Artistes similaires

Les albums

1,79 €
1,19 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 août 2018 | Dead Oceans

Hi-Res
1,19 €

Alternatif et Indé - Paru le 2 mars 2016 | Dead Oceans

1,19 €

Alternatif et Indé - Paru le 4 mai 2016 | Dead Oceans

1,95 €
1,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 27 juin 2018 | Dead Oceans

Hi-Res
1,95 €
1,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 15 mai 2018 | Dead Oceans

Hi-Res
3,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 26 août 2015 | Audiotree Music

13,49 €
8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 17 août 2018 | Dead Oceans

Hi-Res Distinctions Pitchfork: Best New Music
Mitski Miyawaki nage depuis quatre albums dans les nappes d’un rock indé américain réceptif aux influences pop-électro. Le cinquième, Be the Cowboy, est une réunion subtile de 14 compositions originales, excédant rarement les deux minutes trente, mais suffisamment longues pour traduire la vision des amours multiples de Mitski. Evoquant les rencontres, débordant sur des images philosophiques, il y a une dimension presque cinématographique sur cet album. Principalement douée pour ses compositions au piano, elle dessine ici plusieurs histoires élégantes, s’amuse des variations de synthés, mélange le grand et le petit, les chagrins et les joies… Bref, Mitski est une modeleuse de l’humeur et des sensations. Des contrastes réguliers entre pop-rock terreux (Washing Machine Heart) et ballades au piano un brin mélancoliques et dépressives (A Horse Named Cold Air), la Nippo-Américaine parvient toujours à des refrains catchy et plaisants (Nobody). Surprenante et novatrice. © Anna Coluthe/Qobuz
8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 17 juin 2016 | Dead Oceans

Distinctions Pitchfork: Best New Music
Ceux qui découvriront la musique de Mitski Miyawaki avec Puberty 2 comprendront rapidement que la jeune musicienne de Brooklyn navigue dans les eaux bigarrées du rock indé américain. Après Lush (2012), Retired From Sad. New Career In Business (2013) et Bury Me at Makeout Creek (2014), ce quatrième album offre donc tous les canons du genre (guitares distordues mais pas trop, voix éthérée, paroles un brin dépressives, rythmique solide, refrains catchy) mais sous un jour plutôt attirant. On pense ici rapidement à Annie Clark alias St Vincent à laquelle Mitski empreinte pas mal d’effets, tant vocaux qu’instrumentaux. Mais ce parallèle n’anesthésie pas pour autant sa singularité, ni l’effet d’envoutement que procure d’un bout à l’autre ce rêveur Puberty 2. © MZ/Qobuz
8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 11 novembre 2014 | Dead Oceans

L'interprète

Mitski dans le magazine