Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD13,49 €

Rap - Paru le 1 janvier 2010 | Roc-A-Fella

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music - Sélection Les Inrocks
Ce ne seront pas les invités qui manqueront sur My Beautiful Dark Twisted Fantasy, le cinquième album de Kanye West. On sait en effet qu’Elly Jackson (de La Roux), Jay-Z, MIA, Alicia Keys et Mos Def seront présents sur cet opus du rappeur américain. Ces derniers y rejoignent ainsi John Legend, Kid Cudi, Bon Iver et No ID.
CD13,49 €

Rap - Paru le 1 janvier 2013 | Rock The World - IDJ - Kanye - LP6

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music
Au sommet de l’olympe rap, Kanye West signe ici un album sans concession et on ne peut plus osé. On ne pourra pas reprocher ici au rappeur né à Atlanta (mais ayant grandi à Chicago) de faire dans le commercial ou le racoleur et de se reposer sur ses lauriers… Production superbement épurée, sons electro tranchants et agressifs, flow percussif, Yeezus surprend de prime abord dans l’enchainement de ses changements de caps virulents, sa violence sonore et ses expériences tous azimuts. Mais au fil des écoutes, le climat oppressant sculpté par Kanye et sa horde de featurings cinq étoiles (Daft Punk, Kid Cudi, Justin Vernon de Bon Iver…) offre une réelle cohésion esthétique. Un vrai trip dont on se sort guère indemne. Tant mieux. © MD/Qobuz
CD13,49 €

Rap - Paru le 1 janvier 2004 | Def Jam Recordings

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music
Même s’il est livré en février 2004, le premier album de Kanye West a commencé à prendre forme dès 1999. Cinq années auront été nécessaires au rappeur d’Atlanta pour enfanter ce College Dropout, véritable secousse sismique sur une planète rap qui, à sa sortie, ronronne ou ne pense qu’à Eminem et ses clones… Kanye West n’est pourtant pas un bleu lorsqu’il débarque avec ce disque protéiforme et dense. Depuis le milieu des années 90, le bonhomme s’est fait un nom comme beatmaker et producteur, notamment aux côtés de Jay-Z et des poulains de son label Roc-A-Fella. Mais son envie démesurée de réussir et surtout de voir (très) grand l’a incité à prendre son temps. Le résultat est flamboyant et mêle aussi bien rap pour puristes que tradition soul, funk et gospel. Seul le tandem OutKast peut alors rivaliser avec Kanye dans cette vision à 360° d’une great black music contemporaine. Un départ sur les chapeaux de roue. © MZ/Qobuz
CD15,49 €

Rap - Paru le 1 janvier 2008 | Def Jam Recordings

Distinctions Sélection Disques de l'année Les Inrocks - 10/10 de Trax
Say You will - Welcome to heartbreak - Heartless - Amazing - Love lockdown - Paranoid - RoboCop - Street lights - Bad news - See You in my nightmaresColdest winter - Pinocchio story (Freestyle live from Singapore)
CD8,49 €

Rap - Paru le 30 août 2005 | Roc-A-Fella

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Sur Late Registration, Kanye se retrouve acculé au pied du mur, mais en tant que roi du ring. C'est un paradoxe, ce qu'il réussit le mieux. Kanye peut être terrible en tant qu'auteur pur, qu'il s'agisse de creuser des thèmes non abordés ou de sortir une réplique judicieuse. La démarche de production, toutefois, est assez différente de celle du premier album. Les beats crus et les samples au tempo décalé sont remplacés par la touche musicale plus traditionnelle de Jon Brion, qui co-produit la plupart des titres avec Kanye West. Aussi invraisemblablement que cela puisse paraître, West et Brion font la paire. Les arrangements de cordes et les ponctuations de cuivres de Brion ajoutent une nouvelle dimension aux beats de West sans les éclipser, et les résultats ne sont ni trop aventureux ni trop conservateurs. ~ Andy Kellman
CD5,99 €

Rap - Paru le 1 janvier 2007 | Def Jam Recordings

Avec son troisième album Graduation, Kanye West passe du statut de prodige de la production hip-hop à celui de superstar mondiale, aussi exubérante et provocatrice que géniale, du beatmaking d'orfèvre au rap de stade. Et cette folie des grandeurs lui permet de produire certains des morceaux les plus audacieux de sa carrière, à l'image de la prouesse orchestrale I Wonder ou du tube de R&B symphonique qu'est Flashing Lights. Kanye, qui a passé l'essentiel des deux années qui séparent Late Registration – son deuxième coup de maître – de Graduation, en tournée à travers le monde (notamment avec U2 et les Rolling Stones) a très largement élargi son horizon et du même coup renouvelé ses sources, délaissant la soul américaine pour s'emparer, par exemple, de la house vocodée des Français de Daft Punk (sur Stronger), du krautrock des Allemands cultes de Can (samplés sur Drunk and Hot Girls, avec Mos Def) ou du soft rock de Steely Dan (sur Champion). Plus maximaliste et azimuté que ses deux prédécesseurs, Graduation convoque Elton John, Prince, Jay-Z et Coldplay ; le reggae, la musique symphonique et le rap de club. En cela, c'est un album unique et si, avec le recul, il s'agit sans doute, à l'échelle d'une carrière comme celle de Kanye West, d'un album de transition, il ferait office de chef-d’œuvre dans nombre de discographies respectables. Il préfigure en tout cas la suite des aventures musicales de l'un des grands inventeurs de son temps. © Damien Besançon/Qobuz

