Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES22,49 €
CD19,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 20 septembre 2019 | Warner Records

Hi-Res Livret
Un riff de guitare brutal, un harmonica marécageux et une batterie binaire, aucun doute, dès ses vingt premières secondes, Why Me? Why Not lâche le morceau : le disque zouk ou downtempo de Liam Gallagher n’est pas pour aujourd’hui… Après deux honnêtes albums durant la parenthèse Beady Eye (2009 – 2014), la moitié la plus azimutée d’Oasis a publié son premier disque orné de son seul nom (As You Were). A 45 ans passés, le Mancunien rappelait, à ceux qui les avaient oubliées, ses obsessions 60's. Mais ses chansons avaient surtout du panache car souvent délestées d’arrangements ou d’enluminures potentiellement superflues. Deux ans plus tard, il amplifie cette sensation brute et directe avec un Why Me? Why Not totalement en phase avec ce qu’on peut attendre de lui. Lennonesque comme jamais sur Once, McCartnesque au possible sur Halo, Liam Gallagher sait même faire du Oasis sans Noel sur Be Still. Sans surprise, il ne réinvente certes pas la roue, ne révolutionne rien, mais s’attelle à peaufiner ses acquis et surtout son écriture. Du bon boulot. © Clotilde Maréchal/Qobuz
HI-RES14,49 €
CD12,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 31 janvier 2020 | Warner Records

Hi-Res
Onze ans après avoir pris une guitare sur le crâne de la part de son frère en 2009, entraînant la fin d'Oasis, Liam Gallagher s’affirme en tant que compositeur, et interprète. Cet EP surprise continue à tisser l’immense toile que Gallagher continue de filer après deux albums en solo, As You Were en 2017 et Why Me? Why Not? en septembre 2019. A peine six mois plus tard, il parvient encore à toucher juste avec son interprétation dépourvue d’artifice et très intimiste de ces 8 titres, reprises acoustiques de morceaux composés en solo et avec Oasis. Démontrant une grande maturité au service d’une émotion de chaque instant, Liam Gallagher recueille les fruits des graines semées au fil des années pour un disque jalonné de magnifiques moments. Rarement l’artiste aura autant laissé transparaître sa fragilité. © Maxime Archambaud/Qobuz
HI-RES20,49 €
CD17,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 octobre 2017 | Warner Records

Hi-Res
Sa voix est tellement singulière et identifiable en moins d’une demie syllabe qu’il est impossible d’écouter une chanson interprétée par Liam Gallagher sans penser à un moment ou un autre à Oasis et rien qu’à Oasis. Et ce premier véritable album solo du cadet des plus célèbres frères ennemis du Royaume Uni ne déroge évidemment pas à la règle… Après la parenthèse Beady Eye qui donna deux albums plus qu’honnêtes, Liam Gallagher publie le premier album orné de son seul nom. Et comme on ne risque pas de le changer à 45 ans passés, on retrouvera ici toutes les obsessions sixties qui nourrissaient la musique de son illustre groupe qu’il formait avec son tout aussi illustre frère. Sauf qu’ici la plume n’est pas tenue par Noel mais par Liam seul ! Et force est de constater que ses chansons ont de la gueule mais surtout du panache. As You Were regorge ainsi de compositions au potentiel tubesque, car souvent délestées d’arrangements ou d’enluminures potentiellement superflus. Une vitalité sans doute liée à sa sortie du trou où la fin d’Oasis, l’échec des disques de Beady Eye et surtout son divorce l’avaient expédié. Un joli comeback en quelque sorte. © CM/Qobuz
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 26 juillet 2019 | Warner Records

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 7 juin 2019 | Warner Records

Hi-Res
CD17,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 octobre 2017 | Warner Records

Sa voix est tellement singulière et identifiable en moins d’une demie syllabe qu’il est impossible d’écouter une chanson interprétée par Liam Gallagher sans penser à un moment ou un autre à Oasis et rien qu’à Oasis. Et ce premier véritable album solo du cadet des plus célèbres frères ennemis du Royaume Uni ne déroge évidemment pas à la règle… Après la parenthèse Beady Eye qui donna deux albums plus qu’honnêtes, Liam Gallagher publie le premier album orné de son seul nom. Et comme on ne risque pas de le changer à 45 ans passés, on retrouvera ici toutes les obsessions sixties qui nourrissaient la musique de son illustre groupe qu’il formait avec son tout aussi illustre frère. Sauf qu’ici la plume n’est pas tenue par Noel mais par Liam seul ! Et force est de constater que ses chansons ont de la gueule mais surtout du panache. As You Were regorge ainsi de compositions au potentiel tubesque, car souvent délestées d’arrangements ou d’enluminures potentiellement superflus. Une vitalité sans doute liée à sa sortie du trou où la fin d’Oasis, l’échec des disques de Beady Eye et surtout son divorce l’avaient expédié. Un joli comeback en quelque sorte. © CM/Qobuz
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 16 août 2019 | Warner Records

