Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Musiques du monde - Paru le 2 février 2018 | NO FORMAT

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Songlines Five-star review
Entre 1915 et 1934, l’île d’Haïti, qui venait d’accéder à l’indépendance, est occupée par les Américains. Le peuple insoumis se retrouve autour de chants traditionnels ou nouvellement composés, qui affirment son identité créole et marquent sa résistance. C’est dans ce répertoire déterminé et hanté par les figures du vaudou que Mélissa Laveaux a puisé la matière première de son troisième album. En s’appropriant cette part d’intimité nationale, la chanteuse d’origine haïtienne, née au Canada et installée en France, trouve une belle façon de fouler symboliquement la terre de ses ancêtres. A l’exception du morceau Jolibwa, qui raconte l’histoire d’un journaliste tué en prison, elle s’est déchargée de l’obligation d’être à la fois l’auteur et l’interprète de chansons souvent fraîchement écrites au moment de leur mise en boîte.Elle se saisit de ce patrimoine avec une liberté qui n’a d’égale que sa compréhension instinctive et profonde des émotions initialement exprimées. En confiance avec ces brillants complices du collectif A.L.B.E.R.T. (les Jazzbastards Vincent Taurelle, Ludovic Bruni et Vincent Taege), qui ont récemment assuré la production du dernier Oumou Sangaré et étaient déjà aux commandes de son album Dying Is a Wild Night, Melissa Laveaux est allée au bout de sa quête d’identité. Elle s’est inspirée des chanteuses pionnières traditionnelles Martha Jean-Claude ou Emerante de Pradines, elle a fouillé dans de vieux documents, rapproché des bribes de chansons qui étaient faites pour s’entendre et s’est libérée du poids des conventions. Elle s’est inventé une liberté tant poétique que musicale, dans laquelle ces airs traditionnels de troubadours gagnent une nouvelle jeunesse teintée de soul profonde ou de pop rock élégante. Le programme sensible et passionnant de sa Radyo Siwèl mérite de battre des records d’audience. © BM/Qobuz
A partir de :
CD9,99 €

Pop - Paru le 10 novembre 2008 | No Format!

Livret
A partir de :
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 juin 2014 | No Format!

Hi-Res
Après avoir dégusté Camphor & Copper, on l’imaginait, jusqu’à la fin de ses jours, imperturbablement scotchée sur le sentier du néo-folk contemporain, sonorités acoustiques et textes engagés en guise de bouclier. Mais non. Dès son deuxième album, Dying Is A Wild Night, Mélissa Laveaux déroule une impressionnante palette tant sonore que mélodique. Un coup de tonnerre à l’image de Postman, premier single tendu sur un rythme afrobeat et des textures sonores anguleuses qu’on aurait pu entendre chez TV On The Radio… La Canadienne d’origine haïtienne en a sous le capot et signe un disque kaléidoscopique qui s’apprécie sur la longueur. © MZ/Qobuz
A partir de :
CD1,29 €

Pop - Paru le 28 septembre 2009 | No Format!

A partir de :
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Musiques du monde - Paru le 27 octobre 2017 | NO FORMAT

Hi-Res
A partir de :
CD1,29 €

Pop - Paru le 11 janvier 2013 | No Format!

A partir de :
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 8 juillet 2021 | colorsxstudios

Hi-Res
A partir de :
HI-RES1,49 €
CD1,29 €

Musiques du monde - Paru le 4 octobre 2019 | Twanèt

Hi-Res

L'interprète

Melissa Laveaux dans le magazine