Rap - Paru le 15 juin 2016 | Rock The World - IDJ - Kanye LP7

Téléchargement indisponible
HI-RES18,49 €
CD13,49 €
ye

Rap - Paru le 1 juin 2018 | Getting Out Our Dreams, Inc. - Def Jam Recordings

Hi-Res
Succédant à The Life of Pablo, publié en 2016 et ayant reçu un accueil mitigé, Ye, livré en 2018, constitue le huitième effort studio du rappeur et producteur américain Kanye West, s'inscrivant dans une période particulièrement prolifique (Nas, Pusha T, KIDS SEE GHOSTS) dans la carrière de son auteur et proposant son recueil le plus personnel, introspectif et sincère en date, comme en atteste le message inscrit sur sa pochette évoquant ses problèmes de santé mentale. Composé de beats aux saveurs electro, d'un vaste éventail de samples et de synthétiseurs brumeux, Ye reste en outre fidèle à une tradition d'expérimentation de la part de West et prend sans surprise les charts d'asssauts mondiaux avec notamment un numéro un aux Etats-Unis.
CD1,99 €

Rap - Paru le 6 septembre 2018 | Getting Out Our Dreams, Inc. - Def Jam Recordings

CD13,49 €

Rap - Paru le 1 janvier 2007 | Universal Music Division Def Jam Recordings France

Avec son troisième album Graduation, Kanye West passe du statut de prodige de la production hip-hop à celui de superstar mondiale, aussi exubérante et provocatrice que géniale, du beatmaking d'orfèvre au rap de stade. Et cette folie des grandeurs lui permet de produire certains des morceaux les plus audacieux de sa carrière, à l'image de la prouesse orchestrale I Wonder ou du tube de R&B symphonique qu'est Flashing Lights. Kanye, qui a passé l'essentiel des deux années qui séparent Late Registration – son deuxième coup de maître – de Graduation, en tournée à travers le monde (notamment avec U2 et les Rolling Stones) a très largement élargi son horizon et du même coup renouvelé ses sources, délaissant la soul américaine pour s'emparer, par exemple, de la house vocodée des Français de Daft Punk (sur Stronger), du krautrock des Allemands cultes de Can (samplés sur Drunk and Hot Girls, avec Mos Def) ou du soft rock de Steely Dan (sur Champion). Plus maximaliste et azimuté que ses deux prédécesseurs, Graduation convoque Elton John, Prince, Jay-Z et Coldplay ; le reggae, la musique symphonique et le rap de club. En cela, c'est un album unique et si, avec le recul, il s'agit sans doute, à l'échelle d'une carrière comme celle de Kanye West, d'un album de transition, il ferait office de chef-d’œuvre dans nombre de discographies respectables. Il préfigure en tout cas la suite des aventures musicales de l'un des grands inventeurs de son temps. © Damien Besançon/Qobuz
CD11,99 €

Rap - Paru le 11 septembre 2007 | Roc-A-Fella

Avec son troisième album Graduation, Kanye West passe du statut de prodige de la production hip-hop à celui de superstar mondiale, aussi exubérante et provocatrice que géniale, du beatmaking d'orfèvre au rap de stade. Et cette folie des grandeurs lui permet de produire certains des morceaux les plus audacieux de sa carrière, à l'image de la prouesse orchestrale I Wonder ou du tube de R&B symphonique qu'est Flashing Lights. Kanye, qui a passé l'essentiel des deux années qui séparent Late Registration – son deuxième coup de maître – de Graduation, en tournée à travers le monde (notamment avec U2 et les Rolling Stones) a très largement élargi son horizon et du même coup renouvelé ses sources, délaissant la soul américaine pour s'emparer, par exemple, de la house vocodée des Français de Daft Punk (sur Stronger), du krautrock des Allemands cultes de Can (samplés sur Drunk and Hot Girls, avec Mos Def) ou du soft rock de Steely Dan (sur Champion). Plus maximaliste et azimuté que ses deux prédécesseurs, Graduation convoque Elton John, Prince, Jay-Z et Coldplay ; le reggae, la musique symphonique et le rap de club. En cela, c'est un album unique et si, avec le recul, il s'agit sans doute, à l'échelle d'une carrière comme celle de Kanye West, d'un album de transition, il ferait office de chef-d’œuvre dans nombre de discographies respectables. Il préfigure en tout cas la suite des aventures musicales de l'un des grands inventeurs de son temps. © Damien Besançon/Qobuz
CD13,49 €

Rap - Paru le 10 février 2004 | Roc-A-Fella

CD13,49 €

Rap - Paru le 1 janvier 2008 | Roc-A-Fella

CD3,99 €

Rap - Paru le 1 janvier 2007 | Def Jam Recordings

CD2,49 €

Rap - Paru le 1 janvier 2005 | Roc-A-Fella

CD2,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2003 | Roc-A-Fella

CD1,49 €

Rap - Paru le 1 janvier 2010 | ROC-A-FELLA Records

CD8,49 €

Rap - Paru le 1 janvier 2006 | Roc-A-Fella

CD3,49 €

Rap - Paru le 1 janvier 2007 | Roc-A-Fella

CD1,99 €

Rap - Paru le 1 janvier 2008 | Roc-A-Fella

L'interprète

Kanye West dans le magazine