

Livret
A partir de :
CD8,99 €

Rock - Paru le 2 juin 2006 | Nuclear Blast

A partir de :
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Rock - Paru le 27 mars 2015 | Nuclear Blast

Hi-Res Livret
A partir de :
CD15,49 €

Metal - Paru le 1 janvier 2007 | Spin-Farm Oy

A partir de :
CD10,99 €

Rock - Paru le 24 mai 2002 | Spin-Farm Oy

Un véritable chef-d’oeuvre que cet album, qui réalise pleinement le mariage du metal gothique et de la musique symphonique, en des envolées lyriques soigneusement maîtrisées, où même la voix de Marco Hietala, nouveau chanteur masculin, atteint des qualités d’harmonie pouvant rivaliser avec celles de Tarja Turunen, avec qui il réalise de superbes duos. De très grands moments comme « Bless the Child », « Ever Dream » ou le gigantesque « End of All Hope » (dont le vidéo-clip permettait à Nightwish d’exhiber une esthétique vampiresque anti-chrétienne un peu facile, mais assez amusante) font de Century Child l’un des points les plus hauts de la discographie de Nightwish. © ©Copyright Music Story Nikita Malliarakis 2016
A partir de :
CD8,99 €

Rock - Paru le 17 octobre 2008 | Nuclear Blast

A partir de :
CD8,99 €

Rock - Paru le 30 décembre 2011 | Nuclear Blast

Livret