Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 28 septembre 2018 | Universal Music Division Decca Records France

Hi-Res Distinctions 5 Sterne Fono Forum Jazz
A 66 ans, Sco reste fascinant. Avec une cinquantaine d’albums comme leader ou co-leader, le guitariste de l’Ohio trouve toujours des choses passionnantes à raconter. Il le fait cette fois avec un quartet composé de son vieil ami batteur Bill Stewart (avec qui il joue depuis 1992 !), du bassiste Vincente Archer (membre du trio de Robert Glasper) mais surtout de l’organiste et pianiste Gerald Clayton. « Guitare et clavier ne font pas toujours bon ménage. Et à cause de sa nature percussive, le piano est assez proche de la guitare. Mais Gerald a un superbe toucher et bien qu'il soit assez moderne, il me rappelle celui d’Hank Jones ou Tommy Flanagan. Et son legato colle parfaitement à la guitare. »Armé de son Ibanez AS200, John Scofield, conscient de ce potentiel obstacle, prend soin de livrer des phrases et des improvisations parfaitement adaptées au jeu de Clayton. Et le corps à corps fait des étincelles sur des morceaux uptempo comme Willa Jean et New Waltzo. La vraie réussite de ce disque est dans sa façon de magnifier le swing. Un swing éternel comme sur King of Belgium, le thème qui referme ce Combo 66, un hommage au maître belge de l’harmonica, Toots Thielemans, homme plein d’humanité et doté d’un grand sens de l’humour. Un trait qu’il partageait avec John Scofield. « Si vous ne pouvez pas vous amuser avec la musique, rentrez chez vous ! Je prends toujours le jazz très au sérieux, mais le fait est qu’il ne fonctionne que si vous êtes détendu et que vous ne vous en faites pas. Si vous essayez trop, ça ne marche pas. Et l'humour m'aide vraiment à trouver un ailleurs meilleur avec la musique. » © Max Dembo/Qobuz
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 25 septembre 2015 | Impulse!

Hi-Res Livret Distinctions Grammy Awards
Maitre incontesté de la guitare jazz, John Scofield a eu le temps d’explorer pendant ses 40 ans de carrière de nombreux styles. Fusion, funk, blues, bebop, country, tant de genres différents qui, sous les doigts de Sco, prennent une autre dimension et se voient embellis par le sens de la mélodie de ce dernier. Pour le bien nommé Past Present qui marque son entrée sur le label Impulse !, le guitariste de l’Ohio retrouve un type de formation qui lui est cher : le quartet. C’est avec l’aide de ses deux vieux complices des années 90, le saxophoniste Joe Lovano et le batteur Bill Stewart, mais aussi du grand contrebassiste Larry Grenadier, qu’il a mis au point ce superbe album dans lequel le blues domine avec tout de même quelques incursions soul-jazz, country et même une touche de valse lyrique ! Peu importe dans quelle aventure il se lance, John Scofield semble toujours aussi à l’aise et impressionne par sa justesse et sa sensibilité. © LG/Qobuz
CD13,49 €

Jazz - Paru le 25 septembre 2015 | Universal Music Division Decca Records France

Livret Distinctions Grammy Awards
Maitre incontesté de la guitare jazz, John Scofield a eu le temps d’explorer pendant ses 40 ans de carrière de nombreux styles. Fusion, funk, blues, bebop, country, tant de genres différents qui, sous les doigts de Sco, prennent une autre dimension et se voient embellis par le sens de la mélodie de ce dernier. Pour le bien nommé Past Present qui marque son entrée sur le label Impulse !, le guitariste de l’Ohio retrouve un type de formation qui lui est cher : le quartet. C’est avec l’aide de ses deux vieux complices des années 90, le saxophoniste Joe Lovano et le batteur Bill Stewart, mais aussi du grand contrebassiste Larry Grenadier, qu’il a mis au point ce superbe album dans lequel le blues domine avec tout de même quelques incursions soul-jazz, country et même une touche de valse lyrique ! Peu importe dans quelle aventure il se lance, John Scofield semble toujours aussi à l’aise et impressionne par sa justesse et sa sensibilité. © LG/Qobuz
HI-RES19,99 €
CD14,49 €

Jazz - Paru le 12 juin 2020 | ECM

Hi-Res Livret
Après 68 années passées sur Terre et plus de 40 albums enregistrés en tant que leader, John Scofield signe ici son premier disque pour ECM en tant que leader. Un album enregistré en une seule journée à New York début 2019 pour célébrer surtout la musique de son vieil ami et mentor Steve Swallow. Le guitariste n’a que 20 ans et étudie à Berklee lorsqu’il rencontre et joue pour la première fois avec le bassiste de onze ans son aîné, initiant une collaboration ininterrompue depuis. En reprenant des compositions aussi diverses qu’Hullo Bolinas, Eiderdown, Falling Grace, Radio et des pièces moins connues, Sco souligne surtout son amour pour l’écriture de Swallow. Leur complicité est telle que ces Swallow Tales parlent souvent d’une voix. « Parfois, lorsqu’on joue, c’est comme si on formait une seule et même grosse guitare ! », dit-il. Un autre fidèle est là, le batteur Bill Stewart, sideman de John Scofield depuis le début des années 90. « Ce qu’il fait, c’est bien plus que “jouer de la batterie”. Bill nourrit la musique de sa veine mélodique, tout en swinguant puissamment. » C’est d’ailleurs ce « puissant swing » qui donne à cette « grosse guitare » une force décuplée. Pas un seul temps mort dans cette ronde à trois aussi habitée dans ses ballades que ses thèmes plus uptempo. Il y a surtout ce son Scofield, voix reconnaissable entre mille, sur lequel les années ont apposé une patine de plus en plus chaleureuse. © Max Dembo/Qobuz
CD14,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1998 | Verve

HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 23 septembre 2016 | Impulse!

