Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 12 avril 2013 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions 3F de Télérama - Hi-Res Audio - Sélection JAZZ NEWS
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 6 mars 2015 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Jazz
Le répertoire de Kurt Weill a été revisité tant de fois, qu’il n’est guère aisé d’innover ou, simplement, de se faire (intelligemment) remarquer. C’est pourtant le pari réussi par Julia Hülsmann et Theo Bleckmann. La délicate pianiste allemande et son compatriote à la voix d’ange offrent ici une relecture jazz totalement contemporaine et hautement raffinée de merveilles comme Mack The Knife ou Speak Low. Ça-et-là, la trompette du Britannique Tom Arthurs vient même ponctuer certaines séquences, comme une seconde voix. Un disque sublime comme seul le label ECM sait en concocter. © MD/Qobuz
HI-RES19,99 €
CD14,49 €

Jazz - Paru le 1 novembre 2019 | ECM

Hi-Res Livret
A chaque nouvel album, c’est la même chose : pourquoi l’aura d’une musicienne précieuse comme Julia Hülsmann est-elle aussi restreinte ? On pourra toujours dire que la planète jazz est saturée de « très bons pianistes » ; l’Allemande, qui compte déjà une dizaine d’albums à son actif, possède pourtant une fascinante patte bien à elle. Avec Not Far From Here, son jazz chambriste en phase avec l’esthétique d’ECM – sa maison depuis 2008 – gagne en énergie et en éclectisme, sans doute grâce à la présence du saxophoniste berlinois Uli Kempendorff. En quartet avec sa fidèle rythmique composée du batteur Heinrich Köbberling et de son mari contrebassiste Marc Muellbauer, Hülsmann trouve en Kempendorff un partenaire stimulant tant ses compositions que son jeu. Les improvisations de ces quatre-là passent d’un cool jazz 60's à une musique plus avant-gardiste, presque à tiroirs, voire carrément ludique. Une vaste palette que la cohésion du groupe, soudé comme jamais, empêche d’errer gratuitement. Bel ovni de ce beau disque, une reprise surprise du This Is Not America que David Bowie enregistra en 1985 avec le Pat Metheny Group. © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 24 février 2017 | ECM

Hi-Res Livret
Julia Hülsmann revient au trio avec Sooner and Later, un album imprégné des voyages vers de lointaines destinations. Ces dernières années, la pianiste allemande installée à Berlin accompagnée de Marc Muellbauer à la contrebasse et d’Heinrich Köbberling à la batterie a en effet embarqué sa musique autour du monde, de l'Europe vers les Etats-Unis, le Canada, le Pérou, l'Asie centrale et la Chine, « vers quelque chose de singulier. Cela nous a aidé à défricher de nouveaux territoires sonores. » Le périple en Asie centrale trouve son écho le plus explicite dans la forme de Biz Joluktuk, un titre que le trio a découvert interprété par un jeune violoniste de douze ans au Kirghizistan et qui a été réharmonisé un peu plus tard par Julia Hülsmann. Sooner and Later propose également sur le morceau Thatpujai un hommage à la défunte pianiste allemande Jutta Hipp dont le titre de la composition est l’anagramme du nom. Une reprise de All I Need de Radiohead vient étoffer ce kaléidoscope harmonique et souligne un peu plus la qualité du jeu d’une musicienne encore trop sous-estimée. © CM/Qobuz
CD1,99 €

Jazz - Paru le 4 octobre 2019 | ECM

CD13,49 €

Jazz - Paru le 17 octobre 2008 | ECM

Nouvel album de Julia Hülsmann, la pianiste la plus remarquée de la scène allemande contemporaine jazz, et de son trio composé de Rebekka Bakken (voix), Mark Muellbauer (basse) & Heinrich Köbberling (batterie)
CD10,79 €

Jazz - Paru le 27 janvier 2003 | ACT Music

HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 26 février 2016 | ECM

Hi-Res Livret
CD13,49 €

Jazz - Paru le 4 février 2011 | ECM

L’air de rien, au fil des ans et des disques, la pianiste allemande Julia Hülsmann impose son style d’un lyrisme intense. Les courbes sont d’une pureté rare, le sens de la mélodie touche souvent au sublime et dans un grand dépouillement, sans artifice aucun, on la suit dans les méandres de ce jazz européen des plus mélodieux.
CD14,49 €

Jazz - Paru le 1 novembre 2019 | ECM

Livret
A chaque nouvel album, c’est la même chose : pourquoi l’aura d’une musicienne précieuse comme Julia Hülsmann est-elle aussi restreinte ? On pourra toujours dire que la planète jazz est saturée de « très bons pianistes » ; l’Allemande, qui compte déjà une dizaine d’albums à son actif, possède pourtant une fascinante patte bien à elle. Avec Not Far From Here, son jazz chambriste en phase avec l’esthétique d’ECM – sa maison depuis 2008 – gagne en énergie et en éclectisme, sans doute grâce à la présence du saxophoniste berlinois Uli Kempendorff. En quartet avec sa fidèle rythmique composée du batteur Heinrich Köbberling et de son mari contrebassiste Marc Muellbauer, Hülsmann trouve en Kempendorff un partenaire stimulant tant ses compositions que son jeu. Les improvisations de ces quatre-là passent d’un cool jazz 60's à une musique plus avant-gardiste, presque à tiroirs, voire carrément ludique. Une vaste palette que la cohésion du groupe, soudé comme jamais, empêche d’errer gratuitement. Bel ovni de ce beau disque, une reprise surprise du This Is Not America que David Bowie enregistra en 1985 avec le Pat Metheny Group. © Marc Zisman/Qobuz
CD10,79 €

Jazz - Paru le 23 février 2004 | ACT Music

CD13,49 €

Jazz - Paru le 27 janvier 2006 | ACT Music

CD13,49 €

Jazz - Paru le 24 février 2017 | ECM

Julia Hülsmann revient au trio avec Sooner and Later, un album imprégné des voyages vers de lointaines destinations. Ces dernières années, la pianiste allemande installée à Berlin accompagnée de Marc Muellbauer à la contrebasse et d’Heinrich Köbberling à la batterie a en effet embarqué sa musique autour du monde, de l'Europe vers les Etats-Unis, le Canada, le Pérou, l'Asie centrale et la Chine, « vers quelque chose de singulier. Cela nous a aidé à défricher de nouveaux territoires sonores. » Le périple en Asie centrale trouve son écho le plus explicite dans la forme de Biz Joluktuk, un titre que le trio a découvert interprété par un jeune violoniste de douze ans au Kirghizistan et qui a été réharmonisé un peu plus tard par Julia Hülsmann. Sooner and Later propose également sur le morceau Thatpujai un hommage à la défunte pianiste allemande Jutta Hipp dont le titre de la composition est l’anagramme du nom. Une reprise de All I Need de Radiohead vient étoffer ce kaléidoscope harmonique et souligne un peu plus la qualité du jeu d’une musicienne encore trop sous-estimée. © CM/Qobuz

L'interprète

Julia Hülsmann dans le magazine