Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD14,99 €

Trip Hop - Paru le 20 septembre 1996 | EastWest U.K.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Impossible de goûter à la soul post-moderne de Morcheeba sans voir défiler grand nombre d’images… Deux ans après Who Can You Trust?, le second album de la formation londonienne, qui paraît en mars 98, regorge de trouvailles. Morcheeba fait tout pour décoller l’étiquette trip hop placardée dans son dos. Surtout que la musique de Big Calm scrute d’autres horizons, qu’ils soient pop (The Sea, Blindfold), reggae (Friction) ou folk (Over and Over). Toujours aussi sensuelle, la voix de Skye Edwards domine d’un bout à l’autre ce disque classieux et féérique. Derrière, le travail colossal de Paul et Ross Godfrey impressionne par sa justesse, son sens du groove feutré et sa facture impeccable. On sait les deux frères fanatiques de 2 569 styles de musique, mais tout ici est miraculeusement canalisé. Plutôt que les ambiances, ce sont les chansons qui sont désormais leur priorité. Comme si le trip hop entrait dans un âge adulte en s’affranchissant de certains codes parfois pesants. Avec sa pochette pastichant le très lounge Hi Fi Companion de Ray Conniff et son orchestre, Big Calm a transformé le dancefloor en un no man’s land de cocooning et les névroses du trip hop en séquences douillettes. Un vrai tour de magie ! © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
CD11,49 €

Trip Hop - Paru le 20 septembre 1996 | EastWest U.K.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD10,99 €

Électronique - Paru le 14 octobre 2013 | [PIAS]

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
La relation qui unit Morcheeba et la France date de ses débuts avec Who Can You Trust? en 1996 et ne s'est jamais démentie depuis. La faute est en grande partie due à une série de concerts d'un Morcheeba sérieusement allumé, ce qui lui avait valu de gagner des fans indéfectibles dans l'Hexagone. Cette tendresse particulière a culminé avec Blood Like Lemonade en 2010, où la France à offert au trio son meilleur classement mondial avec une treizième place des charts, alors que la Grande-Bretagne lui claquait la porte au nez des cent meilleures ventes.Désormais prophète loin de son pays d'origine, Morcheeba livre avec Head Up High un huitième album plus varié qu'à l'accoutumée. Le trip-hop et la soul restent certes les indispensables denrées de base mais le rap, l'electro et le reggae viennent faire un petit bonjour au gré des différents morceaux. Là où Blood Like Lemonade avait constitué plutôt un recentrage stylistique, Head Up High mise sur l'éparpillement artistique.On ne peut vraiment compter que sur le single « Gimme Your Love » pour avoir notre dose du style si particulier de Morcheeba. Scratches malins, tempo trip-hop et la voix de Skye Edwards nous accueillent dans des contrées toujours aussi chatoyantes. « Make Believer » joue sur une inspiration electro dub qui sied elle aussi bien à Morcheeba, à tel point qu'on s'étonne qu'il ne l'ait pas utilisée plus tôt. « To Be » avec Rizzle Kicks prend volontiers des accents soul electro qui atteignent leur cible sans trop de mal.« Face or Danger » avec le rappeur Chali 2na lorgne un peu trop ouvertement vers les pistes de danse pour être honnête. Si « To the Grave » avec ses contretemps bien utilisés est plutôt convaincant, « I'll Fall Apart » déçoit par sa tonalité pop et sa molesse rappelant le pire du R&B contemporain. On l'aura compris, Head Up High apparaît bien contrasté et devrait satisfaire modérément ceux qui avaient à juste titre adhéré à Blood Like Lemonade. © ©Copyright Music Story Francois Alvarez 2018
A partir de :
HI-RES22,49 €
CD14,99 €

Pop - Paru le 31 mai 2019 | Fly Agaric Records

Hi-Res
A partir de :
CD10,99 €

Pop - Paru le 27 juin 2011 | [PIAS]

Morcheeba revient à ses premières amours musicales avec Blood Like Lemonade, qui réintègre les grooves downtempo familiers qui avaient marqué l'album de 2008, Dive Deep, mais cette fois, la chanteuse d'origine Skye Edwards est de retour dans la bataille. Dès l'ouverture, un accord poussiéreux de synthé mélancolique, l'album est immédiatement identifiable pour les fans, des grooves solides de fin de soirée s'associant à des mélodies à la fois pop et soul. Tous les éléments organiques perchés sur les boîtes à rythme lentes et grondantes sont de retour, ainsi que la sinistre menace de leur travail précédent, bien qu'elle soit légèrement amplifiée. Ajoutez "Crimson", qui serait la chanson de Morcheeba par excellence si "Rome Wasn't Built in a Day" n'existait pas, et Blood Like Lemonade dépasse toutes les attentes, arrivant en seconde place tout juste derrière le grand favori Big Calm. © David Jeffries /TiVo
A partir de :
CD16,99 €

Pop - Paru le 24 juin 2003 | WM UK

A partir de :
CD16,99 €

Pop - Paru le 1 juillet 2002 | EastWest U.K.

