Artistes similaires

Les albums

48,99 €
34,99 €

Opéra - Paru le 1 janvier 1966 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Distinctions Choc de Classica - Discothèque Idéale Qobuz
On parle volontiers d'une "tension ahurissante et quasi expressionniste" en décrivant la direction musicale de Karl Böhm dans son interprétation de Tristan et Isolde. Dans cet enregistrement de légende, réalisé à Bayreuth en 1966, il faut y ajouter la voix et l'incarnation de Birgit Nilsson qui fut une des plus grandes Isolde du siècle dernier et le Tristan héroïque de Wolfgang Windgassen pour mesurer ce que cet enregistrement a d'exceptionnel. Quant à Christa Ludwig, c'est probablement la meilleure Brangäne de la discographie du chef-d'oeuvre de Wagner. Arrêtons les superlatifs et écoutons... © François Hudry/Qobuz
24,49 €

Classique - Paru le 19 octobre 2009 | Warner Classics

Livret Distinctions Diapason d'or - Discothèque Idéale Qobuz
17,99 €

Classique - Paru le 6 mai 2016 | Myto Historical

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica
Wolfgang Windgassen (Tristan) - Josef Greindl (König Marke) - Birgit Nilsson (Isolde) - Eberhard Waechter (Kurwenal) - Niels Möller (Melot)... - Chor und Orchester der Bayreuther Festspiele - Karl Böhm, direction
63,99 €
55,99 €

Classique - Paru le 2 juin 2017 | Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
« Les "Great Recordings" de DG commençaient en 1953 — Karl Böhm avait alors presque soixante ans. [...] Voilà un coffret sans précédent, qui regroupe également les gravures des années 1940 avec la Philharmonie de Vienne, et, plus épisodiquement, la Philharmonie de Berlin, ou après la guerre, le Philharmonia de Londres. Tout est là, y compris des raretés autrefois dispersées et un inédit — la Sérénade nocturne KV 239, reflet du style et du répertoire d'un Böhm dans sa pleine maturité. Le chef autrichien s'y montre tel qu'en lui-même. On croirait lire les partitions, tant il les éclaire, notamment les voix intermédiaires, avec une grande souplesse du geste. [...] Ne ratez pas les concertos. Böhm écoute ses solistes comme il écoute ses chanteurs, à l'unisson de l'ardeur conquérante de Fischer dans L'Empereur, de la volubilité euphorique de Gieseking dans Schumann, des élans volcaniques de Backhaus dans le 2e de Brahms. [...] La somme, indispensable, couronne autant le chef que la Staatskapelle dresdoise, extraordinaire en ces années. Les reports sont les meilleurs possibles, et la notice [...] passionnante. [...] Les décennies ont passé, rien ne s'est ridé : un chef d'aujourd'hui. » (Diapason, juillet-août 2017 / Didier Van Moere)
14,99 €
9,99 €

Symphonies - Paru le 17 novembre 2017 | Orfeo

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
« [...] Après avoir connu diverses éditions, voici ce concert du 23 juillet 1963 officiellement publié. [...] L'impact de l'exécution est préservé dans le nouveau transfert [...] Valeur ajoutée du CD Orfeo, la notice très documentée de Peter Emmerich nous en révèle les particularismes : [...] l'exécution réunissait un effectif dépassant les trois cents exécutants. Une telle masse exige un tempo adapté : dans cette vision si narrative, qui écarte le messianisme furtwänglérien pour rester à hauteur d'homme, Böhm prend le temps de phraser. [...] Quel souffle ! [...] » (Diapason, juin-juillet 2018 / Rémy Louis)
14,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 7 octobre 2014 | Myto Historical

Distinctions 9 de Classica-Répertoire
Maria Reining (Ariadne), Alfred Muzzarelli (der Haufhofmeister), Paul Schöffler (Ein Musiklehrer), Irmgard Seefried (der Komponist), Erich Kunz (Harlekin)... - Orchester der Wiener Staatsoper - Karl Böhm, direction
9,99 €