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 27 juin 2019 | Warner Records

Hi-Res
CD2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 31 mai 2017 | Warner Records

HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 20 septembre 2019 | Warner Records

Hi-Res Livret
Un riff de guitare brutal, un harmonica marécageux et une batterie binaire, aucun doute, dès ses vingt premières secondes, Why Me? Why Not lâche le morceau : le disque zouk ou downtempo de Liam Gallagher n’est pas pour aujourd’hui… Après deux honnêtes albums durant la parenthèse Beady Eye (2009 – 2014), la moitié la plus azimutée d’Oasis a publié son premier disque orné de son seul nom (As You Were). A 45 ans passés, le Mancunien rappelait, à ceux qui les avaient oubliées, ses obsessions 60's. Mais ses chansons avaient surtout du panache car souvent délestées d’arrangements ou d’enluminures potentiellement superflues. Deux ans plus tard, il amplifie cette sensation brute et directe avec un Why Me? Why Not totalement en phase avec ce qu’on peut attendre de lui. Lennonesque comme jamais sur Once, McCartnesque au possible sur Halo, Liam Gallagher sait même faire du Oasis sans Noel sur Be Still. Sans surprise, il ne réinvente certes pas la roue, ne révolutionne rien, mais s’attelle à peaufiner ses acquis et surtout son écriture. Du bon boulot. © Clotilde Maréchal/Qobuz
CD2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 août 2017 | Warner Bros.

CD9,99 €

Folk - Paru le 1 janvier 2005 | Liam Gallagher

CD2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 30 juin 2017 | Warner Records

CD2,29 €

Alternatif et Indé - Paru le 27 septembre 2017 | Warner Records

CD14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 octobre 2017 | Warner Records

Sa voix est tellement singulière et identifiable en moins d’une demie syllabe qu’il est impossible d’écouter une chanson interprétée par Liam Gallagher sans penser à un moment ou un autre à Oasis et rien qu’à Oasis. Et ce premier véritable album solo du cadet des plus célèbres frères ennemis du Royaume Uni ne déroge évidemment pas à la règle… Après la parenthèse Beady Eye qui donna deux albums plus qu’honnêtes, Liam Gallagher publie le premier album orné de son seul nom. Et comme on ne risque pas de le changer à 45 ans passés, on retrouvera ici toutes les obsessions sixties qui nourrissaient la musique de son illustre groupe qu’il formait avec son tout aussi illustre frère. Sauf qu’ici la plume n’est pas tenue par Noel mais par Liam seul ! Et force est de constater que ses chansons ont de la gueule mais surtout du panache. As You Are regorge ainsi de compositions au potentiel tubesque, car souvent délestées d’arrangements ou d’enluminures potentiellement superflus. Une vitalité sans doute liée à sa sortie du trou où la fin d’Oasis, l’échec des disques de Beady Eye et surtout son divorce l’avaient expédié. Un joli comeback en quelque sorte. © CM/Qobuz
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 octobre 2017 | Warner Bros.

Hi-Res
Sa voix est tellement singulière et identifiable en moins d’une demie syllabe qu’il est impossible d’écouter une chanson interprétée par Liam Gallagher sans penser à un moment ou un autre à Oasis et rien qu’à Oasis. Et ce premier véritable album solo du cadet des plus célèbres frères ennemis du Royaume Uni ne déroge évidemment pas à la règle… Après la parenthèse Beady Eye qui donna deux albums plus qu’honnêtes, Liam Gallagher publie le premier album orné de son seul nom. Et comme on ne risque pas de le changer à 45 ans passés, on retrouvera ici toutes les obsessions sixties qui nourrissaient la musique de son illustre groupe qu’il formait avec son tout aussi illustre frère. Sauf qu’ici la plume n’est pas tenue par Noel mais par Liam seul ! Et force est de constater que ses chansons ont de la gueule mais surtout du panache. As You Were regorge ainsi de compositions au potentiel tubesque, car souvent délestées d’arrangements ou d’enluminures potentiellement superflus. Une vitalité sans doute liée à sa sortie du trou où la fin d’Oasis, l’échec des disques de Beady Eye et surtout son divorce l’avaient expédié. Un joli comeback en quelque sorte. © CM/Qobuz

L'interprète

Liam Gallagher dans le magazine