Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD8,99 €

Musiques du monde - Paru le 21 février 2020 | Baco Records

CD6,99 €

Chanson française - Paru le 25 janvier 1999 | Madame Léo

CD10,99 €

Chanson française - Paru le 8 juin 2015 | Irfan, le label

Pour ce nouvel album, le groupe bordelais Les hurlements d’Leo s’attaque à l’œuvre de Mano Solo avec l’aide de Napo Romero, guitariste du défunt artiste. Connu pour son alchimie entre musette, énergie punk et sons tziganes, la formation française s’est récemment sentie obligée de renouer avec ses origines, de mettre un coup de projecteur sur les auteurs/compositeurs/interprètes amoureux de la chanson à texte qui ont rendu service à la langue de Molière. Le choix s’est porté naturellement sur Mano Solo, fervent défenseur de la beauté des mots et grand passionné du verbe et de l’écriture aiguisée au couteau. Les Hurlements d’Leo mettent donc leur énergie au service des textes de Mano Solo et rendent hommage à sa sensibilité, son engagement, et à sa poésie amère qui faisaient de cet artiste une figure unique de la scène française. Un projet touchant et réussi. © LG/Qobuz
CD7,99 €

Chanson française - Paru le 3 juin 2016 | Irfan, le label

CD8,99 €

Chanson française - Paru le 16 mars 2018 | Irfan, le label

CD19,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 20 avril 2009 | Irfan, le label

CD6,99 €

Chanson française - Paru le 31 janvier 2010 | Madame Léo

CD6,99 €

Chanson française - Paru le 5 mars 2006 | Madame Léo

CD6,99 €

Chanson française - Paru le 24 février 2005 | Madame Léo

CD6,99 €

Chanson française - Paru le 2 février 2003 | Madame Léo

Musiques du monde - Paru le 1 novembre 2019 | Baco Records

Téléchargement indisponible
CD9,99 €

Chanson française - Paru le 28 février 2011 | Ladilafé

…et puis, Les Hurlements D’Léo cessèrent de retentir dans la nuit des concerts de rock alternatif hexagonaux. Généralement, c’est ainsi que s’achèvent les contes de ces cohortes d’importance (huit personnes, ça en fait des tensions, et des divergences, à gérer), qui agitent le panorama de par ici, enregistrent un succès plus que d’estime (parce qu’ils s’en branlaient), édifient une espèce de familistère (Les Ogres de Barback, 17 Hippies, d’autres encore), enregistrent un ultime album (un Temps Suspendu à titre prémonitoire, en 2006), puis sentent chaque jour davantage peser les contraintes de la vie des tournées et l’existence communautaire. Sauf que là, non.  On imagine aisément que l’envie les tenaillait à (presque) tous, de remettre le couvert de ce pandémonium, lorsque Pepito, trompettiste et rassembleur en chef, a sonné les Bordelais, en a convaincu quatre et recruté tout autant, offert des répétitions rurales, et déroulé les fastes d’une tournée russe en répétition grandeur nature. La conséquence fort logique réside donc entre nos oreilles, un album (cinquième du catalogue) plus gros (le son), plus fin (les climats), mais toujours aussi jouissif. Car Les Hurlements ne rechignent plus désormais aux susurrements allusifs, puisque l’époque veut qu’une prostituée (bordel) puisse en cacher une autre (de luxe), et que le danger ultime réside désormais dans tous ceux (par exemple de l’autre côté des étranges lucarnes) qui entendent nous faire vivre par procuration. Les Beatles se souhaitaient un « Ticket To Ride », on revendique ici un «Ticket pour le chaos » en idéal à deux balles, lucide face à ces décideurs qui se voilent la face devant la planète qui coule (« La Valse de Copenhague »), mais toujours ancré dans les pulsions qui sauvent (« La haine », ou l’encore plus explicite « L’Allumette facile »). C’est en effet cette terre sous les bombes (la nôtre) qui nourrit la substantifique moelle de ce boxon, où croisent d’étranges créatures à yeux mauves (« Black Heart Procession »), et dans lequel on s’embarque pour des croisières déraisonnables, mais jouissives (l’instrumental « Avril sur le Nil »). Et il n’est pas anecdotique que l’album s’achève sur une jubilation à accents punks (« Trader of Love ») qui prendra assurément toute sa dimension sur scène, et pose, ce qui reste encore plus déterminant, le futur de nouveaux Hurlements, plus ramassés sur eux-mêmes, plus compacts, et donc à l’efficacité multipliée. © Christian Larrède / Music-Story
CD1,69 €

Pop - Paru le 13 décembre 2019 | Baco Records

CD1,69 €

Pop - Paru le 13 décembre 2019 | Baco Records

CD1,69 €

Musiques du monde - Paru le 13 janvier 2020 | Baco Records

CD1,69 €

Chanson française - Paru le 16 février 2018 | Irfan, le label

CD1,69 €

Chanson française - Paru le 16 février 2018 | Irfan, le label