Hi-Res Livret
Amusante cette tendance récente des guitaristes de jazz à se pencher sur le répertoire country. Après Bill Frisell, c’est au tour de Sco de revisiter quelques grands classiques de la musique préférée des garçons vachers. Dans ce foisonnant répertoire, le guitariste originaire de l’Ohio a opté pour la crème de la crème et son Country For Old Men propose des reprises d’I’m So Lonesome I Could Cry d’Hank Williams, Mama Tried de Merle Haggard, Jolene de Dolly Parton, Faded Joy de Bob Wills, Mr. Fool de George Jones, Bartender's Blues de James Taylor (qu’avait brillamment repris George Jones) et même des friandises plus récentes comme You're Still The One de Shania Twain. Pour réinterpréter ses merveilles, John Scofield s’est entouré de vieux complices : Larry Goldings au piano et à l'orgue Hammond, Steve Swallow à la basse et Bill Stewart à la batterie. Sco avait déjà revisité du Buck Owens et du Charlie Rich avec ces mêmes complices. Là, il déshabille ces compositions pour en faire le terrain d’intenses échanges. Même son jeu offre des improvisations plus originales que ses précédents albums. Un bon cru. © MD/Qobuz
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2013 | Universal Music Group International

La production pléthorique de ce guitariste versatile (près d'une quarantaine d'albums depuis 1977) nous fait parfois perdre l'intérêt du jeu de ce musicien passionné. Du blues au rock, du gospel à la soul, John Scoffield nous emmène avec maestria dans un tourbillon de projets différents, souvent aboutis. C'est le cas de cet album qui se présente comme la suite de "Überjam" paru en 2000 et qui plongeait sa guitare dans un grand bain de funk acide. Pour se faire, l'équipe est presque la même, au service d'hommages soul explicites avec incursions africaines ou caribéennes. Electrique et éclectique !
CD11,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2011 | Universal Music Group International

A Moment’s Peace porte bien son nom. La sérénité est le mot d’ordre de ce dernier album du guitariste américain. Accompagné des grands, Larry Goldings à l’orgue et au piano, Scott Colley à la contrebasse et Brian Blade à la batterie, Sco’ offre 13 ballades tout en sensibilité. Juxtaposé aux compositions originales, on trouve sur ce disque des reprises de standards comme I Want To Talk About You de Coltrane ou encore You Don't Know What Love Is de Billie Holiday mais aussi une petite incartade dans le domaine de la pop avec I Will des Beatles.
CD11,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1994 | Blue Note Records

CD10,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1994 | Blue Note Records

CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2008 | Universal Music Group International

36ème disque solo du guitariste basé autour d'un projet "blues" incluant des reprises de Dorothy Love Coates & de Rev. James Cleveland, ainsi que des traditionnels. Paru le 31 main 2009
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1996 | Verve

CD15,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2005 | Verve

CD16,99 €

Jazz - Paru le 28 avril 2000 | Ryko - Rhino

CD14,99 €

Jazz - Paru le 13 octobre 2000 | Ryko - Rhino

CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1992 | Blue Note Records

CD17,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2005 | Verve

CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2003 | Verve

CD11,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1995 | Blue Note Records

CD9,99 €

Jazz - Paru le 5 mai 2000 | Ryko - Rhino

L'interprète

John Scofield dans le magazine
  • John Scofield, une amitié
    John Scofield, une amitié Avec "Swallow Tales", son premier album pour ECM, le grand guitariste américain de jazz rend hommage à son vieux complice Steve Swallow...
  • Hudson, vallée jazz
    Hudson, vallée jazz Quand Jack DeJohnette, John Scofield, Larry Grenadier et John Medeski célèbrent la musique de la vallée de l'Hudson...
  • Sco à gogo
    Sco à gogo Le grand guitariste John Scofield fait son entrée chez Impulse!
  • Sco en trio
    Sco en trio En compagnie du batteur Bill Stewart et du bassiste Steve Swallow, le grand guitariste John Scofield est en escale parisienne au New Morning le 16 novembre.
  • Jazz a Vienne : Suite et fin
    Jazz a Vienne : Suite et fin Le Festival qui a commencé le 29 juin dernier se poursuit jusqu’au mercredi 13 juillet.
  • Spécial ECM (3) : « Désirs de basse »
    Spécial ECM (3) : « Désirs de basse » Quelles sont belles les cordes de Frisell et Scofield emmêlées dans celles de Marc Johnson…
  • Sco électrise Pleyel
    Sco électrise Pleyel Le grand guitariste de jazz américain se produira en quartet à Paris, Salle Pleyel, le 4 juillet.
  • Jazz au fil de l’Oise, treizième !
    Jazz au fil de l’Oise, treizième ! La 13è édition du festival nomade francilien accueillera entre autres Anne Ducros, John Scofield, Bojan Z, Eric Legnini et Yves Robert.