Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jean-Guihen Queyras

Longtemps soliste de l'Ensemble Intercontemporain où son travail avec Pierre Boulez l'influence profondément (celui-ci le choisira d'ailleurs pour recevoir le « Glenn Gould Protégé Prize » à Toronto en novembre 2002), Jean-Guihen Queyras se distingue par un
éclectisme musical qui se reflète dans sa discographie : son CD Arpeggione avec le pianiste Alexandre Tharaud ("Editor's Choice" du Gramophone, " e " de Scherzo, "Chamber Music Choice" pour le BBC Music Magazine et "Strad Selection"), faisait suite aux concertos de Haydn et de Monn sur instrument d'époque avec le Freiburger Barockorchester ("Top CD" du BBC Music Magazine, "Diapason d'Or", "CHOC" du Monde de la Musique, "10" de Classica/Répertoire), et au concerto de Dvorák avec le Prague Philharmonia sous la direction de Jirí Belohlávek. Ses tout premiers enregistrements étaient consacrés à Britten, Kurtág, Veress, Kodály, Ligeti, Boulez et Dutilleux.



Fondamentalement ouvert à la musique contemporaine, Jean-Guihen Queyras a créé les concertos d'Ivan Fedele, Gilbert Amy, Bruno Mantovani et Philippe Schoeller (Wind's Eyes), dont certains seront enregistrés pour harmonia mundi fin 2008. Ses récitals solos au Triphony Hall à Tokyo ou au Théâtre du Châtelet à Paris offrent une
résonance contemporaine au répertoire plus ancien. Ainsi, il a associé les Suites de Bach aux Echos commandés à Kurtag, Amy, Fedele, Nodaïra, Mochizuki et Harvey, projet qui connut un succès au Konzerthaus de Berlin, à la Musikhalle de Hambourg et
à la Cité de la Musique.



Jean-Guihen est invité par les orchestres du monde entier : Philharmonia de Londres, Orchestre de Paris, Tokyo Symphony Orchestra, Radio-Sinfoniorchester de Saarbrücken, SWR
Sinfonieorchester de Stuttgart et Baden-Baden/Freiburg, BBC National Orchestra of Wales, Yomiuri Nippon Symphony Orchestra, Prague Philharmonia, Tonhalle de Zürich, The Hallé, Orchestre de chambre de Munich, Sinfonietta d'Amsterdam, Orchestre Philharmonique d'État de Sao Paulo et City of Birmingham Symphony Orchestra. Il a notamment joué sous la direction de Heinz Holliger, Frans Brüggen, Jirí Belohlávek, David Stern, Leonard Slatkin, Oliver Knussen, Bruno Weil, Muhaï Tang, John Neschling, Yoav Talmi, András Ligeti et David Stern, sous la direction duquel il a fait ses débuts dans la grande salle de Carnegie Hall à New York en mars 2004 avec Concerto Köln.



Passionné de musique de chambre, il fonde avec Tabea Zimmermann, Antje Weithaas, et Daniel Sepec le quatuor à cordes Arcanto. Les "Cartes Blanches" que lui confient la Philharmonie d'Utrecht, le Concertgebouw d'Amsterdam ou le Bijloke de Gand en Belgique lui permettent de s'associer à Emmanuel Pahud, Isabelle Faust, Alexander
Melnikov, Alexandre Tharaud et, dans un autre registre, avec les frères Chemirani, fameux interprètes de zarb iranien avec qui il improvise sur des thèmes de musique orientale.



Jean-Guihen Queyras est professeur à la Musikhochschule de Stuttgart et co-directeur artistique des Rencontres Musicales de Haute-Provence, qui ont lieu chaque année au mois de juillet à Forcalquier.



Depuis novembre 2005, Jean-Guihen Queyras joue un violoncelle de Gioffredo Cappa de 1696 prêté par "Mécénat Musical Société Générale".

Lire plus

Discographie

23 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums