Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 6 octobre 2016 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Award - Gramophone Record of the Month - Le Choix de France Musique
Murray Perahia revient avec une nouvelle livraison d’œuvres de Bach, les Suites françaises, enregistrées en studio à la Radio de Berlin en 2013. C’était là le retour du pianiste à Bach, dont il avait déjà enregistré les Suites anglaises en 1998 et 99, puis les monumentales Variations Goldberg en l’an 2000, les concertos peu après et les Partitas en 2008 et 2009. C’est après le bête accident qui lui coûta tant de souffrances et d’efforts en 1992 que Perahia avait approfondi son approche du répertoire pour clavier du Cantor, toujours dans sa vision hautement poétique et chantante des œuvres : il fait appel à toutes les possibilités du piano, sans jamais aucune rudesse mais avec ce qu’il faut de percussivité dans les mouvements plus anguleux – menuets, gigues – et avec une infinie tendresse dans les mouvements plus lents et réfléchis, sarabandes en tête. © SM/Qobuz« La danse, chez Perahia, rime avec la quintessence. Et la puissance tranquille de son geste, équilibré tout au long des Suites françaises, captive. [...] Perahia continue de charmer par le parfait modelé de ses phrasés, le fondant de ses légatos, la plénitude du chant, l'enthousiasme de ses élans.» (Diapason, novembre 2016 / Jérôme Bastianelli)
A partir de :
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Piano solo - Paru le 9 février 2018 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Record of the Month - Le Choix de France Musique - Choc de Classica
Oh que non, il ne s’agit absolument pas d’une réédition de l’un des nombreux enregistrements que Murray Perahia a pu réaliser de Beethoven dans les décennies passées. C’est ici une tout nouvelle lecture, réalisée en 2016 et 2017, de deux sonates radicalement opposées : la Quatorzième de 1801, à laquelle Rellstab a donné le surnom de « Clair de lune » en 1832 alors que Beethoven n’a inscrit que Quasi una fantasia, et la Vingt-neuvième de 1819, Große Sonate für das Hammerklavier, écrite après des années de quasi-stérilité. Perahia aurait-il ici, consciemment ou pas, couplé deux ouvrages, l’un « d’avant », l’autre « d’après », lui qui a aussi connu de bien trop nombreuses années à vide à la suite d’un accident à la main qui l’a éloigné des scènes de 1990 à 2005 ? On serait tenté de l’imaginer, à tort ou à raison… Toujours est-il que, comme Beethoven, Perahia est revenu en grande force, ainsi qu’en témoigne cette lecture récente dans laquelle la vigueur alterne avec des moments d’intense introspection, toujours dans son phrasé et son articulation impeccables et si profondément musicaux. Les années pendant lesquelles il s’est astreint à un régime consistant presque exclusivement en l’œuvre de Bach en attendant la guérison auront été d’une immense richesse après tout. © SM/Qobuz« [...] "Voilà une sonate qui donnera de la besogne aux pianistes lorsqu'on la jouera dans cinquante ans !" aurait dit Beethoven à son éditeur en lui en confiant le manuscrit. [...] D'une complexité hors norme, cette œuvre inspire la circonspection même aux plus grands pianistes. Murray Perahia la dompte. Et la transcende. [...] Il fait montre d'une inventivité et d'une inspiration peu communes. [...] Le souci du détail, omniprésent chez Perahia, est intégré dans une fascinante conception formelle. Il transcende les obstacles techniques de cette grande "Hammerklavier" tout en parvenant à respecter le tempo quasiment impossible de 144 à la noire, qu'exige l'allegro risoluto indiqué par Beethoven. [...] La grâce et l'esprit du Beethoven de Murray Perahia restent uniques.» (Classica, mars 2018 / Aurélie Moreau)
A partir de :
CD11,49 €

Piano solo - Paru le 14 septembre 2009 | Sony Classical

Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica - Prise de Son d'Exception
Partitas : N°1 en si bémol majeur, BWV 825 - N°5 en sol majeur, BWV 829 - N°6 en mi mineur, BWV 830 (Publication d'origine)
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 novembre 2010 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Choc de Classica - Hi-Res Audio
Variations & Fugue sur un thème de Händel, op.24 - Rhapsodies, op.79 - Klavierstücke, op.118 & op.119 (Publication d'origine)
A partir de :
CD62,49 €

