Artistes similaires

Les albums

13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 8 avril 2013 | Matador

Distinctions 5/6 de Magic - Pitchfork: Best New Music
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 7 mars 2011 | Matador

Distinctions Pitchfork: Best New Music - Disque Roi VoxPop
Le troisième méfait en solitaire de l’ex-membre du groupe The War On Drugs est un chef d’œuvre. La musique de ce Kurt Vile (quel nom !) ressemble à du bon rock institutionnel, très Crazy Horse, Tom Petty et Springsteen dans l'âme, passé à la moulinette lo-fi. Surtout que derrière cette version indie du classic rock, le songwriter originaire de Philadelphie signe de superbes compositions assez intemporelles. A découvrir d’urgence !
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 25 septembre 2015 | Matador

Distinctions Pitchfork: Best New Music
En quelques albums d’apparence assez anecdotique, Kurt Vile a imposé sa voix désabusée, comme le firent à d’autres moments et dans des styles assez éloignés des Leonard Cohen ou des Jay Mascis de Dinosaur Jr.… Lorsqu’on s’appelle Kurt Vile, même orthographié de la sorte, mieux vaut assurer niveau plume. Pas la peine évidemment de se lancer dans un vain banc d’essai comparatif – Weill vs. Vile – entre le mythique compositeur de Dessau et le songwriter de Philadelphie. Avec ce déjà sixième album, l’Américain livre du toujours aussi bon folk rock, très Crazy Horse, Tom Petty, Bob Dylan, Bruce Springsteen et Beck acoustique dans l'âme, passé à la moulinette lo-fi. Une version alternative du classic rock pour laquelle Kurt Vile signe de belles chansons qu’on le sent vouloir intemporelles. Et tout au long de ce b'lieve i'm goin down..., c’est l’effet ressenti. On ne sait guère si nous sommes en 2015, en 2005, en 1995, en 1985, etc. Un peu de banjo ici, du piano un peu plus loin, beaucoup de guitares, rien de révolutionnaire en apparence et pourtant, écoute après écoute, chaque composition de b'lieve i'm goin down... s’impose un peu plus, chaque mélodie fait son petit bonhomme de chemin, bref Kurt Vile a réussi l’invasion du cerveau de celles et ceux qui ont accueilli son folk rock qui semblait si anodin au départ et s'avère si attachant à l'arrivée… © CM/Qobuz
17,49 €
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 12 octobre 2018 | Matador

Hi-Res
Cheveux longs de la nonchalance et t-shirts mous, Kurt Vile coche depuis plus de dix ans la liste de la "cool attitude" sans jamais en porter les airs niais. Du folk-rock brumeux de Childish Prodigy à B'lieve I'm Going Down et ses rythmes décousus, celui qui a dernièrement sorti la bombe atomique Lotta Sea Lice (2017) avec son alter ego australien Courtney Barnett, retourne en solo. Avec Bottle It In, Vile continue, en ligne droite, de développer un propos loin d’être épuisé. Bien au contraire, car c'est bien en boucle que l’on descend et remonte ces treize pistes de rock laid-back, polissonnes et bien polies par son paternel, inspirées par l'écoute inlassable du Juarez (1975) de Terry Allen, ce songwriter texan hors pair et pionnier de la country outlaw bien méconnu. Qu'il s'agisse des analogismes dessinés en dilettante de Bassackward, impeccable single de la trempe de Pretty Pimpin ou de ballades country-folk (la reprise de Charlie Rich Rolling With the Flow), l'air de rien, Kurt Vile déroule des guitares lo-fi bien solides. Parfois même un peu crades et saturées (Check Baby). Surtout, toujours addictives. Produit par Rob Schnapf et Peter Katis, ce septième album réunit sa grande amie Kim Gordon de Sonic Youth (Mutinies), Cass McCombs, Mary Lattimore à la harpe et Stella Mozgawa, la batteuse de Warpaint (Bassackwards). Magique. © Charlotte Saintoin/Qobuz
13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 12 octobre 2018 | Matador

Cheveux longs de la nonchalance et t-shirts mous, Kurt Vile coche depuis plus de dix ans la liste de la "cool attitude" sans jamais en porter les airs niais. Du folk-rock brumeux de Childish Prodigy à B'lieve I'm Going Down et ses rythmes décousus, celui qui a dernièrement sorti la bombe atomique Lotta Sea Lice (2017) avec son alter ego australien Courtney Barnett, retourne en solo. Avec Bottle It In, Vile continue, en ligne droite, de développer un propos loin d’être épuisé. Bien au contraire, car c'est bien en boucle que l’on descend et remonte ces treize pistes de rock laid-back, polissonnes et bien polies par son paternel, inspirées par l'écoute inlassable du Juarez (1975) de Terry Allen, ce songwriter texan hors pair et pionnier de la country outlaw bien méconnu. Qu'il s'agisse des analogismes dessinés en dilettante de Bassackward, impeccable single de la trempe de Pretty Pimpin ou de ballades country-folk (la reprise de Charlie Rich Rolling With the Flow), l'air de rien, Kurt Vile déroule des guitares lo-fi bien solides. Parfois même un peu crades et saturées (Check Baby). Surtout, toujours addictives. Produit par Rob Schnapf et Peter Katis, ce septième album réunit sa grande amie Kim Gordon de Sonic Youth (Mutinies), Cass McCombs, Mary Lattimore à la harpe et Stella Mozgawa, la batteuse de Warpaint (Bassackwards). Magique. © Charlotte Saintoin/Qobuz
16,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 novembre 2013 | Matador

1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 16 août 2018 | Matador

13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 5 octobre 2009 | Matador

2,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 septembre 2018 | Matador

9,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 20 mai 2013 | Mexican Summer

1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 4 octobre 2018 | Matador

9,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 4 mars 2008 | Gulcher

13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 novembre 2013 | Matador

13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 24 mai 2010 | Matador

13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 7 novembre 2011 | Matador

2,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 25 octobre 2010 | Matador

5,94 €

Alternatif et Indé - Paru le 13 avril 2009 | Richie Records - - TestosterTunes

1,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 10 septembre 2015 | Matador

L'interprète

Kurt Vile dans le magazine