Artistes similaires

Les albums

11,49 €

Classique - Paru le 12 février 2013 | Ponderosa

Livret Distinctions Sélection FIP
21,49 €
14,99 €

Classique - Paru le 15 mars 2019 | Decca (UMO) (Classics)

Hi-Res
Rêveries d’un promeneur solitaire… Après Elements en 2016, Ludovico Einaudi poursuit son exploration de la nature avec Seven Days Walking, premier opus d’une collection de sept albums publiés tout au long de l’année 2019. Ce sont de longues marches effectuées dans les montagnes du Piémont au cours de l’hiver 2017 qui lui ont inspiré ces mélodies mélancoliques et hypnotiques. Le caractère répétitif de ses promenades dans cette région qu’il connaît comme sa poche se traduit musicalement par une écriture minimaliste qui n’a sans doute jamais été aussi forte chez lui. Quant à la rudesse et la froideur des paysages, ils se matérialisent par une orchestration dépouillée (son piano habituel, un violon et un violoncelle), ainsi qu’une interprétation sobre s’interdisant toute effusion sentimentale (en particulier dans le morceau A Sense of Simmetry). La gravité du ton est là aussi pour souligner le militantisme d’Einaudi en faveur de la préservation de cette nature tellement malmenée par l’homme. Rappelons à ce sujet qu’il avait tourné un clip en 2016 sur une plateforme flottante dans l'océan Arctique, afin de soutenir l'opération « Save the Arctic » de Greenpeace. Enregistré en Allemagne à la fin de l’année 2018, Seven Days Walking passe le plus souvent d’une douceur fragile et insouciante (Low Mist, Golden Butterflies) à une tension bouleversante, laquelle est renforcée par des crescendos dont seul le compositeur a le secret (Gravity, ainsi que l’impressionnant The Path of the Fossils). Fantomatique et gracieux, cet album montre une nouvelle fois tout le talent d’alchimiste d’Einaudi puisque ce voyage méditatif est un alliage parfait entre des airs populaires simples et obsessionnels, un écheveau orchestral plus complexe qu’il en a l’air, et une interprétation à fleur de peau. © Nicolas Magenham/Qobuz
11,49 €

Jazz - Paru le 12 février 2012 | Ponderosa

7,99 €

Classique - Paru le 18 octobre 2014 | Ponderosa Music & Art

17,49 €
12,49 €

Musique minimaliste - Paru le 15 octobre 2015 | Ponderosa Music & Art

Hi-Res Livret
Les images ont beaucoup aidé à faire connaitre la musique de Ludovico Einaudi. Depuis Aprile réalisé par Nanni Moretti en 1998 jusqu’au cultissime Mommy du Québécois Xavier Dolan en 2014, en passant par l’incontournable Intouchables sans parler des innombrables utilisations pour la publicité, le pouvoir d’évocation et d’attraction des instrumentaux du musicien turinois est immédiat et magnétique. C’est à nouveau cet alliage de minimalisme et de chatoyance qui rend Elements si envoûtant. Les nouvelles douces épopées mélodiques d’Einaudi n’ont une fois encore pas leur pareil pour suggérer une foule d’émotions, de la plus mélancolique à la plus exaltée. Enregistré chez lui dans le Piémont, ce disque est inspiré par les éléments mathématiques et scientifiques mais aussi par les œuvres de peintres tels Kandinsky, Klee et Klimt. Pour la première fois, Ludovico Einaudi a lui-même conçu et dessiné le visuel d’un album qui doit aussi bien à Brian Eno et Steve Reich, qu’Arvo Pärt, Michael Nyman et Erik Satie. © CM/Qobuz
7,99 €

Classique - Paru le 14 octobre 2013 | Ponderosa Music & Art

7,99 €

Classique - Paru le 7 octobre 2013 | Ponderosa Music & Art

9,99 €

Classique - Paru le 14 octobre 2013 | Ponderosa Music & Art

9,99 €

Classique - Paru le 18 octobre 2013 | Ponderosa Music & Art

7,99 €

Classique - Paru le 7 octobre 2013 | Ponderosa Music & Art

8,99 €

New Age - Paru le 5 septembre 2008 | Ponderosa Music & Art Srl

12,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca (UMO) (Classics)

9,99 €

Musiques du monde - Paru le 5 mai 2015 | Ponderosa Music & Art

7,99 €

New Age - Paru le 7 octobre 2013 | Ponderosa Music & Art

5,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 16 septembre 2013 | Ponderosa Music & Art

7,99 €

Classique - Paru le 7 octobre 2013 | Ponderosa Music & Art

14,99 €

Classique - Paru le 15 mars 2019 | Decca (UMO) (Classics)

Rêveries d’un promeneur solitaire… Après Elements en 2016, Ludovico Einaudi poursuit son exploration de la nature avec Seven days walking, premier opus d’une collection de sept albums publiés tout le long de l’année 2019. Ce sont de longues marches effectuées dans les montagnes du Piémont au cours de l’hiver 2017 qui lui ont inspiré ces mélodies mélancoliques et hypnotiques. Le caractère répétitif de ses promenades dans cette région qu’il connait comme sa poche se traduisent musicalement par une écriture minimaliste qui n’a sans doute jamais été aussi forte chez lui. Quant à la rudesse et la froideur des paysages, ils se matérialisent par une orchestration dépouillée (son piano habituel, un violon et un violoncelle), ainsi qu’une interprétation sobre s’interdisant toute effusion sentimentale (en particulier dans le morceau A sense of simmetry). La gravité du ton est là aussi pour souligner le militantisme d’Einaudi en faveur de la préservation de cette nature tellement malmenée par l’homme. Rappelons à ce sujet qu’il avait tourné un clip en 2016 sur une plateforme flottante dans l'océan arctique, afin de soutenir l'opération « Save the Arctic » de Greenpeace. Enregistré en Allemagne à la fin de l’année 2018, Seven days walking passe le plus souvent d’une douceur fragile et insouciante (Low mist, Golden butterflies) à une tension bouleversante, laquelle est renforcée par des crescendos dont seul le compositeur a le secret (Gravity, ainsi que l’impressionnant The path of the fossils). Fantomatique et gracieux, cet album montre une nouvelle fois tout le talent d’alchimiste d’Einaudi puisque ce voyage méditatif est un alliage parfait entre des airs populaires simples et obsessionnels, un écheveau orchestral plus complexe qu’il en a l’air, ainsi qu’une interprétation à fleur de peau. © Nicolas Magenham/Qobuz
1,49 €

Jazz - Paru le 11 novembre 2016 | Ponderosa

6,99 €

Musiques du monde - Paru le 27 septembre 2011 | Ponderosa Music & Art

9,99 €

Bandes originales de films - Paru le 14 juin 2018 | Creazioni Artistiche Musicali C.A.M. S.r.l.