Musique concertante - Paru le 1 janvier 1987 | Sony Classical

Distinctions Choc de Classica
Recorded over 13 years between 1975 and 1988, Murray Perahia's cycle of the complete piano concertos of Mozart, including the concert rondos and double concertos, remains perhaps the most enduring monument to his art. What is it about Perahia's art, some skeptics might ask, that is worth enduring? For one thing, as this 12-disc set amply demonstrates, there is his incredible tone. Clear as a bell, bright as the sky, and deep as the ocean, Perahia's tone is not only one of the wonders of the age, it's admirably suited to the pellucid loveliness of Mozart's music. For another thing, there is his unbelievable control. From the simplest melody to the richest sonorities, Perahia's control makes him the master of everything he surveys. For yet another thing, there is his astounding sense of rhythm. From the most vivacious Allegro con spirito to the most lugubrious Larghetto, Perahia's tempos are always brilliantly judged and wonderfully propulsive. To top it off, there are his poetic interpretations. While some cynics might assert that his interpretations are all beautiful surface with no profound depths, more sympathetic listeners would argue that Perahia's beautiful surfaces go all the way to the bottom of Mozart's music. Accompanied by the accomplished outstanding English Chamber Orchestra -- the wind playing alone is worth the price of the set -- Perahia's cycle of Mozart's piano concertos should be heard by anyone who loves the music. Sony's late stereo and early digital sound is consistently clean, colorful, and immediate. © TiVo
A partir de :
CD11,49 €

Musique concertante - Paru le 11 mars 2002 | Sony Classical

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Que faut-il admirer de plus dans cette intégrale, entre le moelleux du toucher de Perahia et de son regard introverti et mélancolique des deux Concertos regroupés ici ? Ces enregistrements avaient été unanimement consacrés par les critiques de l'époque. Le temps a passé, d'autres intégrales ont été réalisées, mais le charme et l'expressivité de Parahia n'ont pas pris une ride. Cet enregistrement est devenu un classique que l'on écoute toujours avec le même respect et la même émotion. FH

Musique concertante - Paru le 13 octobre 1997 | Sony Classical

Distinctions Gramophone Record of the Year
Téléchargement indisponible
Robert Schumann : Concerto pour piano Op. 54 - Konzertstück Op. 92 - Konzertstück Op. 134 / Murray Perahia, piano - Berlin Philharmonic Orchestra - Claudio Abbado, direction / Enregistré en décembre 1994 et en février 1997 à la Philharmonie de Berlin
A partir de :
CD77,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 1 janvier 1987 | Sony Classical

Recorded over 13 years between 1975 and 1988, Murray Perahia's cycle of the complete piano concertos of Mozart, including the concert rondos and double concertos, remains perhaps the most enduring monument to his art. What is it about Perahia's art, some skeptics might ask, that is worth enduring? For one thing, as this 12-disc set amply demonstrates, there is his incredible tone. Clear as a bell, bright as the sky, and deep as the ocean, Perahia's tone is not only one of the wonders of the age, it's admirably suited to the pellucid loveliness of Mozart's music. For another thing, there is his unbelievable control. From the simplest melody to the richest sonorities, Perahia's control makes him the master of everything he surveys. For yet another thing, there is his astounding sense of rhythm. From the most vivacious Allegro con spirito to the most lugubrious Larghetto, Perahia's tempos are always brilliantly judged and wonderfully propulsive. To top it off, there are his poetic interpretations. While some cynics might assert that his interpretations are all beautiful surface with no profound depths, more sympathetic listeners would argue that Perahia's beautiful surfaces go all the way to the bottom of Mozart's music. Accompanied by the accomplished outstanding English Chamber Orchestra -- the wind playing alone is worth the price of the set -- Perahia's cycle of Mozart's piano concertos should be heard by anyone who loves the music. Sony's late stereo and early digital sound is consistently clean, colorful, and immediate. © TiVo
A partir de :
CD11,49 €

Classique - Paru le 23 octobre 2000 | Sony Classical

Aria avec 30 variations "Variations Goldberg", BWV 988 (Publication d'origine)
A partir de :
CD7,49 €

