Artistes similaires

Les albums

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 21 juillet 2017 | Genuin

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
Oui, c’est vrai, il existe des brouettes d’enregistrements des Vêpres de Rachmaninov – aussi connues sous le nom de Vigiles ou Vigiles nocturnes, une œuvre de 1915 –, d’excellents, des bons, d’autres plutôt médiocres, et ce ne sont pas toujours les chœurs russes qui s’en tirent le mieux, soit dit en passant. Il n’y aurait donc pas tellement de raison que Qobuz se penche sur ce n-ième enregistrement, si ce n’est qu’il fait partie non seulement des excellents, mais plutôt des excellentissimissimes. L’ouvrage se caractérise par la présence de « basses profondes » qui, à la fin de l’un des numéros (en l’occurrence le Cantique de Syméon, autrement dit le Nunc dimittis), doivent descendre en solo jusqu’à un si bémol grave, ce qui est loin d’être fréquent. Et le chœur de la MDR – autrement dit la Radio de Leipzig – en possède un très beau nombre, sans doute plus que la majorité des chœurs y compris les plus Russes, de sorte qu’il lui est loisible d’offrir une lecture d’une profondeur, sans jeu de mots, vraiment inouïe. On rappellera que c’est aux accents du cinquième numéro de ses Vêpres que Rachmaninov avait souhaité être enterré ; la chose ne put se faire, car la partition n’était alors pas disponible, mais c’est dire combien le compositeur avait placé son cœur et son âme dans cette œuvre splendide, magistrale, fantastique, alliant les accents – tour à tour réels et imaginaires – des liturgies orthodoxes russe, kiovienne et grecque, le tout dans la richissime harmonie qui, elle, est purement rachmaninovienne. Oui, c’est vrai : voici l’un des plus beaux enregistrements qui se puissent imaginer et si Rachmaninov se retourne dans sa tombe sise à Valhalla (ça ne s’invente pas) près de New York, c’est pour mieux écouter. © SM/Qobuz
9,99 €

Classique - Paru le 2 octobre 2015 | CapriccioNR

Distinctions 5 de Diapason
10,49 €14,99 €
6,99 €9,99 €

Musique chorale (pour chœur) - Paru le 6 octobre 2017 | Genuin

Hi-Res Livret
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 3 février 2017 | Genuin

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
Eh si, il existe bien au moins un compositeur russe contemporain de Beethoven : Dmitri (ou Dmitro, selon l’usage ukrainien) Stepanovitch Bortniansky, né Ukrainien en 1751, mort à Saint-Pétersbourg en 1825. Il étudia d’abord en Russie avec Galuppi, qui lui offrit plus tard l’occasion de voyager en Italie pour y poursuivre sa formation. En 1780, il rentre en Russie, où il finit par succéder à Paisiello comme maître de chapelle du fils de Catherine la Grande, Paul – qui, une fois devenu Paul I, devient directeur de la Chapelle impériale, un poste qu’il gardera après l’assassinat de l’empereur en 1801. C’est à partir de cette période qu’il se met à écrire de nombreuses œuvres sacrées, après une première partie de carrière plutôt consacrée à l’opéra et la musique instrumentale. Sachant que les instruments étaient bannis du giron de l’Église orthodoxe, on ne s’étonnera pas que la production de Bortniansky se chante a cappella ; même si aux accents de la liturgie musicale orthodoxe, il mêle malgré tout de nombreux éléments hérités du langage théâtral à l’italienne… Quelque cent cinquante ans plus tard – en 1984-1985, plus précisément –, Schnittke écrivait dans ce qui était alors le nouvel empire, soviétique celui-là, l’une de ses rares œuvres sacrées : le Concerto pour chœur, sur des textes liturgiques du théologien arménien Grégoire de Narek, qui vécut aux alentours de l’an Mil. L’œuvre, a cappella elle aussi, est chantée en russe et non pas en arménien classique, mais c’était le choix de Schnittke. Quoi qu’il en soit, c’est là l’une de ses œuvres les plus somptueuses, à la fois archaïsante et modernissime, où se mêlent les accents de la musique liturgique orthodoxe et ceux, moins orthodoxes, des harmonies éperdues du compositeur. Le Chœur de la MDR, basé en Saxe, est ici dirigé par son directeur musical, Risto Joost, qui fait un superbe travail dans les deux répertoires, classique et contemporain. © SM/Qobuz
8,99 €

Classique - Paru le 19 octobre 2016 | Querstand

Livret
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 7 octobre 2016 | Genuin

Hi-Res Livret