Artistes similaires

Les albums

12,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 1983 | Virgin EMI

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
13,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2012 | Virgin EMI

Distinctions Hi-Res Audio
Depuis son départ de Dire Straits, Mark Knopfler a parsemé sa carrière de solo de malines compositions mélangeant blues/rock anglais et éléments de folk et de country avec une aisance déconcertante. Il récidive en 2012 avec Privateering, son septième disque en solitaire et sûrement son plus ambitieux à ce jour. Ce n’est pas moins de 20 chansons que l’Ecossais propose ici, offrant une collection de ballades dans la veine de ses précédentes créations où l’auditeur peut retrouver sa voix profonde et son style de guitare immédiatement reconnaissable. Du blues avec Hot or What et Gator Blood, et de la folk pétrie de pop avec Redbut Tree, Kingdom of Gold ou encore Dream of the Drowned Submariner. Mark Knopfler prouve qu’il peut être aussi efficace en solo qu’en groupe. © LG/Qobuz
19,49 €

Rock - Paru le 16 novembre 2018 | British Grove Records

Quand il ne s'attelle pas à une musique de film ou qu'il ne rend pas une visite musicale à l'un de ses nombreux amis, Mark Knopfler propose des albums solo dont on ne pourra jamais dire qu'ils ont été bâclés. Down the Road Wherever ne fait pas exception, et rejoint même Golden Heart ou Get Lucky dans le haut d'un panier déjà rempli à ras bord. Pour ce neuvième album, proposé dans plusieurs éditions différentes (c'est devenu une habitude chez lui), il montre plus que jamais l'étendue des styles qu'il peut aborder avec toujours autant de subtilité et d'élégance, ressemblant à un magicien qui se refuse à épater la galerie avec des tours inédits, préférant perfectionner les anciens en ajoutant quelques délicates mises à jour. Plus décontracté et sûr de lui que jamais, surtout dans ses interventions d'une rare perfection à la guitare, Knopfler n'a pas son pareil pour juxtaposer le plus harmonieusement du monde des ambiances jazzy (When You Leave, Every Heart in the Room), bluesy (Just a Boy Away from Home), funky (Back on the Dance Floor, Nobody Does That), folk (Nobody's Child, Matchstick Man), trad (Drover's Road, One Song at a Time), quand il n'incorpore pas des effluves latins bien sentis – samba, bossa-nova ou cha-cha-cha (Floating Away, Slow Learner, Heavy Up, Rear View Mirror) – ou des nappes électro (Good on You Son)… Même si l'album démarre comme le Dire Straits de Love Over Gold sur un très guilleret Trapper Man, ou que My Bacon Roll n'aurait pas dépareillé sur Brothers in Arms, on mesure plus que jamais le long parcours qui l'éloigne inexorablement d'un groupe dont il n'a plus qu'un souvenir très vague. © Jean-Pierre Sabouret/Qobuz
15,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2005 | Virgin EMI

15,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2006 | Mercury (Universal France)

Enregistré par intermittence durant sept ans, All the Roadrunning est le projet de collaboration entre le guitariste et chanteur de Dire Straits Mark Knopfler et la grande chanteuse de country Emmylou Harris. Bien que le picking lent bluesy et le chant minimaliste grommelé de Knopfler pourraient paraître plutôt bizarres à côté de la voix de soprano retentissante de Emmylou Harris, l'association fonctionne à merveille. Le meilleur de l'album reste les compositions, l'ouverture cool et enjouée de "Beachcombing" et la chanson sur le thème imposant du 11 septembre "If This Is Goodbye" constituant certains des moments forts. Comme toujours, le style fluide de guitare de Knopfler est séduisant, et ajoute un fond atmosphérique vague à leurs racines classiques. En surface, All the Roadrunning est un disque calme et modeste, mais sa subtilité et sa grâce font partie de son charme infini. ~ Anthony Tognazzini
16,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2004 | Virgin EMI