Classique - Paru le 16 novembre 1999 | Sony Classical

Bach : Chorals BWV 645, 659, 734, 639 - Mendelssohn : 15 Romances sans paroles - Schubert (transcrit par Liszt) : Auf dem Wasser zu singen (D.774) - Chant du cygne : In der Ferne, D.957/6 & Ständchen, D.957/4 - Erlkönig, D.328 (Publication d'origine)
A partir de :
CD11,49 €

Classique - Paru le 23 octobre 2000 | Sony Classical

Aria avec 30 variations "Variations Goldberg", BWV 988 (Publication d'origine)
A partir de :
CD24,49 €

Musique concertante - Paru le 8 avril 2011 | Sony Classical

La réunion en un coffret de 3 CD des enregistrements que le pianiste Murray Perahia réalisa d'oeuvres concertantes de Bach au cours des dix dernières années. Particulièrement admiré dans ce répertoire, le jeu du pianiste se distingue avant tout par sa sobriété, par la pureté de ses lignes et son absence totale d'affectation. Des interprétations qui mettent avant tout en évidence la formidable vitalité de l'oeuvre du Cantor, toute sa poésie et son essence mystiques.
A partir de :
CD11,49 €

Classique - Paru le 9 juin 1997 | Sony Classical

Händel : Suites n°5 en mi majeur HWV430, n°3 en ré mineur HWV428, N°2 en fa majeur HWV427 - Chaconne en sol majeur avec var., HWV435 - Scarlatti : Sonates K.491, K.27, K.247, K.29, K.537, K.206, K.212 (Publication d'origine)
A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 7 octobre 2016 | Sony Classical

A partir de :
CD11,49 €

Classique - Paru le 18 mars 2008 | Sony Classical

Murray Perahia's Bach recordings are low-key, somewhat in the vein suggested by Bach's modest use of the words "Clavier-Übung," keyboard exercise, to describe the partitas played here in their published form. There is none of the eccentricity of Glenn Gould and none of the hard monumentality of András Schiff. Perahia is content to be straightforward and simple, choosing his points of emphasis with care. At first his playing, like Bach's title, seems too modest, but soon you realize that for sheer clarity in polyphonic textures he is unexcelled. The three partitas presented on this program may seem an unlikely trio (and presumably are part of a larger group of recordings to come), but they make a convincing whole that few performers have yet thought of. They embody progressive departure from the conventional structures of the French-style suite of dances that provided Bach's basic blueprint. Hear Perahia's treatment of the building excitement of the Courante of the Partita No. 3 in A minor, BWV 827, track 9, all the more effective because it is so confidently controlled. Perahia delivers the payoff with the big Allemande of the Partita No. 4 in D major, BWV 828, whose nine-minute span vanishes into the flow of time. Perahia's self-effacing style is never going to appeal to everyone, but for those who like it, it has rarely been as effective as it is here. Sony's German engineering should be especially noted; the resonances of the lower ranges of Perahia's piano, so carefully sculpted by the artist, emerge with their colors perfectly reproduced. © TiVo
A partir de :
CD11,49 €

Musique de chambre - Paru le 11 janvier 1999 | Sony Classical

Suites anglaises : N°2 en la mineur BWV 807 - N°4 en fa majeur BWV 809 - N°5 en mi mineur, BWV 810 (Publication d'origine)
A partir de :
CD11,49 €

Classique - Paru le 9 juin 1997 | Sony Classical

Händel : Suites n°5 en mi majeur HWV430, n°3 en ré mineur HWV428, N°2 en fa majeur HWV427 - Chaconne en sol majeur avec var., HWV435 - Scarlatti : Sonates K.491, K.27, K.247, K.29, K.537, K.206, K.212 (Publication d'origine)
A partir de :
CD11,49 €

Classique - Paru le 14 octobre 2002 | Sony Classical

Publication d'origine
A partir de :
CD11,49 €

Piano solo - Paru le 14 mars 2008 | Sony Classical

Partitas : N°2 en ut mineur, BWV 826 - N°3 en la mineur, BWV 827 - N°4 en ré majeur, BWV 828 (Publication d'origine)

Classique - Paru le 31 octobre 2020 | UMG Recordings, Inc.

Téléchargement indisponible

L'interprète

Murray Perahia dans le magazine