A partir de :
CD10,99 €

Électronique - Paru le 3 février 2008 | [PIAS] Recordings

Dive Deep est le second album studio enregistré sans Skye Edwards, la chanteuse grâce à laquelle Morcheeba a été catapulté dans les hautes sphères du trip-hop avec leur quatre premiers albums. Cependant, à la différence de son prédécesseur (sur lequel chantait Daisy Martey), Dive Deep inclut les collaborations de plusieurs chanteurs dont Judie Tzuke, Thomas Dybdahl, Cool Calm Pete et Manda. Les frères Godfrey ont mélangé sons organiques, synthés volubiles, lounge, R'n'B et pop sur Dive Deep, tout en conservant une bonne part de leur style classique. Morcheeba s'avère être un groupe éclectique et plus attirant que jamais, que ce soit sur le single phare, "Enjoy the Ride", un groove downtempo mélancolique, la brit-pop aérienne de "Riverbed", "Run Honey Run" et son petit goût de Nick Drake ou le hip-hop entêtant de "One Love Karma". © Anthony Tognazzini /TiVo
A partir de :
CD16,99 €

Pop - Paru le 1 juillet 2002 | EastWest U.K.

A partir de :
CD16,99 €

Pop - Paru le 10 juillet 2000 | EastWest U.K.

A partir de :
CD7,49 €

Pop - Paru le 7 juin 2010 | [PIAS]

Morcheeba revient à ses premières amours musicales avec Blood Like Lemonade, qui réintègre les grooves downtempo familiers qui avaient marqué l'album de 2008, Dive Deep, mais cette fois, la chanteuse d'origine Skye Edwards est de retour dans la bataille. Dès l'ouverture, un accord poussiéreux de synthé mélancolique, l'album est immédiatement identifiable pour les fans, des grooves solides de fin de soirée s'associant à des mélodies à la fois pop et soul. Tous les éléments organiques perchés sur les boîtes à rythme lentes et grondantes sont de retour, ainsi que la sinistre menace de leur travail précédent, bien qu'elle soit légèrement amplifiée. Ajoutez "Crimson", qui serait la chanson de Morcheeba par excellence si "Rome Wasn't Built in a Day" n'existait pas, et Blood Like Lemonade dépasse toutes les attentes, arrivant en seconde place tout juste derrière le grand favori Big Calm. © David Jeffries /TiVo
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Électronique - Paru le 1 juin 2018 | WM FR Affiliated - Verycords

Hi-Res
Emblème de la vague post-trip hop qui a submergé la Grande-Bretagne puis le monde dans les 90’s, Morcheeba s’était depuis un peu perdu en cours de route. Surtout après le départ de sa chanteuse emblématique Sky Edwards, qui est partie en solo en 2003. La vocaliste, sans laquelle Otherwise ne serait sans doute jamais devenu un aussi gros tube, est revenue au micro en 2010, après que le reste du groupe a tenté de la remplacer, d’abord par Daisy Martey puis Jody Sternberg, sans succès. Cinq ans après Head Up High, le combo originaire de Douvres revient à ses premières amours sur Blaze Away, en démarrant par Never Undo, un bon vieux track empli de nostalgie.Habitué aux featurings, Morcheeba a cette fois invité le parrain du hip-hop anglais, Roots Manuva, croisé en backstage, pour un Blaze Away qui permet, selon le guitariste Ross Godfrey, d’orienter leur son vers quelque chose “de plus brut et rythmé”, idéal pour les concerts. Love Dub rend ensuite hommage à la musique jamaïcaine qui a tant inspiré la vague trip hop, avant l’intervention de Benjamin Biolay sur Paris sur Mer, lequel, avec sa voix grave et sombre, s’accorde plutôt bien avec le mood des Anglais. Après quelques écarts un peu pop (Find Another Way, It's Summertime), Set Your Sails envoie un son plus rugueux, avec un beat plus chaloupé, avant un final floydien sur Mezcal Dream. Si ce disque ne réinvente pas la roue, et si l’on ne sent pas beaucoup d’entrain pour un revival trip hop vingt ans après, il est tout de même agréable de voir Morcheeba revenir sur son droit chemin. ©Smaël Bouaici / Qobuz
A partir de :
CD19,49 €

Pop - Paru le 30 juin 2003 | Atlantic Records UK

A partir de :
CD11,49 €

Pop - Paru le 9 mai 2005 | Echo

A partir de :
CD16,99 €

Pop - Paru le 20 septembre 1996 | London Records

A partir de :
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Pop - Paru le 27 janvier 2021 | Fly Agaric Records

Hi-Res
A partir de :
CD16,99 €

Pop - Paru le 5 décembre 2005 | Rhino

A partir de :
HI-RES2,24 €
CD1,49 €

Électronique - Paru le 26 février 2021 | Fly Agaric Records

Hi-Res
A partir de :
CD9,99 €

Pop - Paru le 1 juillet 2002 | EastWest U.K.

A partir de :
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Dance - Paru le 19 avril 2019 | Fly Agaric Records

Hi-Res

L'interprète

Morcheeba dans le magazine