Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES11,99 €18,49 €(35%)
CD8,49 €13,49 €(37%)

Folk - Paru le 1 janvier 2013 | UMC (Universal Music Catalogue)

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Une simple guitare acoustique, quelques notes de piano, des cordes parfois… En trois albums, Nick Drake – disparu à seulement 26 ans – a construit l’œuvre la plus essentielle de la musique folk. Comme un éden climatique, minimaliste d’aspect et harmoniquement dément. Sa voix d’ange n’avait plus qu’à embarquer cette mélancolie toujours solaire vers des éthers bouleversants et dont ce Pink Moon reste LE grand chef d’œuvre. © MD/Qobuz
HI-RES11,99 €18,49 €(35%)
CD8,49 €13,49 €(37%)

Folk - Paru le 1 janvier 2013 | UMC (Universal Music Catalogue)

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Il fut comme une apparition. Brève donc. Mais une apparition dont l’ombre plane encore aujourd’hui toujours aussi majestueusement sur la musique actuelle. Trois albums et vingt-six années passées sur terre suffiront à Nick Drake pour chambouler la face du mouvement folk… Paru en septembre 1969 sur le label Island, ce premier album de Nick Drake embarque pourtant d’entrée de jeu le folk britannique vers des cieux de poésie et de mélancolie rarement atteints. Une scène folk pourtant aux côtés du jeune songwriter pour le soutenir dans cet enregistrement (Richard Thompson de Fairport Convention et Danny Thompson de Pentangle sont notamment là) porté par des cordes sublimes orchestrées par Robert Kirby. Est-ce encore du folk ? Du folk chambriste peut-être ? Qu’importe… Avec cet alliage onirique, Nick Drake impose son style mais pas encore son nom : les critiques d’alors, sans être négative, ne trouvent cette première copie qu’intéressante et sympathique. Le temps donnera heureusement raison au jeune garçon… © MZ/Qobuz
CD14,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 1970 | Universal-Island Records Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Discothèque Insolite Qobuz
Il fut comme une apparition. Brève donc. Mais une apparition dont l’ombre plane encore aujourd’hui toujours aussi majestueusement sur la musique actuelle. Trois albums et vingt-six années passées sur terre suffiront à Nick Drake pour chambouler la face du mouvement folk… Paru en septembre 1969 sur le label Island, ce premier album de Nick Drake embarque pourtant d’entrée de jeu le folk britannique vers des cieux de poésie et de mélancolie rarement atteints. Une scène folk pourtant aux côtés du jeune songwriter pour le soutenir dans cet enregistrement (Richard Thompson de Fairport Convention et Danny Thompson de Pentangle sont notamment là) porté par des cordes sublimes orchestrées par Robert Kirby. Est-ce encore du folk ? Du folk chambriste peut-être ? Qu’importe… Avec cet alliage onirique, Nick Drake impose son style mais pas encore son nom : les critiques d’alors, sans être négative, ne trouvent cette première copie qu’intéressante et sympathique. Le temps donnera heureusement raison au jeune garçon… © MZ/Qobuz
HI-RES11,99 €18,49 €(35%)
CD8,49 €13,49 €(37%)

Folk - Paru le 1 janvier 2013 | UMC (Universal Music Catalogue)

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
«Bryter layter» voit l’addition réussie d’une musique plus entraînante, emprunte de jazz, aux arrangements étranges et somptueux qui avaient fait «Five leaves left».Renforcé par John Cale aux claviers, déjà présent sur le premier album, et de Richard Thompson aux guitares, Nick Drake est plus détendu et, s’il va jusqu’à l’autodérision en se faisant malmener par ses propres chœurs : «Oh poor boy, so sorry for himself », il n’en reste pas moins authentique.Même si la densité émotionnelle du premier album n’est pas ici atteinte, l’album est tout aussi exceptionnel et le ciel gris des souffrances sourdes de «Bryter layter» laisse transparaitre de magnifiques éclaircies («At the chimes of the city clock» ou «Northern sky»). © ©Copyright Music Story 2015
CD15,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 1972 | Universal-Island Records Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Une simple guitare acoustique, quelques notes de piano, des cordes parfois… En trois albums, Nick Drake – disparu à seulement 26 ans – a construit l’œuvre la plus essentielle de la musique folk. Comme un éden climatique, minimaliste d’aspect et harmoniquement dément. Sa voix d’ange n’avait plus qu’à embarquer cette mélancolie toujours solaire vers des éthers bouleversants et dont ce Pink Moon reste LE grand chef d’œuvre. © MD/Qobuz
CD15,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 1970 | Universal-Island Records Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
«Bryter layter» voit l’addition réussie d’une musique plus entraînante, emprunte de jazz, aux arrangements étranges et somptueux qui avaient fait «Five leaves left».Renforcé par John Cale aux claviers, déjà présent sur le premier album, et de Richard Thompson aux guitares, Nick Drake est plus détendu et, s’il va jusqu’à l’autodérision en se faisant malmener par ses propres chœurs : «Oh poor boy, so sorry for himself », il n’en reste pas moins authentique.Même si la densité émotionnelle du premier album n’est pas ici atteinte, l’album est tout aussi exceptionnel et le ciel gris des souffrances sourdes de «Bryter layter» laisse transparaitre de magnifiques éclaircies («At the chimes of the city clock» ou «Northern sky»). © ©Copyright Music Story 2015
CD13,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2004 | Universal-Island Records Ltd.

CD10,99 €

Folk - Paru le 1 janvier 2004 | UMC (Universal Music Catalogue)

CD3,99 €

Folk - Paru le 9 novembre 2014 | UMC (Universal Music Catalogue)

CD16,49 €

Folk - Paru le 1 janvier 2007 | Universal-Island Records Ltd.