Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 6 novembre 2020 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Les Ombres rendent hommage à un compositeur libre et audacieux, insatiable voyageur et inventeur du quatuor à cordes : Luigi Boccherini dont le génie reconnu tardivement l’installe définitivement à une place majeure dans l’histoire de la musique. Sur instruments d'époque, la bande d'amis emportée par la gambiste Margaux Blanchard donne à cet enregistrement la joie et la couleur instrumentale unique. © Mirare
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 25 août 2014 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica
À l’apogée du baroque et loin de tout formalisme, Telemann célèbre dans ces quatuors la réunion des langages européens de son temps. Son imagination s’y renouvelle sans cesse dans le but unique de séduire et de charmer. Un bonheur de tous les instants mis en lumière par le jeune ensemble baroque français Les Ombres emmené par Margaux Blanchard à la viole de gambe et Sylvain Sartre à la flûte traversière.
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique vocale sacrée - Paru le 30 mars 2018 | Mirare

Hi-Res Livret
Il nous reste aujourd’hui trois Leçons de ténèbres de François Couperin sur les neuf qu’il aurait vraisemblablement écrites. Composées pour les « Dames religieuses » qui appartenaient à l’ordre des clarisses de l’abbaye de Longchamp, près de Paris, qui fut entièrement détruite lors de la Révolution française, ces Leçons représentent le sommet du piétisme baroque de la fin du règne de Louis XIV, encore tout imprégné du jansénisme du siècle précédent. L’abbaye étant ouverte au public, on prit l’habitude de donner les Leçons de ténèbres non pas la nuit, mais l’après-midi des mercredi, jeudi et vendredi. C’était un évènement mondain que venaient suivre les Parisiens. Très populaires dans la seconde moitié du XVIIe siècle, les "leçons de ténèbres" devinrent un genre prisé par de nombreux compositeurs, dont Marc-Antoine Charpentier qui en composa au moins une trentaine dont peu nous sont parvenues. Si François Couperin reprend ce genre un peu archaïque au début du XVIIIe siècle, il a su leur insuffler une forme nouvelle en mélangeant l’austérité de mise à une expression de la douleur très italianisante qui donnent à ses pièces une troublante sensualité. La Troisième Leçon, à deux voix, est particulièrement ornée de vocalises riches en affects. Grâce au génie de François Couperin, cette expression exacerbée de la douleur n’est jamais très loin de l’opéra dont les représentations étaient interdites en temps de Carême. On pouvait ainsi suivre le délicieux spectacle des passions humaines les plus fiévreuses et les plus subtiles sous couvert de religion. L’ensemble Les Ombres, co-dirigé par Margaux Blanchard et Sylvain Sartre, nous offre dans ce nouvel album les Leçons de ténèbres et des extraits de messes et motets de Couperin, dans une atmosphère de clair-obscur qui mêle habilement l’esprit de rigueur français à la douce théâtralité italienne. © François Hudry/Qobuz
A partir de :
HI-RES20,99 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 23 octobre 2012 | Ambronay Éditions

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 26 janvier 2015 | Mirare

Hi-Res Livret
Sur le mythe grec de la séduisante héroïne Semele — symbole de vie et de mort, qui captiva tant les musiciens baroques —, cet album rapproche et mêle trois ouvrages : l’opéra/oratorio "Semele" de Haendel (1744), la dernière tragédie lyrique "Sémélé" de Marin Marais (1709) et la cantate profane "Sémélé" (donnée intégralement) de Destouches (1719). Il s’agit ici d’une sorte de pastiche à la mode ancienne, où l’on reprend des airs, des numéros, des intermèdes de divers ouvrages pour en faire naître un autre tout beau tout neuf. L’assemblage comporte également d’autres extraits tirés de "Theodora" de Haendel, un concerto grosso du même Haendel en guise d’interlude chorégraphique, et l'intégralité d’une des cantates romaines toujours dudit Haendel, "Tra le fiamme". Chaque aria garde son texte dans la langue d’origine — c’est là que l’on dévie du principe précis du pastiche, qui colle un nouveau texte sur des musiques préexistantes — afin de mieux souligner les diverses prosodies imprimées par chacun des compositeurs et chacune des langues. Étonnantes juxtapositions, fort réussies, et dont la présentation en spectacle voici peu à l'Opéra de Saint-Etienne et reprise à l'Opéra de Montpellier en 2014 semble avoir été une véritable féerie musicale et dramatique. (SM)
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 18 novembre 2010 | Ambronay Éditions

Hi-Res Livret
A partir de :
CD9,99 €

Musiques du monde - Paru le 1 décembre 2008 | FM Records

A partir de :
CD9,99 €

Jazz - Paru le 17 février 2012 | FM Records

A partir de :
CD9,99 €

Musiques du monde - Paru le 1 décembre 2008 | FM Records

A partir de :
CD9,99 €

Pop - Paru le 17 octobre 2010 | FM Records

A partir de :
HI-RES3,99 €
CD2,49 €

Trip Hop - Paru le 18 septembre 2020 | FM Records (Greece)

Hi-Res
A partir de :
HI-RES3,99 €
CD2,49 €

Électronique - Paru le 17 décembre 2020 | FM Records (Greece)

Hi-Res
A partir de :
HI-RES3,99 €
CD2,49 €

Trip Hop - Paru le 19 janvier 2021 | FM Records

Hi-Res
A partir de :
HI-RES3,99 €
CD2,49 €

Électronique - À paraître le 8 février 2021 | FM Records (Greece)

Hi-Res
A partir de :
CD9,99 €

Musiques du monde - Paru le 28 juin 2011 | FM Records

L'interprète

Les Ombres dans le magazine