Symphonies - Paru le 22 août 2007 | Audite

Distinctions Diapason d'or
Il y avait dans les interprétations brucknériennes de Karl Böhm, et en particulier dans la Septième, un lyrisme d'une poésie ineffable. Magie des équilibres instrumentaux, maîtrise absolue de la texture sonore, ici l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise atteint des sommets de raffinement. L'univers de Bruckner s'allège. La direction de Böhm (à quelques mois de ses quatre-vingt-trois ans), sensible, incroyablement expressive, conduit à une forme d'éternité d'où personne ne peut réchapper. (© Qobuz) « [...] Une authentique épure rayonne, transmet une sensation irrésistible de plénitude et de lyrisme, de force (les chorals de cuivres) et de douceur. L’élan intérieur souverain, le galbe et la fluidité des phrasés, le génie de la clarté, celui des enchaînements, exposent l’architecture comme un tout, perceptible comme tel dès les premières mesures, merveilleusement posées. L’apparente monumentalité de l’œuvre se fait oublier dans un imperceptible mais continu glissement du temps. [...] Tout parle, y compris le Scherzo, que Böhm parcourt avec un parfait naturel. Enoncé avec une simplicité désarmante, ce Bruckner à hauteur d’homme demeure singulièrement juste et actuel.» (Diapason, mai 2016 / Rémy Louis)
28,99 €
20,99 €

Symphonies - Paru le 1 octobre 1996 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res
34,99 €
24,99 €

Symphonies - Paru le 1 octobre 1996 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res
28,99 €
20,99 €

Symphonies - Paru le 1 octobre 1996 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res
34,99 €
24,99 €

Symphonies - Paru le 1 octobre 1996 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res
53,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2006 | Deutsche Grammophon (DG)

168,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Deutsche Grammophon (DG)

Non, non, ce n’est pas une intégrale Mozart. C’est un coffret de vingt CD, soit vingt-quatre heures de la production de Mozart, couvrant des époques d’enregistrement allant de années 60 à l’an 2000, des labels anciennement séparés que furent Decca, Philips et la DGG, et des artistes aussi divers que Bernstein, des genres allant de la symphonie au concerto, de la sérénade au quatuor, de la messe (les œuvres sacrées sont proposées en entier) à l’extrait d’opéra (aucun opéra entier, attention, hein… des arias et ensembles seulement) – pas de sonates pour piano, par contre –, d’artistes tels que Abbado, Harnoncourt, Karajan, Gardiner, Solti, Jochum, Mehta, Colin Davis, le Quatuor Emerson, le Melos Quartet, Maria João Pires, Itzhak Perlman, Barenboim, Ashkenazy, Mitsuko Uchida, Wunderlich et cent autres noms considérables. Autrement dit, vingt-quatre heures du plus grand Mozart, d’enregistrements mythiques, réalisés à la grande époque discographique quand les grands labels savaient développer une sonorité spécifique, un lien privilégié avec les artistes, une politique éditoriale et artistique de haut niveau. Indispensable coffret ! Attention, cher Qobuzonaute, si vous achetez ce coffret, n’achetez PAS le coffret « Mozart 250 » qui fait assez largement doublon avec celui-ci – amical conseil de l’Ami Qobuz. © SM/Qobuz
53,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret
6,99 €
6,99 €

Classique - Paru le 22 septembre 2014 | BnF Collection

Hi-Res
9,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1998 | Deutsche Grammophon (DG)

14,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 novembre 2007 | Audite

8,99 €

Classique - Paru le 28 mars 2014 | Masterpieces

55,99 €

Classique - Paru le 18 juillet 1988 | Warner Classics

8,99 €

Divers - Paru le 5 octobre 2006 | Preiser Records

L'interprète

Karl Böhm dans le magazine
  • Les Essentiels : L'Alpestre de Böhm
    Les Essentiels : L'Alpestre de Böhm Avant Rudolf Kempe pour Emi, le grand chef autrichien Karl Böhm, alors au sommet de sa carrière, grava en 1957 une version incomparable d’Une Symphonie alpestre, avec la Staatskapelle de Dresde.
  • L'Opéra de Vienne expose son passé nazi
    L'Opéra de Vienne expose son passé nazi Le Théâtre des Champs-Elysées propose, jusqu’au 23 juin, L'Opéra d'Etat de Vienne et l'Anschluss - 1938, une exposition mettant en lumière le passé nazi du Staatsoper de Vienne.