Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD18,99 €

Blues - Paru le 1 janvier 1992 | Fantasy Records

Distinctions Qobuz Référence
CD7,99 €

Jazz traditionnel & New Orleans - Paru le 20 juin 2006 | Naxos

Livret
CD16,99 €

Pop - Paru le 29 avril 1997 | Nonesuch

CD19,99 €

Jazz traditionnel & New Orleans - Paru le 12 décembre 2006 | Fremeaux Heritage

Les compilations de FerdinandLamothe alias « Jelly Roll » Morton sont nombreuses, innombrables même, et il est facile de s'y perdre dans le flot continu de parutions libres de droits. Sélections de titres réalisées « à la diable » et sans logique, visuels bon marché, livrets ou argumentaires inexistants sont le lot commun de nombre d'entre elles. Cependant, certaines méritent d'être signalées pour le véritable travail de programmation, de documentation, de qualité sonore et de présentation. C'est le cas de ce double CD de trente-cinq titres, The Quintessence : Richmond - Chicago - New York 1923-1940 (Frémeaux & Associés) qui, comme son nom l'indique, réunit le fruit des séances les plus importantes du compositeur et pianiste et l'essence même de son art. Parfaitement informé, ce volume de la collection dirigée par l'éminent spécialiste Alain Gerber présente un large aperçu de l'évolution de ce pionnier du jazz de style New Orleans, pianiste inventif et précurseur de l'arrangement. Les pièces des débuts au piano seul (« King Porter Stomp ») démontrent l'étendue des capacités d'un musicien qui a déjà élaboré son style des années avant d'enregistrer. À Chicago, « Jelly Roll » Morton s'accompagne des frères Dodds. Johnny à la clarinette et son cadet Warren « Baby » à la batterie ne sont pas exactement des débutants puisqu'ils ont joué avec Kid Ory pour le premier ou ensemble dans le Creole Jazz Band de King Oliver pour le second, avant de suivre le Hot Seven de Louis Armstrong. Le trio grave entre autres l'immortel « Wolverine Blues » en 1927. Les morceaux de cette période pour la marque Victor, l'extraordinaire « Black Bottom Stomp », « Dead Man Blues », « Original Jelly Roll Blues » et « Doctor Jazz » portent l'empreinte de remarquables solistes. Sous la bannière des Red Hot Peppers officient George Mitchell (cornet), Kid Ory (trombone), Omer Simeon ou Johnny Dodds (clarinette), Johnny St. Cyr ou Bud Scott (banjo), John Lindsay (contrebasse), Andrew Hilaire et Baby Dodds (batterie). Le groupe part en 1928 pour New York où d'autres faces sont alignées avec les mêmes ou d'autres musiciens (Barney Bigard, Artie Shaw, Sidney Bechet...), jusqu'à la découverte de « Jelly Roll » Morton par Alan Lomax, qui lui offre la postérité qu'il mérite. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2015
CD3,99 €

Jazz - Paru le 10 novembre 2017 | Resurfaced Records

CD11,49 €

Jazz traditionnel & New Orleans - Paru le 5 mars 2002 | RCA Bluebird

CD11,49 €

Jazz traditionnel & New Orleans - Paru le 28 août 1995 | RCA Bluebird

CD9,99 €

Jazz - Paru le 17 octobre 2019 | Retro Music Box

CD8,49 €

Ragtime - Paru le 10 janvier 2014 | Marmot Music

CD7,99 €

Jazz - Paru le 31 août 2010 | CoolNote

CD3,99 €

Jazz - Paru le 5 avril 2013 | Epm

HI-RES5,99 €
CD5,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1961 | BnF Collection

Hi-Res Livret
CD9,99 €

Jazz - Paru le 17 juillet 2006 | AVID Entertainment

CD24,99 €

Divers - Paru le 20 mars 2020 | Master Tape Records

CD9,99 €

Jazz - Paru le 20 juin 2019 | nagel heyer records

CD11,49 €

Jazz traditionnel & New Orleans - Paru le 4 juillet 1996 | RCA Victor

CD1,34 €

Divers - Paru le 10 août 2018 | Miradas Records

CD5,99 €

Jazz - Paru le 1 septembre 2008 | Documents

CD5,99 €

Jazz - Paru le 30 mai 2017 | Jazzify