L’ex leader des Dire Straits continue doucement son bout de chemin avec son quatrième album solo, publié en 2004. Récemment rétabli d’un accident de moto, le chanteur/guitariste écossais met ici légèrement de côté les influences celtiques qui habitaient ses précédentes créations et opte pour des ballades country/folk légères et posées qu’il chante avec la chaude désinvolture qui le caractérise. Son jeu de guitare n’a pas été aussi flamboyant depuis longtemps et il n’est pas difficile à certain instants de penser à Chet Atkins ou à J.J Cale. Shangri-La reste un concentré de ce que Mark Knopfler sait faire de mieux. © LG/Qobuz
18,49 €
13,49 €

Bandes originales de films - Paru le 15 avril 2015 | Virgin EMI

Hi-Res
21,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2012 | Virgin EMI

Sur Privateering, son septième album solo sorti en 2012, Mark Knopfler propose sa collection de chansons la plus ambitieuse et audacieuse en date, convoquant blues-rock, pop FM second degré, country et folk méticuleusement exécutés sans jamais se laisser piéger par les codes d'un seul genre tout au long de ce double album. A la première écoute, Privateering peut sembler décousu voire sentir le réchauffé, mais l'on se rend vite compte à quel point Knopfler est en pleine possession de ses moyens et maîtrise son sujet. Si le disque aurait pu tirer parti de quelques élagages, la voix, le son et le jeu de guitare si reconnaissables de l'ex-Dire Straits permettent néanmoins à un disque aussi copieux que Privateering de se maintenir à flot. ~ James Christopher Monger
12,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 1996 | Virgin EMI

13,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2002 | Virgin EMI

3e disque solo du fondateur de Dire Straits, paru en 2002
23,49 €
16,49 €

Rock - Paru le 9 mars 2015 | Virgin EMI

Hi-Res
Pour son huitième album solo, le cerveau de Dire Straits a voulu se faire plaisir. Avec Tracker, Mark Knopfler offre un bel éventail de ses passions multiples. Blues, rock, musique celtique et folk, il creuse un peu plus ce sillon joliment roots déjà tracé sur Privateering, son dernier opus en date paru en septembre 2012. A 65 ans passés, Knopfler rappelle que dès qu’il est question d’authenticité, il sait toujours répondre présent. Loin des modes et comme hors du temps, Tracker se savoure comme un vieux whiskey. Tantôt mélancoliques, toujours habitées et interprétées avec une classe ultime, les compositions de ce disque méritent qu’on prenne le temps de les écouter, de les réécouter et de les réécouter encore. Car si on évoque son nom pour son jeu de guitare, Mark Knopfler est aussi un songwriter de haut niveau. Et Tracker n’est qu’une preuve supplémentaire de son talent. La grande classe. © CM/Qobuz
8,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2009 | Virgin EMI

20,99 €

Rock - Paru le 7 novembre 2005 | Mercury (Universal France)

11,49 €

Country - Paru le 28 septembre 1990 | Columbia

16,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2007 | Virgin EMI

Enregistré après l'année de collaboration entre Mark Knopfler et Emmylou Harris, Kill to Get Crimson ne ressemble ni plus ni moins à un autre album élégamment sobre de l'artiste, confortablement installé dans son créneau d'Americana détendu, où la country, le blues et le rock se mélangent en un son qui ne ressemble à aucun style particulier mais rappelle tout un éventail de sons du passé. Knopfler travaille son groove avec toujours autant d'aisance, mais bien que l'atmosphère soit essentielle (comme toujours sur un album solo de Mark Knopfler), l'accent est mis plutôt sur les chansons que sur les guitares. Le truc, c'est que l'atmosphère tend à l'emporter sur la musique, à moins d'écouter l'album attentivement, mais on ne blâmera pas les auditeurs moins pointilleux s'ils écoutent cet album en musique de fond, si encore ils décident de l'écouter. ~ Stephen Thomas Erlewine
16,49 €

Rock - Paru le 9 mars 2015 | Virgin EMI

14,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2005 | Virgin EMI

Rock - Paru le 9 mars 2015 | Virgin EMI

Téléchargement indisponible
20,99 €

Folk - Paru le 7 novembre 2005 | Mercury (Universal France)

13,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2000 | Virgin EMI

L'interprète

Mark Knopfler dans le magazine